AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.6 /5 (sur 15 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) : 1923
Biographie :

Roger Hendrik Marijnissen est un historien d'art.

Ajouter des informations
Bibliographie de Roger H. Marijnissen   (6)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (9) Ajouter une citation
oran   22 septembre 2017
L'ABCdaire de Jérôme Bosch de Roger H. Marijnissen
Psychanalyse

En 1855, un auteur secondaire estimait que les tableaux de Jérôme Bosch sont l'oeuvre d'un distempered brain , un esprit dérangé. A son tour, Max Rooses, grand spécialiste de Pierre Paul Rubens, qualifiait la peinture de Bosch "maladive" (1880)(...)

Dans les scènes que Bosch nous propose, on peut déceler tout ce qui évoque les "anomalies", comme le sadisme, le sadomasochisme, la pédérastie, la sodomie, la bestialité, etc. Fréquemment, il a été admis l'idée que l'artiste s'était défoulé. (...) Inutile de dire que le triptyque du Jardin des délices est exploité comme une source inépuisable pour des lectures et des interprétations psychanalytiques.
Commenter  J’apprécie          164
oran   21 septembre 2017
L'ABCdaire de Jérôme Bosch de Roger H. Marijnissen
Fraise

Quel rapport y a-t-il entre Jérôme Bosch et la fraise ? Elle est associée au prétendu Jardin des délices, tableau célèbre entre tous.

E, 1605, ce triptyque était connu comme étant le tableau de la vanité et du goût éphémère de la fraise ou du fraisier. Ce titre ancien nous a été transmis par fray José de Siguenza. Dans un inventaire de 1593, le tableau est mentionné sous le nom Del madroño (le fraisier). Ce titre était-il espagnol ou au contraire une traduction plus ou moins fidèle de la dénomination néerlandaise ? On l’ignore. Et, malheureusement, nous ne disposons pas de la moindre indication nous prouvant que cette espèce de fraise – un fruit alléchant mais sans saveur – aurait eu, aux anciens Pays-Bas, une signification allégorique pour désigner les plaisirs illusoires. Quoi qu’il en soit, la fraise a une présence très marquée sur le panneau central de cette œuvre.
Commenter  J’apprécie          91
Unhomosapiens   12 juin 2017
L'ABCdaire de Jérôme Bosch de Roger H. Marijnissen
"Femme est chose nuysible et porte du diable, voie d'iniquité / pointure de scorpion / qui siert de feu et de flambe ceulx qu'elle approche / c'est l'estoupe qui allume le feu et brûle le fondement des montaignes."

Ce passage est tiré du "Miroir historial" de Vincent de Beauvais, un ouvrage qui parut à Paris en 1495.
Commenter  J’apprécie          60
Fredg73   02 janvier 2020
L'ABCdaire de Jérôme Bosch de Roger H. Marijnissen
Regarder Jérôme Bosch

Les auteurs n’ont de cesse de célébrer Jérôme Bosch, génial peintre et inventeur d’images. Mais ce n’est qu’au XXe siècle qu’il est entré dans une telle considération car, après sa mort, il jouissait d’une célébrité mitigée : il passait pour un peintre de « diableries ». Dans son journal de voyage, Albrecht Dürer ne souffle mot de Bosch, alors qu’il note méticuleusement tout ce qu’il a vu et qu’il est passé à Bruxelles et à Bois-le-Duc.

Commencer l’exploration de l’univers boschien par deviner la signification d’une scène quelconque qui nous accroche, et voilà qu’on a déjà commencé à s’égarer.
Commenter  J’apprécie          20
Unhomosapiens   05 janvier 2019
L'ABCdaire de Jérôme Bosch de Roger H. Marijnissen
"Autre chose est d'estre religieux et autre chose est de vivre religieusement".
Commenter  J’apprécie          40
oran   21 septembre 2017
L'ABCdaire de Jérôme Bosch de Roger H. Marijnissen
Bougrerie

Par bougrerie, en anglais buggery , et en moyen-néerlandais bugerie ou buggernye , il faut entendre sodomie (…) A l’époque de Jérôme Bosch, la sodomie était dénoncée comme un péché plus grave que l’inceste commis par un père avec sa fille (…) Celui qui était dénoncé ou pris en flagrant délit risquait la peine de mort (…) Jérôme Bosch a représenté les deux formes de la luxure – l’hétérosexualité et l’homosexualité - dans une scène discrète mais centrale sur le panneau du milieu du soi-disant Jardin des délices.
Commenter  J’apprécie          20
Fredg73   02 janvier 2020
L'ABCdaire de Jérôme Bosch de Roger H. Marijnissen
On qualifie l’œuvre de Jérôme Bosch de cryptique, d’équivoque, d’incompréhensible. Avant d’être des œuvres d’art et des objets de musée, ses tableaux étaient conçus comme un moyen pour véhiculer un contenu, autrement dit un message. Afin de saisir ce message, il faut connaître la signification des symboles que le peintre utilisait. La littérature de l’époque (et plus ancienne) fournit les locutions et les allégories significatives qui servent de clés pour décoder le sens des scènes boschiennes.
Commenter  J’apprécie          20
oran   21 septembre 2017
L'ABCdaire de Jérôme Bosch de Roger H. Marijnissen


Epigones et suiveurs

(…) Si Bosch n’a pas vraiment fait école, il n’y a aucune raison de s’en étonner. Un discours comme le sien ne se répète guère. Certes, il y eut Brueghel l’Ancien, manifestement son fils spirituel. Mais étant lui-même un grand artiste, par définition, il n’a rien d’un épigone.



Commenter  J’apprécie          10
meslinoulautre   25 novembre 2015
L'ABCdaire de Jérôme Bosch de Roger H. Marijnissen
Pour Jérôme Bosh et ses contemporains, le diable était une réalité quotidienne, pour ne pas dire permanente.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
4765 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur