AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.5 /5 (sur 4 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : New York , le 03/05/1934
Mort(e) le : 12/06/2019
Biographie :

Rick DeMarinis est un romancier et nouvelliste américain.

Il grandit en Californie et arrive dans le Montana en 1955 comme opérateur radar dans l'armée de l'air. En 1967 il obtient un diplôme en littérature de l'Université du Montana.

Il a enseigné à l'Université d'État de San Diego, à l'Université d'État de l'Arizona et à l'Université du Texas à El Paso.

En 1975, il a publié son premier roman, "A lovely monster : the adventures of Claude Rains and Dr. Tellenbeck: a novel", suivi de "Scimitar" en 1977.

Il est également l'auteur de "Femmes en flammes" ("The burning woman of far cry", 1986), "L'apprenti croque-mort" ("The mortician' apprentice", 1994) et "Cœurs d'emprunt" ("Borrowed Hearts", 1999).

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
andreas50   06 octobre 2019
Coeurs d'emprunt de Rick DeMarinis
Je lui explique ce qui se passera ici. On s'assoit au tableau de commande. Je lui montre où seront les boutons permettant de lancer les missiles et pourquoi il faudra deux personnes pour déclencher une attaque, installées sur des sièges distants de près de cinq mètres, et qui devront appuyer chacune dessus durant plusieurs secondes avant que le feu d'artifice commence, précautions prises au cas où un type deviendrait cinglé et déciderait d'anéantir la planète parce que sa bonne femme le trompe ou juste pour le plaisir, étant donné la nature humaine.
Commenter  J’apprécie          130
andreas50   09 octobre 2019
Coeurs d'emprunt de Rick DeMarinis
La rancune le tenaille. La rancune : pilule amère qui gâche les faibles chances de l'amour. Elle endurcit le cœur tendre des abrutis aussi bien que celui des hommes d'État. La rancune : dieu corrompu au regard maléfique qui pervertit sans merci le monde.
Commenter  J’apprécie          90
andreas50   08 octobre 2019
Coeurs d'emprunt de Rick DeMarinis
Le plus sûr moyen de perdre est de ne pas jouer.
Commenter  J’apprécie          82
andreas50   16 octobre 2019
Coeurs d'emprunt de Rick DeMarinis
« Les crises ne forgent pas le caractère, elles le démasquent.»
Commenter  J’apprécie          60
andreas50   26 octobre 2019
Coeurs d'emprunt de Rick DeMarinis
J'avais traversé la frontière dans ma Cherokee et roulé jusqu'à Casas Grandes pour me procurer deux litres d'Indio Juh Sotol, un alcool sucré mais très fort, une espèce de crème de tequila dans laquelle on fait mariner des serpents à sonnettes. On n'en trouve pas à El Paso ni même à Juárez. On le laisse vieillir dans des jarres de cinquante litres où l'on distingue les serpents en saumure lovés au fond. Je suis persuadé que le venin passe dans le sotol, parce qu'on est bien plus soûl quand on en boit. La brigade des stupéfiants ou les autres autorités le classeraient comme drogue dure si elles apprenaient son existence. J'aime beaucoup ça, mais le lendemain, je pisse du sang.
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Mon oncle d'Amérique

C'est paradoxal, mon oncle est un chasseur solitaire ...

Francis Scott Fitzgerald
Carson Mc Cullers

13 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature américaine , roman , culture littéraire , écrivain , MandragoresCréer un quiz sur cet auteur