AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.99 /5 (sur 76 notes)

Nationalité : Argentine
Né(e) à : Buenos Aires , 1964
Biographie :

Rodrigo García est un auteur et metteur en scène de théâtre.

Il arrive à Madrid en 1986 et y fonde en 1989 la compagnie La Carniceria Teatro.

Ses mises en scène font la part belle à l'expérimentation, et la recherche d'un langage au delà du théâtre traditionnel.

Traduit dans plusieurs langues et joué dans de nombreux pays, il compte à son actif une quinzaine de pièces, des vidéos, des expositions, des installations théâtrales et plus de vingt mises en scène.

Œuvres traduites et publiées aux Solitaires Intempestifs: After Sun 2002, Borges 2002, Fallait rester chez vous têtes de nœuds 2002, Notes de cuisine 2002, Prométhée 1998, Vous êtes tous des fils de putes 2001.

Ajouter des informations
Bibliographie de Rodrigo Garcia   (21)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Agamemnon, à mon retour du supermarché j'ai flanqué une raclée à mon fils_teaser.mp4


Citations et extraits (80) Voir plus Ajouter une citation
PiertyM   16 mai 2014
Prométhée de Rodrigo Garcia
Le souvenir nous rend vulnérables, capables de souffrir
Commenter  J’apprécie          330
PiertyM   12 mai 2014
Prométhée de Rodrigo Garcia
Le boxeur n'a pas un blanc dans la tête pendant un instant, il pense comme un poids lourd.
Commenter  J’apprécie          220
PiertyM   14 mai 2014
Fallait rester chez vous, têtes de noeud de Rodrigo Garcia
Tu achètes les livres en fonction du dessin sur la couverture et chaque soir, avant d 'aller te coucher, en regardant le foot, tu lis en diagonale et tu soulignes une phrase toutes les deux pages.

Comme ça, quand quelqu'un attrape un livre chez toi, il croit que tu l'a lu.

Et il te respecte.
Commenter  J’apprécie          80
ChaCookie   24 février 2011
L'Histoire de Ronald, le clown de chez McDonald's - J'ai acheté une pelle chez Ikea pour creuser ma tombe de Rodrigo Garcia
"Ceci est un Happy Meal. On va l'analyser. Voici les succédanés de laitue, les succédanés de tomate et surtout ce morceau ovale et dur de couleur marron qui voudrait se faire passer pour un bout de vraie viande. A quoi il faut ajouter des liquides jaunes et rouges dont la formule n'a rien à voir ni avec la moutarde ni avec la sauce tomate. Forcément, le mélange explosif de tous ces éléments placés dans cette petite boîte prodigieuse nommée Happy Meal provoque une grande quantité de gaz nocifs chez l'enfant qui l'ingère, avec une évidente répercussion éructo-cérébrale. Celui qui mange ça ne pourra plus jamais penser correctement de sa vie." (Ronald)
Commenter  J’apprécie          71
PiertyM   14 mai 2014
Fallait rester chez vous, têtes de noeud de Rodrigo Garcia
Tout être né s'est vu avorté de la possibilité de ne pas naître
Commenter  J’apprécie          90
WiniFRED   09 octobre 2015
Cendres 1986-1999 de Rodrigo Garcia
Cette question qu'on devrait avoir posée un jour à chacun d'entre nous.

« Tu veux naître ? » on aurait dû te demander.

Procréer : l'acte le plus significatif de la nature est le plus irrationnel de la nature puisque l'on procrée sans se soucier nullement de l'avis du « futur abandonné au monde ».
Commenter  J’apprécie          70
WiniFRED   09 octobre 2015
Cendres 1986-1999 de Rodrigo Garcia
Quelle dommage de brader une phrase comme « Je deviens folle » pour des actions insignifiantes au lieu de la réserver à celles qui peuvent réellement faire en sorte que quelqu'un y laisse ses nerfs et, l'espace d'un instant, voire pour toujours, sa raison.
Commenter  J’apprécie          70
Jdo   23 avril 2012
Golgotha Picnic de Rodrigo Garcia
Au commencement était le rire puis, après le rire , vint le verbe, pour enquêter sur le rire.
Commenter  J’apprécie          80
WiniFRED   09 octobre 2015
Cendres 1986-1999 de Rodrigo Garcia
Tout le monde est plein de volupté, mais jamais à la maison, toujours chez les autres, chacun se marre, mais jamais à la maison, toujours chez les autres, chacun est étonnamment intelligent – ce qui, s'agissant de ma famille, est un bien grand mot – mais jamais à la maison, toujours chez les autres.

J'en déduis que la maison est un lieu mal fait.
Commenter  J’apprécie          60
WiniFRED   09 octobre 2015
Cendres 1986-1999 de Rodrigo Garcia
En revanche il y avait Rintintin, qui partait à la rescousse d'un enfant tombé au fond d'un puits, le chien ou la chienne Rintintin ­­­– je n'ai jamais su si c'était un chien ou une chienne, vu que Rintintin ça fait un peu pédé pour un mâle et que si c'était une femelle, elle aurait mieux fait de s'appeler Rintintine ou Ratatine.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Comme des bêêêtes !! 🐫 🐷

Vilain quand il est petit :

poussin
cygne
canard

12 questions
81 lecteurs ont répondu
Thèmes : expressions , animaux , humour , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..