AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.66 /5 (sur 197 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Caire , le 14/09/1946
Biographie :

Écrivain et journaliste français, d’origine égyptienne, né au Caire dans une famille chrétienne d’origine syrienne, Robert Solé a fait ses études au Lycée franco-égyptien d’Héliopolis puis au Collège des Pères jésuites du Caire. Il est arrivé en France en 1964, à l'âge de 18 ans et suit le cursus de l'École supérieure de journalisme de Lille.

De 1967 à 1969, Robert Solé est rédacteur au quotidien Nord-Éclair, à Roubaix. En 1969, il entre au journal Le Monde, à Paris. Il est d'abord rédacteur à la rubrique religieuse, puis correspondant à Rome (1974-1980), correspondant à Washington (1980-1983), chef du service Société (1983-1989), rédacteur en chef (1989-1992) et directeur adjoint de la rédaction (1992-1998). De 1998 à 2006, médiateur du journal Le Monde. Robet Solé est aujourd'hui l'auteur d'un billet quotidien dans le même journal.

En parallèle à sa carrière de journaliste, il est l'auteur d'une fresque romanesque commencée avec Le Tarbouche (prix Méditerranée 1992), ainsi que de plusieurs essais, dont L'Égypte, passion française.
+ Voir plus
Source : www.bibliomonde.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Payot - Marque Page - Robert Solé - Les méandres du Nil


Citations et extraits (64) Voir plus Ajouter une citation
Dosamuse   26 mai 2013
Une soirée au Caire de Robert Solé
Après notre départ d'Egypte, pendant vingt-cinq ans, j'ai refusé de regarder en arrière. J'étais devenu français, avec passion. Cette France que j'avais découverte et aimé à distance, par les livres, était encore plus séduisante que sur les pages imprimées. Nourri de sa langue et de sa culture, je fondais dans le décor en véritable caméléon.
Commenter  J’apprécie          170
Dosamuse   30 mai 2013
Une soirée au Caire de Robert Solé
L'égyptomanie de beaucoup d'Occidentaux lui parait étrange, et même excessive :

- Ah, si seulement ils pouvaient s'intéresser à nous autant qu'à nos ancêtres !
Commenter  J’apprécie          160
Gwen21   28 avril 2019
La Mamelouka de Robert Solé
- Il y a de la beauté dans chaque visage. C'est au photographe de la révéler.
Commenter  J’apprécie          160
Dosamuse   28 mai 2013
Une soirée au Caire de Robert Solé
Quel passeport présenter en premier ? L'égyptien ou le français ? Tout le drame du binational resurgit à la frontière, devant un guichet. Le douanier pose des questions simples, auxquelles il faut répondre par oui ou par non, alors qu'elles exigeraient trois cents pages d'explications, complétées par des notes et des annexes.
Commenter  J’apprécie          130
Gwen21   03 mai 2019
La Mamelouka de Robert Solé
- A quoi sert-il d'abolir l'esclavage des individus si c'est pour établir celui des nations ?
Commenter  J’apprécie          140
KRISS45   01 octobre 2017
Hôtel Mahrajane de Robert Solé
La religion était un marqueur social. La croyance ne se discutait pas. Et s'il y avait des agnostiques à Nari, ils étaient plus âgés et ne s'en vantaient guère. Il allait de soi, pour Lamia, depuis la petite enfance, qu'un ange avait dicté le Coran au prophète Mohammad, de même qu'il ne faisait aucun doute pour moi que Jésus était le fils de Dieu...

Chacun de nous, au fond de lui-même, était intimement persuadé que son Dieu était le bon.
Commenter  J’apprécie          110
Gwen21   05 mai 2019
La Mamelouka de Robert Solé
Popinot détourna aussitôt la conversation en évoquant un livre sur l'émancipation de la femme égyptienne qui agitait tous les salons du Caire. Son auteur, un certain Kassem Amin, s'en prenait à la polygamie, à la répudiation et au port du voile. Il s'était attiré immédiatement les foudres des ulémas.

- Enfin, un homme courageux qui ose dénoncer le Moyen Age dans lequel nous nous trouvons ! s'écria Ibrahim. On continue à élever nos soeurs et nos cousines comme on le faisait il y a mille ans. Cloîtrées à la maison, elles passent leur vie étendues sur un sofa, à fumer ou à croquer des friandises. Cette vie stupide n'est pas seulement néfaste à leur santé : elle leur fait perdre toute intelligence.
Commenter  J’apprécie          90
Dosamuse   01 juin 2013
Une soirée au Caire de Robert Solé
Ce sont les plus belles (manifestations de 1919) que l'Egypte moderne ait connues, dit Loutfi Salama. Toutes les frontières s'étaient provisoirement évanouies : entre hommes et femmes, riches et pauvres, musulmans et coptes... Pour la première, des dames de la haute bourgeoisie se joignaient à la foule, des imams prêchaient dans les églises, et des prêtres dans les mosquées.
Commenter  J’apprécie          70
Herve-Lionel   07 novembre 2014
Le tarbouche de Robert Solé
Ils étaient entre deux langues, entre deux cultures, entre deux églises, entre deux chaises, ce n'était pas toujours très confortable mais [leurs] fesses étaient faites ainsi
Commenter  J’apprécie          70
Chasto   12 février 2018
Les savants de Bonaparte de Robert Solé
Soyons aussi bien convaincus que dans un climat nouveau, et même partout, les moins instruits peuvent nous apprendre des choses utiles.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Historiettes historiques ...

"Souviens-toi du vase de Soissons !" aurait dit Clovis, à l’un de ses soldats qui n’avait pas voulu rendre un vase précieux. En représailles, Clovis aurait ...

fendu le crâne du soldat avec une hache
fait enfermer le soldat dans un vase à sa taille
condamné le soldat à faire de la poterie

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , historique , anecdotesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..