AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.17 /5 (sur 9 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Ekuanitshit , 1966
Biographie :

Née en 1966 à Ekuanitshit (Mingan), Rita Mestokosho est poète et conseillère dans les domaines de la culture et de l’éducation au Conseil des Innus de sa communauté. Elle a publié le recueil Eshi Uapataman Nukum (Editions Piekuakami, 1995) et collaboré à diverses revues et anthologies comme l’Anthologie de Littérature amérindienne du Québec (Hurtubise HMH, 2004).

Source : Centre de lafrancophonie des Amériques
Ajouter des informations
Bibliographie de Rita Mestokosho   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Bruno Doucey lit le texte de la poète innue Rita Mestokosho « Parfum de la terre », extrait du recueil "Née de la pluie et de la terre".
Podcasts (1)


Citations et extraits (9) Ajouter une citation
Piatka   28 mai 2015
Née de la Pluie et de la Terre (Édition Bilingue) de Rita Mestokosho
UAPIKUN



L'amitié est une fleur si fragile

Lorsqu'on ne sait pas la tenir en son coeur.

Chaque pétale contient un mystère

Qu'il nous appartient de découvrir seul.

Durant tout ce cheminement de découverte en découverte

Tu apprendras à te connaître à travers cette fleur.

Mais lorsque le chemin de la découverte se fera plus ardu, tends

La fleur à l'autre et, à deux, vous trouverez le chemin

de la vérité.



Ta vie est un immense jardin

Et tu as devant toi beaucoup de fleurs

Et toutes sont plus belles les unes que les autres

Mais toi seul connais le temps pour prendre soin d'elles.



Si tu trouves la fleur magique

Alors garde-la précieusement

En n'oubliant pas de l'arroser de pluie d'amour

Et de lui donner du soleil rempli de paix et de sagesse

Car cette fleur embellira ta vie entière.
Commenter  J’apprécie          271
Piatka   18 mai 2015
Née de la Pluie et de la Terre (Édition Bilingue) de Rita Mestokosho
TEMPETE D'AMOUR



Sur la surface de la mer en détresse

L'amour est un éternel recommencement

L'amour est l'intarissable jeunesse

Qui nourrit l'esprit des gens.



Toile tissée par la solitude

Voile formée par les pleurs en granite

D'une femme en quête de plénitude

Devant un soleil qui tourne en orbite.



Qu'en est-il de la douce chaleur ?

Jetée au fond de l'abîme

Attisant la flamme du coeur

Ranime-toi passion sublime.



Ô petite lumière si chère à mon coeur

Dans l'infinité du temps

Je découvre le prix du bonheur

À travers l'immensité des sentiments.

Commenter  J’apprécie          200
Piatka   07 mai 2015
Née de la Pluie et de la Terre (Édition Bilingue) de Rita Mestokosho
LE CAPTEUR DE RÊVES



Autour du cercle de la vie

Se tissent des milliers de rêves

Avec la présence du Grand Esprit

La main du respect se dresse

Il y a nous dans l'univers

Il y a la pierre de la connaissance

Il y a le poème de l'innocent

Il y a notre mère la Terre

Lorsque tu tisses avec amour

Chacun de tes rêves

C'est que tu croies en la vie

Alors tu captes l'essentiel.
Commenter  J’apprécie          180
coco4649   14 février 2019
Née de la Pluie et de la Terre (Édition Bilingue) de Rita Mestokosho
Mon cœur est fait de branches de sapin…





Mon cœur est fait de branches de sapin

Entremêlées à toutes les saisons du monde

Je dors pour mieux tapisser tes rêves

Et celui du chasseur en quête d’une terre

Où il pourra alimenter son envie d’être libre

De marcher en admirant les courbes des rivières

De nourrir sa faim et d’assouvir sa soif
Commenter  J’apprécie          120
Piatka   06 mai 2015
Née de la Pluie et de la Terre (Édition Bilingue) de Rita Mestokosho
MURMURE DE L'ÂME



Mon ami me murmure de tendres mots silencieux

Je l'entends à peine me dire qu'il est malheureux

Ce murmure qui vient d'ailleurs, qui vient de l'intérieur

Est comme le souffle, le respir qui alimente notre coeur.



Mon ami est à la dérive dans un monde amer

Comme un enfant n'ayant plus de mère

Amer d'avoir trop aimé, d'avoir trop donné

Où va-t-il trouver la force pour continuer ?



Mon ami vit dans un arc-en-ciel rempli d'idées

Au bout de cet arc-en-ciel vit sa destinée

C'est une petite lumière parmi toutes ces étoiles

Elle brille à travers ses yeux sans voile.
Commenter  J’apprécie          110
coco4649   08 février 2018
Née de la Pluie et de la Terre (Édition Bilingue) de Rita Mestokosho
Aide-nous, grand-père...





Aide-nous, grand-père

Nous sommes tes enfants

Aide-nous, grand-père

Nous sommes tes petits-enfants

Aide-nous, grand-père

Protège nos cœurs

Aide-nous, grand-père

Protège nos vies

Aide-nous, grand-père

Protège notre territoire

Commenter  J’apprécie          90
gwenlaot   21 septembre 2014
Née de la Pluie et de la Terre (Édition Bilingue) de Rita Mestokosho
Parler de toi, Nukum (grand-mère)



Parler de toi, Nukum

C'est honorer le vent qui t'a vue naître

C'est remercier toutes les saisons qui t'ont aimée

C'est rêver doucement aux petits fruits sauvages

Que tu as cueillis avec respect et sagesse

C'est sentir la mer salée qui a parfumé ton visage

C'est prier dans le silence des bois avec foi

C'est caresser le tapis de sapin de demain

C'est écouter mon coeur pour mieux te retrouver

C'est toucher tous les moments grands ou petits

Que nous avons partagés.



Tu sais, Nikaui (mère)

Même les rivières murmurent ton nom jusqu'à nous

Même les arbres s'habillent en cet hiver si doux

Même le soleil brille avec espoir dans le ciel

Même l'aigle royal s'envole vers ta beauté

Même le feu sacré s'illumine dans la toundra

Même les aurores boréales dansent pour toi

Même moi, je veux te dire que t'aime, Nikaui

Et je continuerai à marcher comme un vrai innu (indien)

Fier de ses origines et perpétuant la tradition



Pour nous, Nikaui

Tu as la force d'un vol d'outardes au printemps

Tu as la grâce d'u lever de soleil en été

Tu as la beauté d'un arc-en-ciel après la pluie

Tu es la fraîcheur du souffle d'un enfant

Tu es la lumière qui passe au travers des nuages

Tu as tout donné pour que nous soyons une famille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Rita Mestokosho
Danieljean   10 septembre 2017
Rita Mestokosho
Je crois bien

sur la route, sur la mer

sur mes pieds

je scrute mes pas

qui avancent et reculent

par l’eau salée

par les rivières dénudées

par le gravier du coin

par les sentiers de mon cœur

mais surtout

c’est mon âme

qui sourit depuis ce matin.



Je crois bien

que le poème est la survie

de nos âmes nomades.

Ce soir j’irai me baigner

dans la sueur des gens,

et je nettoierai mes plaies

à même la chaleur des pierres.

Je chanterai en silence

par la seule force de ma pensée.



Je crois

que la prière est source de paix

elle voyage comme une amie

car elle parle en silence

le langage du cœur.

Elle ne demande pas

elle partage la profondeur

de l’instant.
Commenter  J’apprécie          50
Danieljean   10 septembre 2017
Née de la Pluie et de la Terre (Édition Bilingue) de Rita Mestokosho
Parfum de la terre



Viens marcher avec le printemps

Sens le vent sur tes joues

Sois libre de tes mouvements

Prends le temps de vivre

Car demain ne t'appartient pas.



N'oublie pas ta promesse

D'aller retrouver la paix

Dans une forêt

Dans une maison en bois

Retrouve le battement de ton cœur.



Nous partirons les yeux fermés

Le cœur enveloppé

Du parfum de la terre

L'automne Uashtessiu

Qui nous dira

Viens viens mon ami mon frère

Oui je t'attends

Depuis cet instant

Où ton souffle a touché mon âme

Oui je t'attends mon frère

Alors nous partirons tous deux.



J'ai vu la montagne dans sa splendeur

J'ai entendu la rivière dans son désir

Quel plaisir et quel bonheur

D'être dans les bras de la Terre.



Et lui ce grand mystère

Que je découvre dans son absence

Cherche la vérité au creux de ses mains

Je respire l'air qu'il habite.



Voir son regard s'évanouir dans le mien

Pendant qu'il ferme les yeux sur mon corps

Pour mieux goûter à l'instant

J’entends son cœur battre.



J'aime son silence

J'aime sa voix

J'aime son reflet

J'aime l'invisible que je ne peux toucher

Mais que je sens avec force en moi.



Les arbres sont témoins de mon amour

Les rochers entendent encore aujourd'hui

L'écho de ma grande tendresse

Sur le ciel qui nous enveloppe.



Mon cœur est fait de branches de sapin

Entremêlées à toutes les saisons du monde.



Je dors pour mieux tapisser tes rêves

Et celui du chasseur en quête d'une terre

Où il pourra alimenter son envie d'être libre

De marcher en admirant les courbes des rivières

De nourrir sa faim et d'assouvir sa soif.



Je crois aussi en la force du destin

Je crois aussi en la confiance de demain

La patience d'attendre en admirant l'eau des chutes

En priant pour mon prochain.



Je deviens l'hiver pour me reposer

Je deviens le printemps pour rêver

Je deviens l'été pour briller.



Et je suis une femme d'automne

Née dans un univers qui est aussi le tien
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le mal-aimé

Quelle est la fin du film d'animation "Le Bossu de Notre-Dame", librement adapté du roman de Victor Hugo par les studios Disney ?

Quasimodo se laisse mourir, après la pendaison d'Esmeralda
Quasimodo est acclamé par la foule et est accepté dans la société

8 questions
6 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur