AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.73 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Bruxelles , le 07/11/1970
Biographie :

Romancier, Rex Van Asselt vit en région Rhône-Alpes en France depuis 2010.

En 2015, il publie "E.M.I", son premier livre et le premier tome d'une trilogie.

son site : http://rexcreation.wixsite.com/rex-van-asselt
page Facebook : https://www.facebook.com/Auteur.Rex.Van.Asselt
Twitter : https://twitter.com/creation_rex

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
JoyceG   30 juillet 2017
E.M.I : L'intégrale de Rex Van Asselt
Il est un moment ou un autre dans une vie où les erreurs se payent, mais lorsque c’est l’innocence qui est victime des erreurs des hommes, qui n’a jamais voulu faire payer cela ? Ou alors l’homme est-il victime de sa faiblesse, au point que le mal lui-même peut prendre possession de son âme ? Mais pour combattre le mal, il faut parfois faire preuve de froideur, faire de son cœur une pierre et devenir soi-même le mal.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   13 novembre 2019
Au fil des saisons de Rex Van Asselt
Je me suis permise de mettre Rebecca en garde, un mec qui te connaît pas et qui te donne rencard comme ça sur un regard, ça me plais pas trop ! Nous avions donc décidé en accord avec Matt, que lorsqu’elle serait à son rendez-vous, nous ne serions pas loin, cachés mais pas loin, de façon à pouvoir surveiller, Rebecca était d’accord avec nous et accepta. L’après-midi, comme prévu, Rebecca attendait au point de rendez-vous sur le petit pont de bois, Matt et moi étions cachés derrière un gros chêne assis sur le gazon et nous observions de temps en temps chacun d’un côté de l’arbre. Josh est arrivé et s’est approché de Rebecca, ils discutaient mais nous ne pouvions rien entendre de là où on était.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   14 août 2019
Au fil des saisons de Rex Van Asselt
Elle était vraiment mignonne, mais ce n’était qu’une apparence, car derrière ce visage d’ange, c’était une vraie plaie. Elle faisait du mal à ses camarades, fille ou garçon, elle ne craignait pas de faire face aux plus grands et nous avons même dû en transporter un à l’hôpital, il avait seize ans, elle n’en avait que sept, ce pauvre garçon s’est retrouvé avec un bras et six côtes cassées. Je vous passe le nombre de fois où elle a rendu la vie des sœurs infernale, puis un jour, deux hommes sont venus, ils étaient en costume noir et se disaient de la police, ils m’avaient montré leur plaque.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   05 septembre 2017
J'ai tué le grand méchant loup de Rex Van Asselt
Je sais, ça peut paraître paradoxal ainsi, mais les choses qui ne nous tuent pas, ne nous rendent-elles pas plus forte ?
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   05 septembre 2017
J'ai tué le grand méchant loup de Rex Van Asselt
J’étais vide de toute vie, la seule chose que j’entendais, c’était mon enfoiré de père qui lui donnait des consignes du genre « prends là comme ça, ou comme ça ! » J’ai eu droit ainsi, à tout un tas de types, aussi louches les uns que les autres, avec de fantasmes parfois tordus. Je devais m’habiller selon l’idée de ses messieurs, avec ou sans maquillage. Il y avait des plus jeunes, de vieux pervers, des timides, mais tous avaient du fric qu’ils refilaient à mon père. En fait j’ai su plus tard que ce n’était même pas des amis, mon père avait mis une annonce discrète sur internet. Et tous mettaient des cagoules lorsqu’ils venaient, car mon père filmait tout et vous savez ce qu’il en faisait après ? Il revendait les vidéos à des mecs aussi tordus que lui et ses potes !
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 novembre 2019
Au fil des saisons de Rex Van Asselt
Puis, maman… La plus jolie et probablement la plus calme des mères, je ne me rappelle pas qu’elle ait une seule fois levé la main sur moi, pas que je sois une fille sage ou obéissante, mais elle a toujours su trouver les mots exacts pour me remettre sur le bon chemin. Elle aussi aurait pu tenir le ranch à elle seule, bien que physiquement, elle n’ait pas la stature de grand-mère. Il paraît que l’on se ressemble elle et moi, elle porte également de longs cheveux noirs, mais elle a une meilleure vue que moi. C’est elle qui s’occupe de dresser les chevaux, elle a un don pour ça,probablement le sang indien, certaines personnes viennent même jusqu’ici pour qu’elle s’occupe de dresser leurs chevaux.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 novembre 2019
Au fil des saisons de Rex Van Asselt
Ma mère me regardait partir assise derrière son volant et me fit un dernier signe de la main. Vous ne savez jamais si vous allez revoir les gens que vous aimez, alors j’ai lâché ma valise et j’ai couru jusqu’à sa portière, elle avait ouvert sa vitre me voyant arriver et je l’ai embrassée une dernière fois avant de me jeter dans la fosse aux lions. Alors que je récupérais ma grosse valise et me dirigeais vers l’entrée en haut des grands escaliers, je sentais les regards sur moi, j’ai remarqué que la fille entourée de garçons leur disait un truc, puis ils se sont retournés, je ne sais pas si c’était simplement pour parler de moi ou de la moquerie, puis je m’en foutais !
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   05 septembre 2017
J'ai tué le grand méchant loup de Rex Van Asselt
Il s’est approché de moi, à grande vitesse, m’a couchée sur le ventre et… m’arracha ma culotte. Je ne vais pas vous détailler ce qu’il m’a fait, je sais juste que ça m’a semblé une éternité, que plus un son ne sortait de ma bouche, que mes yeux ne voyaient plus que des ombres, que je me suis totalement déconnectée de mon corps, que la petite fille que j’étais… Venait de mourir ! Il m’attacha ensuite au lit, par les poignets, à l’aide de sangles de cuir. Puis il quitta la pièce, laissant tourner sa caméra ! Mes jambes tremblaient, j’avais mal au ventre et le sang chaud coulait sur les draps blancs. La petite Alice, joyeuse et innocente était morte cet après-midi-là.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   05 septembre 2017
J'ai tué le grand méchant loup de Rex Van Asselt
Je suis une étrangère dans la ville où je vis depuis toujours, je suis une étrangère pour moi-même !  Mais voilà qu’un jour, alors que je revenais des courses, l’un de mes sacs a craqué, faisant tomber une bouteille de lait qui explosa sur le trottoir. Un jeune homme, qui devait avoir maximum deux ans de plus que moi s’est approché. J’étais paniquée, mon père allait me faire la misère pour cette bouteille. J’étais là, à genoux, devant la catastrophe, pleurant comme une madeleine et n’ayant plus un sous pour aller en chercher une autre. Ce garçon donc, s’est approché et m’a demandé si ça allait, je me suis reculée, tel un chien qui se méfie des hommes !
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   14 août 2019
Au fil des saisons de Rex Van Asselt
. Il était une heure du matin et j’étais couchée dans mon lit, je pensais « Que vont-ils penser de moi ? Comment sont-ils ? Etc… » Surtout que j’avais un style particulier, j’étais du genre de ce qu’on appelle maintenant « Gothique » Déjà qu’ici dans mon village je ne passe pas inaperçue ! Puis j’étais du genre très timide et réservée, je n’ai pas facile pour me faire des amis, non pas que j’ai un mauvais caractère mais je suis très méfiante et je ne m’ouvre pas facilement aux gens.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

AU BOUT

A la suite de quel événement "Au Bout" a-t-il été écrit ?

Une épidémie
Un burn-out
Un tsunami
Parce que l'auteur avait conservé de l'encre dans le stylo

8 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman initiatique , ésotérique , roman contemporainCréer un quiz sur cet auteur

.. ..