AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.51 /5 (sur 147 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Chartres , le 09/05/1948
Biographie :

Roger Judenne passe son enfance dans un village beauceron « du temps où les fermes correspondaient à ce que notre imagination appelle une ferme ». Il entretient un contact permanent avec les animaux et la nature.

A cette époque, la télévision n’était pas encore omniprésente, et c’est donc tout naturellement qu’il s’est tourné vers la lecture et qu’il a commencé à se servir de son imagination. Il se passionne pour l’histoire, par dessus tout celle de l’Espagne et de l’Amérique des découvertes, qui le font beaucoup rêver.

Titulaire d’un baccalauréat littéraire, il a suivi des études de lettres qui l’ont mené au métier d’instituteur dans la classe unique d’un village, puis de directeur d’école à Chartres.

Du métier d’écrivain, il dit que c’est plutôt un loisir. « Écrire est une activité solitaire qui n’a de sens que s’il y a un lecteur ». Ses lecteurs sont aussi différents que les genres qu’il aborde : romans régionaux, feuilletons pour les journaux, poèmes, contes, romans pour les adultes et pour la jeunesse. Il aime vivre parmi les enfants, ses deux garçons, sa fille et les autres : « Pour vivre parmi les enfants depuis toujours, je connais leurs capacités infinies à découvrir, s’étonner, s’émouvoir, surprendre. C’est sans doute pour cette raison que j’aime écrire en jeunesse, comme si chaque histoire était une sorte de cadeau que j’offre à des enfants inconnus ».

Certains de ses ouvrages ont été primés. Le prix « Enfance du Monde - UNICEF », obtenu en 1988 pour Les Diables de Séville, a beaucoup d’importance pour lui parce qu’il « récompense un texte qui défend les valeurs qui me sont chères comme la tolérance, la solidarité et la compréhension entre les peuples ».
+ Voir plus
Source : /www.ac-reims.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Roger Judenne   (69)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (96) Voir plus Ajouter une citation
Annette55   31 mars 2018
Les Terres Brunes de Roger Judenne
" J'aime les paysans .Ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers ."



Montesquieu .
Commenter  J’apprécie          350
Korrigan   06 janvier 2016
Grand-mère est un gangster de Roger Judenne
L'expression m'amuse. Les mangeurs de pizza m'ont alarmé et à présent, c'est moi qui ai Adrienne à l’œil.

Jeu de mots amusants : l'alarme à l’œil. La larme à l’œil.
Commenter  J’apprécie          150
gouelan   27 novembre 2020
Fallait pas filmer les mouettes... de Roger Judenne
Le fou de Bassan est un oiseau blanc comparable à un goéland mais en plus beau, plus fin, plus rapide, plus élégant.



p.15
Commenter  J’apprécie          130
murielan   25 février 2013
Pour une pièce d'or de Roger Judenne
- Une pièce d'or ! s'exclama Mathieu.

- C'est que...nous n'avons pas cet argent, avoua la femme.

- Mais je vous donnerai la pièce d'or que je vous dois dès que j'aurai vendu le chêne que j'ai coupé et qui est source de mes ennuis, s'empressa d'ajouter le bûcheron.
Commenter  J’apprécie          100
Annette55   30 mars 2018
Les Terres Brunes de Roger Judenne
" Il se baissa, prit une motte dans sa main et l'émietta.

Doucement la terre coula entre ses doigts, douce, ferme, offerte , comme un sein de femme" .....
Commenter  J’apprécie          80
mandrake17   03 octobre 2017
Mon père est un gangster de Roger Judenne
Il faut entre 2 500 et 3 500 euros pour que Maman soit opérée à Paris. Il a dit qu'on a un peu d'économies, mais sans doute pas assez. Evidemment, personne d'autre que moi ne peut le savoir. Voilà la preuve qu'il aime beaucoup Maman, et qu'il veut pour elle le meilleur chirurgien, quitte à prendre des risques insensés. A mes yeux, c'est beau, c'est noble et c'est une bonne excuse. La guérison de Maman, c'est sacré. Je comprends qu'on fasse n'importe quoi pour un tel motif.
Commenter  J’apprécie          50
gouelan   27 novembre 2020
Fallait pas filmer les mouettes... de Roger Judenne
La façon de pêcher du fou de Bassan est surprenante : il plane au-dessus des vagues, décrit des arabesques lentes et gracieuses, glisse sur le vent jusqu'à ce qu'il repère de ses yeux d'un bleu perçant les poissons qui se trouvent à quelques mètres sous la surface. Quand il les a vus, son vol change : il monte à quarante ou cinquante mètres de haut puis, à la manière d'un avion de combat, vire sur une aile, se ramasse, tend le bec, et son corps devient un javelot. Il pique droit, fend la surface de la mer et fond sur le poisson sans lui laisser le temps de réagir.

- Magnifique !

Les plongeons sont si nombreux que la mer donne l'impression d'être transpercée par une pluie de flèches.
Commenter  J’apprécie          40
brinvilliers   14 mai 2017
La Petite Suzanne de Roger Judenne
A 6 heures, Jeanne s'éveille dans son demi-sommeil de fin de nuit, elle tête son pouce et émet des bruits de succion. Rosine émerge difficilement avec une terrible migraine, agitée par les miasmes de ses mauvais rêves. Quelque chose pèse sur son ventre. Elle se sent mal. Où est-elle ? Le lit... Le rayon du jour qui entre dans la chambre par la cœur découpé dans le volet... l'odeur du pétrole ayant charbonné dans la lampe. Quelle heure est-il donc ? Et cette lourdeur sur son ventre. Rosine avance ses mains vers cette masse pesante. Elle touche cette chose étrange,et, soudain, elle frémit et se redresse comme un ressort.

Suzanne est inerte, froide, inanimée.
Commenter  J’apprécie          40
Juin   01 octobre 2019
Classe unique de Roger Judenne
La campagne, elle n'aime pas. D'un naturel précieux et égocentrique elle se sent dévalorisée et nourrit un fort ressentiment envers une administration qui l'a reléguée au milieu d'une plaine de Beauce qu'elle trouve sinistre. En raison de la haute idée qu'elle se fait d'elle-même et de la compétence supérieure qu'elle s'attribue, elle considère comme une vaste injustice son affectation à Colville.

p 210
Commenter  J’apprécie          40
Morgane82   28 janvier 2016
Le cannibale de Joséphine de Roger Judenne
Une maman, c'est une richesse que personne ne peut évaluer ... C'est la caresse du vent et le parfum de l'orchidée.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Louis qui ? (facile)

Si je vous dit : barbe / Institut / rage vous répondez .....

Aragon
Blériot
Chedid
David
Guilloux
Jouvet
Lumière
Malle
Pasteur
Renault

10 questions
356 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , prénoms , culture générale , caractèresCréer un quiz sur cet auteur

.. ..