AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 5 /5 (sur 1 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) : 1958
Biographie :

Robert Antoni est romancier et universitaire.

Né de parents trinidadiens, il a grandi aux Bahamas où son père a travaillé comme médecin.

Il a étudié à l'Université Duke et a suivi le programme d'écriture créative à l'Université Johns Hopkins, avant de rejoindre l'Iowa Writers' Workshop à l'Université de l'Iowa où il obtient son doctorat (PhD).

En 1991, il publie son premier roman, "Divina Trace", qui a remporté le Commonwealth Writers 'Prize du meilleur premier roman en 1992.

Il est aujourd'hui une des voix les plus entendues de la littérature des Caraïbes.

Universitaire, il a enseigné à Barcelone, à l'Université de Miami (1992-2001), au Barnard College (2004), à l'Université Columbia.
En 2010, il reçoit la Bourse Guggenheim.

Professeur à The New School à New York, il vit à Manhattan.

son site : http://robertantoni.com/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Robert Antoni   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (9) Ajouter une citation
rkhettaoui   01 novembre 2014
Carnaval de Robert Antoni
Sa spécialité, le bétail – les cochons pour être précis. Il avait été dépêché par le Département colonial, nous a-t-il expliqué, afin d’apprendre aux villageois de Pinnacle à les élever et à les engraisser. Pour sa part, il avait découvert que ces animaux s’épanouissaient en mangeant la chair des noix de coco, or ces fruits poussaient en abondance sur les palmiers des plantations abandonnées. Il suffisait de les ramasser. En un rien de temps, évaluait le médecin, les villageois auraient une bonne source de revenus.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   01 novembre 2014
Carnaval de Robert Antoni
Un éphémère moment d’anxiété, de mauvaises vibrations – un moment de laideur – et c’était terminé. On avait oublié. Tout le monde de nouveau souriant. Une grande famille heureuse.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   01 novembre 2014
Carnaval de Robert Antoni
Je ne voulais pas me sentir responsable de qui que ce soit. M’assurer qu’ils s’amusaient, puis devoir les sortir de quelque mauvais pas quand ils se seraient empêtrés dans une chose ou une autre, ce qui paraissait inévitable.

En outre, j’avais mes propres amis au pays, et je n’ai jamais aimé mélanger mes amis. J’aimais l’idée de garder les deux vies bien distinctes. Et c’étaient ces quelques jours de carnaval chaque année qui me permettaient de sauvegarder mon autre vie, mon passé, là où ils devaient être : derrière moi.
Commenter  J’apprécie          20
jeronimus   28 août 2017
Carnaval de Robert Antoni
Eddoes dansait son costume. Jouait son masque. Mieux qu'aucun de nous ne l'aurait pensé. Quand il est arrivé au centre de la scène et qu'il s'est tourné vers la foule des deux côtés, d'abord la grande tribune, puis la tribune nord - ses énormes ailes scintillantes - , il a même donné un petit coup de reins scandaleux lorsque le soca a marqué un temps, sa main gauche au-dessus de sa tête, index désignant le ciel, et la foule s'est déchaînée. Son collant peint avec tant de précision, on aurait pu croire que sa totoche et le reste teintaient pour de vrai dans la brise. La foule s'est mise à rugir. Ne voulait plus s'arrêter.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   01 novembre 2014
Carnaval de Robert Antoni
Il existe toute une panoplie de techniques pour remédier à ce fâcheux problème. Une panoplie d’excuses à présenter – à la suite de l’embarras, naturellement, des excuses bredouillées. Après tout, ce problème n’est certainement pas nouveau, et il ne fait aucun doute que tous les mâles de l’espèce humaine, quelle que soit leur orientation sexuelle, en font un jour l’expérience. La difficulté apparaît quand la situation se répète. Et quand elle se répète à plusieurs reprises, quand elle devient la seule expérience vécue, la difficulté ne tarde pas à se transformer en détresse. Ce n’est pas ici l’endroit où en parler.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   01 novembre 2014
Carnaval de Robert Antoni
Un effort futile. Vraiment futile. Personne ne va vouloir m’écouter, une femme noire, une institutrice vivant dans son petit village des Caraïbes.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   01 novembre 2014
Carnaval de Robert Antoni
J’ai l’habitude dangereuse d’inventer des scènes avant de les vivre – non seulement parce que je me trompe en général mais parce qu’inévitablement je finis par me gober la chèvre par la même occasion – mais c’était là précisément une scène que je ne pouvais pas m’empêcher d’imaginer.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   01 novembre 2014
Carnaval de Robert Antoni
Ces larmes faisaient de notre expérience, de notre présence ici – l’autorisation grâce à laquelle nous étions témoins de ce rituel compliqué et ancien – une chose d’autant plus interdite. D’autant plus secrète et extraordinaire.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   01 novembre 2014
Carnaval de Robert Antoni
La seule subsistance d’un Anglais, c’est le thé et les sandwichs au concombre. Avec parfois un avocat aux crevettes.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Soyons philosophes...

Qui a écrit: « Je pense, donc je suis » ?

Hobbes
Bacon
Leibniz
Descartes

15 questions
21 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur