AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.63 /5 (sur 15 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Roger Dachez, né en 1955 est chargé d'enseignement à l'Université Paris7-Denis-Diderot, et président de l'Institut Alfred Fournier à Paris. Il est médecin, historien et franc-maçon.

Roger Dachez a été initié à la Grande Loge de France en 1980. Il est depuis 1985 membre de la Loge nationale française (LNF) dont il fut président du Conseil national de 1992 à 1997. Également président de l'Institut maçonnique de France (IMF - fondé en 2002), il est aussi membre du Comité scientifique du Musée de la franc-maçonnerie à Paris et Contributing Member de la Scottish Rite Research Society (Washington). Parallèlement, il dirige depuis 1992 la revue d'études maçonniques Renaissance Traditionnelle, fondée en 1970 par le grand érudit maçonnique que fut René Désaguliers (1921-1992).

Considéré comme un historien majeur de la franc-maçonnerie, il est l’héritier de la méthode historique appliquée à l’étude de la franc-maçonnerie par son maître et père spirituel René Guilly (René Désaguliers).

Depuis plus de vingt ans, il a présenté de nombreuses conférences en France et en Grande-Bretagne et il est l'auteur de nombreux articles de recherche sur les origines historiques et les sources traditionnelles de la franc-maçonnerie, publiés dans des revues françaises ou étrangères, ainsi que d’une douzaine de livres. Il travaille actuellement à une Nouvelle histoire des francs-maçons en France, un important volume à paraître en 2013.

A l’occasion du premier Salon Maçonnique du Livre de Marseille, Roger Dachez était présent à la fois en tant que président de l’IMF et rédacteur en chef de la revue Renaissance Traditionnelle, mais également afin de présenter son plus récent ouvrage : Les Rites Maçonniques Egyptiens.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Roger Dachez   (27)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Voici l'histoire d'une pandémie attendue et qui n'arriva pas. Et d'une autre qui arriva sans prévenir. Alors qu'on avait défait tout ce qui avait été construit contre la précédente. Voici une somme historique d'alertes et de rapports multiples qui auraient dû nous permettre de combattre la Covid-19. Et sans avoir à choisir entre la santé et l'emploi, entre les victimes sanitaires et les victimes sociales. Voici le document le plus complet, puisé dans les meilleures sources historiques, administratives et médicales. L'ouvrage qui permet de se faire une idée par soi-même, sans intermédiaire. Professeur de criminologie au Conservatoire National des Arts et Métiers, à New York et Shanghai, Alain Bauer est responsable scientifique du pôle Sécurité Défense, Renseignement, Crises et Cybermenaces. Membre d'un réseau international de gestion des crises depuis 2001, il conseille des institutions et des entreprises. Il a publié une soixantaine d'ouvrages traduits dans une dizaine de langues sur les questions de sécurité. Médecin et universitaire, Roger Dachez a notamment publié une Histoire de la médecine des origines à nos jours et a enseigné cette discipline à l'Université Paris 7-Denis-Diderot. Il est président de l'institut Alfred-Fournier, à Paris, organisme reconnu d'utilité publique et spécialisé depuis près d'un siècle dans les maladies transmissibles.

+ Lire la suite

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Xian_Moriarty   14 septembre 2013
Histoire de la médecine : De l'Antiquité à nos jours de Roger Dachez
Dans ce domaine, et malgré l'amour légendaire des Égyptiens pour les enfants, les médecins du Nil ont même inventé la contraception, notamment à l'aide d'un tampon vaginal imprégné d'un broyat de coloquinte, d'acacia et de dattes, le tout mêlé de miel, comme le mentionne le papyrus Ebers.
Commenter  J’apprécie          30
Takateru   13 novembre 2012
Histoire de la franc-maçonnerie française de Roger Dachez
S'il semble établi que le comte d'Artois, futur Charles X (1757-1836), fut initié, peut-être en 1777 par le duc de Chartres, le doute subsiste pour le comte de Provence, Louis XVIII (1755-1824). À sa mort, cependant, les maçons organiseront des cérémonies à sa mémoire et le revendiqueront ouvertement comme l'un des leurs. Il reste vrai que Louis XVIII, qui avait peutêtre « reçu la Lumière » avant la Révolution, mais était surtout doté de bien plus d'esprit politique que son frère, ne manifesta aucune hostilité, bien au contraire son favori, ministre tout-puissant jusqu'en 1820, Élie Decazes (1780-1860), fut même l'un des dignitaires maçonniques les plus éminents de son époque. Renouant plus que jamais avec un ton pacifique et « philadelphique », le Grand Orient déclarera encore, en 1826, que la maçonnerie est « une association de bienfaisance et de philanthropie fondée sur le respect dû aux lois, à la religion, au monarque et à tout ce qui est l'objet de la vénération publique ».

En marge de ces proclamations officielles, les intérêts des frères évoluent toutefois, en même temps que change aussi leur discours. S'ils continuent à promouvoir des actions charitables, ils ne se contentent plus de distribuer des soupes chaudes pendant l'hiver, mais soutiennent des idées nouvelles, évoquant dès cette époque dans les loges la question de l'enseignement élémentaire, et notamment de l' « enseignement mutuel », c'est-à-dire d'une école soustraite à l'autorité du clergé.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Connaissances en littérature classique

Parmi ces livres, lequel n'a pas été écrit par François Rabelais ?

Gargantua
Le Tiers Livre
Le Roman de Renart
Pantagruel

20 questions
495 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique français , classique anglais , classique americainCréer un quiz sur cet auteur