AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.17 /5 (sur 52 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bromont-Lamothe , le 25.09.1901
Mort(e) à : Paris , le 18.12.1999
Biographie :

Robert Bresson débute sa carrière par la peinture avant de s'attacher au cinéma. Ce n'est qu'en 1943, après plus d'un an de captivité en Allemagne, qu'il réalise son premier grand film, 'Les Anges du péché'. Ce film annonce déjà l'extrême austérité stylistique de son travail. En quelques films comme 'Les Dames du bois de Boulogne', 'Le Journal d'un curé de campagne', 'Un condamné à mort s'est échappé' en 1956 ou 'Pickpocket' en 1959, il impose un univers spirituel tragique. Son oeuvre est marquée par une redéfinition de la narration, un nouveau rapport entre l'image et la parole et une priorité à l'intériorité des personnages. Il tourne son dernier film, 'L' Argent', en 1983.

Source : Evene
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Sur l’œuvre de Robert Bresson (1978 / France Culture). Photographie : Robert Bresson at Cannes, 1962 (© Photo by Jaakko Tervasmäki/Courtesy of NYRB Classics). Émission “Le cinéma des cinéastes”. Diffusion sur France Culture le 28 mai 1978. Par Claude-Jean Philippe. Avec Serge Daney, Jean-Claude Biette et Luc Moullet. Présentation des Nuits de France Culture : « En 1977, le 12ème et avant-dernier film de Robert Bresson, “Le Diable probablement”, sortait en salles et recevait l’Ours d’argent au festival du film de Berlin. Un an plus tard, à l’occasion d’une rétrospective de son œuvre, organisée au cinéma “L’Action République” à Paris, Claude-Jean Philippe recevait pour en parler Jean-Claude Biette, Luc Moullet et Serge Daney. Trois ans après la publication des fameuses “Notes sur le cinématographe”, les deux cinéastes et le critique évoquaient la prétendue rigueur du style bressonien, la spécificité de son travail avec les acteurs, l’accueil critique pour le moins mitigé réservé à son dernier film et son influence sur le cinéma contemporain. » Source : France Culture

+ Lire la suite

Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
Didisha   11 janvier 2015
Notes sur le cinématographe de Robert Bresson
Ne cours pas après la poésie. Elle pénètre toute seule par les jointures (ellipses).
Commenter  J’apprécie          70
Didisha   09 janvier 2015
Notes sur le cinématographe de Robert Bresson
L'avenir du cinématographe est à une race neuve de jeunes solitaires qui tourneront en y mettant leur dernier sou et sans se laisser avoir par les routines matérielles du métier.
Commenter  J’apprécie          60
hupomnemata   02 juin 2014
Notes sur le cinématographe de Robert Bresson
Si une image, regardée à part, exprime nettement quelque chose, si elle comporte une interprétation, elle ne se transformera pas au contact d'autres images. Les autres images n'auront aucun pouvoir sur elle, et elle n'aura aucun pouvoir sur les autres images. Ni action, ni réaction. Elle est définitive et inutilisable dans le système du cinématographe. (Un système ne règle pas tout. Il est une amorce à quelque chose.)
Commenter  J’apprécie          41
hupomnemata   02 juin 2014
Notes sur le cinématographe de Robert Bresson
Qui peut avec le moins peut avec le plus. Qui peut avec le plus ne peut pas forcément avec le moins.
Commenter  J’apprécie          51
hupomnemata   02 juin 2014
Notes sur le cinématographe de Robert Bresson
DE LA PAUVRETÉ



Lettre de Mozart, à propos de quelques-uns de ses concertos (KV 413, 414, 415) : " Ils tiennent le juste milieu entre le trop difficile et le trop facile. Ils sont brillants..., mais ils manquent de pauvreté."
Commenter  J’apprécie          41
Didisha   09 janvier 2015
Notes sur le cinématographe de Robert Bresson
Ne pas montrer tous les côtés des choses. Marge d'indéfini.
Commenter  J’apprécie          50
Didisha   03 février 2015
Robert Bresson. Procès de Jeanne d'Arc : Film de Robert Bresson
Les derniers témoins ont vu Jeanne en larmes. Elle avait dix-neuf ans. Elle était belle. Les CARNETS de Léonard de Vinci disent que l'âme pleure quand elle doit se séparer de cette merveille qu'est le corps.

Le fleuve de Rouen est le contraire du fleuve de l'oubli. Par peur des reliques, on jette ses cendres à la Seine. Du même coup, Jeanne devient éternelle.
Commenter  J’apprécie          30
Didisha   11 janvier 2015
Notes sur le cinématographe de Robert Bresson
Donner aux objets l'air d'avoir envie d'être là.
Commenter  J’apprécie          50
Didisha   11 janvier 2015
Notes sur le cinématographe de Robert Bresson
En NU, tout ce qui n'est pas beau est obscène.
Commenter  J’apprécie          50
Didisha   11 janvier 2015
Notes sur le cinématographe de Robert Bresson
LE CINÉMA SONORE A INVENTÉ LE SILENCE.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Romy Schneider

Katia est un film français réalisé par Robert Siodmak en 1959 d'après le roman de la princesse Marthe Bibesco. Romy Schneider interprète une jeune femme amoureuse:

du roi d'Angleterre
de l'empereur d'Autriche-Hongrie
du tsar de Russie

8 questions
40 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , adapté au cinéma , Actrices , allemande , littératureCréer un quiz sur cet auteur