AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.99 /5 (sur 40 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) : 1954
Biographie :

Richard Preston, né le 5 août 1954, est un écrivain américain, auteur de plusieurs best-sellers.

Richard Preston a fait ses études au Lycée Wellesley dans le Massachusetts en 1972. Il a été à l'Université de Pomona, en Californie.

Son livre le plus connu est « The Hot Zone » (1994), un thriller sur le virus Ebola. Sa fascination est née d’une visite en Afrique où il était un témoin oculaire de l’épidémie. Ce livre a servi de base au film l'Éruption (1995).

Le roman de Preston « The Cobra Event » (1998) raconte l‘utilisation terroriste d'un virus fictif combinant les qualités de diverses maladies graves sur New York. Alarmé, le président Clinton, peu de temps après sa lecture, a exigé une revue de toutes les menaces de terreur biologique aux Etats-Unis.

« The Demon in the Freezer » (2002) relate l'histoire de l'extermination de la variole, peut-être le virus le plus destructif pour l'humanité. Ce virus serait maintenu en vie dans des laboratoires de recherche et les programmes d'arme biologiques tant en Russie que dans d’autres états terroristes. Le récit se poursuit avec l'anthrax, une maladie bactérienne touchant le bétail et les hommes, qui a été utilisé dans une attaque contre l'ancien Sénateur Tom Daschle du Dakota du Sud.

Le dernier ouvrage de Preston « Panic in Level 4 » est une remix tiré de ses précédents romans.

Il a notamment, sur demande de l'éditeur HarperCollins, achevé en 2011 le roman "Micro" de Michael Crichton, roman que ce dernier avait commencé d'écrire avant sa mort, en 2008.

Preston réside dans le New Jersey avec sa femme, Michelle et leurs deux filles et un fils.
+ Voir plus
Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Richard_Preston
Ajouter des informations
Bibliographie de Richard Preston   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La chronique de Gérard Collard - Ébola


Citations et extraits (7) Ajouter une citation
SebastienCreo   03 avril 2021
Ebola de Richard Preston
L'Institut travaille toujours sur plusieurs programmes simultanément: recherches de vaccin contre diverses sortes de bactéries, de l'anthrax au botulisme, recherches sur des virus risquant de toucher les troupes américaines, soit naturellement, soit sous forme d'armes biologiques. Au début, de son existence, l'USAMRIID menait des recherches sur les armes biologiques offensives - mettant au point des souches de bactéries et de virus mortels qui pourraient être chargées dans des bombes et lancées sur l'ennemi.
Commenter  J’apprécie          00
Melor   21 juin 2015
Ebola de Richard Preston
" L'extérieur des sacs a-t-il été désinfecté ? demanda-t-elle à Volt.

- On les a lavés à l'eau de Javel.

Elle retint son souffle pour lutter contre la nausée et saisit un des sacs. Le singe glissa a l'intérieur. Ils empilèrent les sacs un par un, tout doucement, dans la coffre de la Toyota. Chaque singe pesant de cinq à huit kilos, cela faisait au total une cinquantaine de kilos de primates en voie de liquéfaction, en niveau 4 de risque biologique. L'arrière de la Toyota plongeait un peu.
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreo   03 avril 2021
Ebola de Richard Preston
Si une sule particule de virus Ebola entre dans le système sanguin d'une personne, il peut en résulter une infection fatale. (En comparaison, le virus du sida est bien moins contagieux que l'Ebola, car il faut environ dix mille particules de VIH introduites dans le système sanguin d'une personne, pour que celle-ci soit contaminée.)
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreo   03 avril 2021
Ebola de Richard Preston
Ils découvrirent ensuite ce que la grotte de Kitum a de plus merveilleux: une forêt de la période primaire pétrifiée. Des branches minéralisées sortent des murs et du plafond: parmi les troncs de pierre on reconnaît les différentes essences - teck, podocarpus, pin.
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreo   03 avril 2021
Ebola de Richard Preston
Observer l'Ebola au mircroscope électronique, c'est comme regarder un château de glace merveilleusement ouvragé, si froid et totalement pur.
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreo   03 avril 2021
Ebola de Richard Preston
Il faut dix jours à l'Ebola pour accomplir ce que le sida fait en dix ans.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur