AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.9 /5 (sur 10 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1943
Biographie :

Roger Boulay est né en 1943 dans la Sarthe. Il fera des études de sociologie, travaille dans des institutions de formation pour travailleurs sociaux et soutient son doctorat d’ethnologie à Paris I en 1986, mais c’est en 1979 qu’aura lieu la rencontre décisive avec Jean-Marie Tjibaou qui l’ancrera dans une passion exclusive : l’Océanie. Ce dernier lui confie la mise en route d’un projet d’inventaire des collections kanaks dans les musées de France et d’Europe.
Il entre alors au Musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie où il sera chargé des collections océaniennes. Pendant 20 ans il développera une politique de collaboration intense avec les institutions culturelles kanaks (...) qui l’amènera à se voir confier le programme muséographique du Centre Culturel Tjibaou (Nouméa), réalisé par l’architecte Renzo Piano
Il conçoit des expositions marquantes pour l’affirmation des arts océaniens en France : de Patrimoine kanak en 1990 à Rao-Polynésie 1993, ou encore Arts du Vanuatu 1996, jusqu’à Kanniblas et Vahinés en 2002. Toutes ces expositions sont préparées pour le Musée National des Arts d’Afrique et d’Océanie avec le soutient de la Réunion des Musées Nationaux. Elles sont non seulement présentées en Nouvelle Calédonie et au Vanuatu mais , pour trois d’entre elles , élaborées avec la collaboration des pays concernés.
Il a aussi, pour le MNAAO, organisé les expositions Arts des Aborigènes d’Australie (1993) et Coiffures – sculptures de Nouvelle Guinée (1999).
Ses publications vont des ouvrages spécialisés sur l’Architecture kanak , sur le Bambou gravé Kanak , à des livres pour enfants sur la culture kanak et sur les cultures du Vanuatu et à la réalisation avec Alain Néris du CD Rom « Kanak » qui obtient le prix Mobius 2000.(...)
Professeur pendant 15 ans à l’École du Louvre, intervenant régulier à L’Institut du Patrimoine , il donne aussi des enseignements dans les Université s et tout spécialement à Paris VII et à L’Université du Pacifique.
Il est désormais à la fois chargé de mission par la Direction des Musées de France pour la valorisation des collections océaniennes en France mais aussi par les Musées de Tahiti et de Nouvelle Calédonie tant pour réaliser des actions muséographiques que des projets d’inventaires de leur patrimoine.(...)
+ Voir plus
Source : http://www.angouleme.fr/kimuntu/
Ajouter des informations
étiquettes
Podcast (1)


Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Cielvariable   23 janvier 2019
Hula hula, pilou pilou, cannibales et vahinés de Roger Boulay
Ce livre n'est pas une histoire de la découverte de l'océan Pacifique, dit encore « Grand océan » ou « mer du Sud ». À travers les évènements majeurs qui ont marqué l'exploration de cette immensité, il veut montrer comment se sont tissés, dans l'esprit de l'homme venu d'Occident, les idées, les concepts, les rêves et les espoirs qui l'ont poussé à entreprendre ce qui s'impose comme une des plus grandes aventures de l'humanité.



Aller se jeter dans la gueule des monstres qui étaient censés peupler le royaume de Neptune, ne pas craindre de rencontrer des hommes ou des demi-animaux dans des régions réputées héberger les représentants de Satan lui-même, affronter sans possibilité de repères le grand isolement des mois de navigation … Tout cela requérait une solide motivation.



La quête de l'or et des épices sur une Terre australe fantasmée fut certainement un moteur fondamental, le désir de puissance et la compétition entre les nations y contribuèrent, la volonté de christianiser ce qui restait de fils et filles d'Adam sur des terres inconnues et le désir de savoir justifièrent la plupart de ces explorations.



Mais dans cette aventure, raison et folie sont indissociables.



Car cet océan colossal fut aussi le plus profond réservoire à chimères de l'Occident. Ce dernier y puisa les preuves qui, selon lui, asseyaient définitivement sa suprématie dans l'échelle des nations, il y découvrit la réalisation de son désir de paradis terrestre, y dénicha la confirmation de ses propres théories sociales et des philosophies qui renouvelèrent sa vision du monde. Le Pacifique fut la pierre philosophale de l'esprit occidental. Elle le révéla à lui-même plus qu'elle ne lui révéla d'autres horizons et d'autres hommes.



Mais avant d'être promus représentants des derniers échelons de l'espèce et témoins des balbutiements de l'humanité, les gens des mers du Sud furent-ils perçus exclusivement comme les doux citoyens des paradis retrouvés ? Y aurait-il eu une période durant laquelle ils auraient été considérés comme les enfants merveilleux de la Nature et une autre où ils seraient brusquement devenus d'atroces cannibales inhumains ?



La lecture attentive des relations de voyage et de l'abondante littérature que cet océan suscita montre que les deux réalités cohabitent depuis l'aurore de cette exploration : on découvrit des êtres de toute beauté, mais ils étaient sublimés par la présence de sorciers tatoués à la dentition de requin ; on trouva des lagons bleus, mais ils n'allaient pas sans coraux déchirants ; on observa des coutumes délicieuses, des façons d'aimer séduisantes, mais elles étaient associées à d'atroces habitudes.



Le fantasme fonctionne toujours sur l'articulation de la peur et du désir … Ainsi va Dieu, qui ne peut exister sans Satan, la Belle sans la Bête et la Vahiné sans son Cannibale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   23 janvier 2019
Hula hula, pilou pilou, cannibales et vahinés de Roger Boulay
À la recherche du grand continent austral



Des preuves de l'existence du continent espéré … / Le premier tour du monde / L'image du monde bouleversée / Les premières images des Edens des mers du Sud / Le continent austral à l'épreuve de la réalité / Boussoles et horloges marines / Choucroute ou scorbut



L'invention du paradis terrestre



Fantasmes et philosophie / Premiers voyages vers les pays de l'âge d'or / Samuel Wallis et les Tahitiens : fascination et incompréhension / Le voyage de Bougainville et l'invention du paradis sur terre / Un séjour de rêve / Aotourou, le Cythérien de Bougainville / Célébrité et diffusion rapide des récits du voyage / Cook confirme les visions tahitiennes / Omaï, un Tahitien à Londres / Les îles Tonga ou la confirmation du paradis / Images et imagerie populaire / Persistance et pérennité du grand rêve



Satan et l'enfer des îles noires



Les cannibales de Mendaña / Les prémonitions de Bougainville / Cook confirme l'exitence du cannibalisme et des sacrifices humains / Marion-Dufresnes et les Maoris / Les mésaventures de Furneaux / La mort de James Cook : un funeste malentendu / La Pérouse ou la disparition dans les îles de l'Enfer / Les Pascuans, des enfants de la nature ingrats ? / Le massacre des compagnons de La Pérouse / D'Entrecasteaux à la recherche de La Pérouse / La Nouvelle-Calédonie, les cannibales et la hache de jade / Un échec cuisant / La grande découverte de Peter Dillon / La fin du bon sauvage / Les premiers martyrs des mers du Sud / La colonisation a besoin d'images fortes



La botanique, les races et les jardins



Les précurseurs du voyage scientifique / Un tournant au début du XIXe siècle / Le contexte européen : curiosité scientifique et botanique / De la botanique à l'art du paysage / Le voyage de Baudin, modèle de l'exploration scientifique / Un énorme déménagement / La quête scientifique des Français / Le dernier et glorieux voyage de Dumont d'Urville / La Société des observateurs de l'Homme et la naissance de l'anthropologie / Dumont d'Urville et le phrénologue / Le dessin devient un outil d'étude / L'observation terrestre, l'ethnologie de terrain



Le rêve des mers du Sud à la dérive



La vahiné habillée / La fin des oiseaux de paradis / Quelques plages encore vierges / Melville et les « derniers sauvages » / Julien Viaud, alias Pierre Loti : rêveur, dessinateur et écrivain / Gauguin à Tahiti / Littérature de voyage et permanence des imageries / Jules Verne et les voyages imaginaires / Louis Boussenard : feuilleton au pays des cannibales



En guise de conclusion
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Éléments chimiques

Qui n'est pas un gaz rare ?

Argon (Ar)
Xénon (Xe)
Chlore (Cl)
Radon (Rn)

12 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : chimie , périodique , élémentsCréer un quiz sur cet auteur