AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.42 /5 (sur 19 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Annecy , 1949
Biographie :

Né en 1949 à Annecy, Haute-Savoie
Vit en Haute-Savoie. Au retour de son service militaire (« soldat indiscipliné et réfractaire aux ordres » selon la hiérarchie militaire), Robert Piccamiglio débuta une « carrière à l'usine » comme ouvrier métallurgiste. Il y restera 33 ans. Elle coïncide avec un énorme travail d'écriture ou pas moins de 44 livres seront publiés, mais également des poésies, théâtre, récits ! A ne pas douter que cet « ouvrier trop individualiste et indiscipliné » (selon l'encadrement de son usine) dont l'oeuvre riche et profuse et à l'écriture nerveuse, rapide, entreprenante et impatiente, fait partie de ces écrivains qui ont de la matière à écrire et des choses à dire!

Source : http://auteurs.arald.org
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
ingrid   10 octobre 2014
Toute la meute de Robert Piccamiglio
On parle travail. Ce qui pour l essentiel occupe nos existences. Un peu du mien. Beaucoup du sien. Elle l aime son boulot. Transmettre le savoir. Dit que ca donne un sens a sa vie. Foutaises. Pour moi la vie n en a aucun.
Commenter  J’apprécie          40
Tandarica   22 mars 2015
Chronique des années d'usine de Robert Piccamiglio
Qu’est-ce que j’ai à donner ou à recevoir ? Sur le vélo, coup d’œil complice aux machines qui continuent le travail. Je monte une garde détachée mais attentive. Vieux fond d'une conscience dont la plupart se foutent comme de leur première histoire d’amour. Je n’ai pas encore oublié la mienne.
Commenter  J’apprécie          30
Mitchauntoit   01 novembre 2014
Toute la meute de Robert Piccamiglio
Le père, la mère en ont fini avec la fatigue qui dessèche l'existence. Celle de l'usine. Ce mouroir confortable. Rassurant. Que l'on prend le matin par la main. Que l'on dépose le soir avec de retrouver le sommeil.
Commenter  J’apprécie          30
Mitchauntoit   01 novembre 2014
Toute la meute de Robert Piccamiglio
Je traverse l'existence en anonyme. Je n'aurai compté pour rien. Aucune importance. Suis pas un héroïque. Le peu ce conscience qu'il me reste, par paresse ou désinvolture, j'arrive plus à mettre la main dessus.
Commenter  J’apprécie          30
Lali   13 février 2011
Minuits partagés de Robert Piccamiglio
Les étoiles ont des portes

quelques fenêtres aussi

pour regarder à travers

les saisons égarées

les vieux clochers silencieux

toujours postés

dans le lointain des paysages.
Commenter  J’apprécie          30
Lali   13 février 2011
Minuits partagés de Robert Piccamiglio
Elle a des yeux gris d’éclaircie

tendres immenses et fermés

quand dehors le jour tente

de grimper aux fenêtres

elle a des yeux gris d’éclaircie

petits ouverts inconsolés

quand la nuit frappe

derrière les portes

restées fermées.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox