AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.78 /5 (sur 40 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 31/03/1956
Biographie :

Roger Lenglet est un philosophe français et journaliste d'investigation.

Il naît dans un milieu très modeste. Son père travaille en usine et sa mère reste au foyer.

A l’âge de vingt deux ans, il entre à l’université de Paris X-Nanterre en philosophie. Ses études universitaires le portent à s'investir tout particulièrement dans les domaines de l’esthétique, de l’épistémologie, de l’éthique, de la philosophie politique et de l’histoire du théâtre.

En 1985, il devient chargé de cours à l’Université Paris XII. En 1996, il décide de quitter l’enseignement pour se consacrer entièrement à ses ouvrages de philosophie et d’investigation.

On lui doit de nombreux ouvrages d'investigation sur les pratiques de lobbying et d'influence s'exerçant dans le domaine de la santé, des marchés publics et des relations entre le monde politique et les milieux industriels et financiers.

Après L'affaire de l'amiante (1996), il a multiplié les enquêtes sur le monde médical et pharmaceutique, l'ampleur et les enjeux de la pollution des sols en France, du tabac et des drogues...

Il a également écrit pour le théâtre des œuvres développant sa théorie d'"un art populaire caché au sein même de la vie quotidienne, au cœur de nos activités les plus ordinaires".

Le 16 janvier 2010, après la publication de Lobbying et santé - Comment certains industriels font pression contre l'intérêt général (éditions Pascal-Mutualité Française, 2010), il est élu à la Société Française d'Histoire de la Médecine.

Roger Lenglet a écrit également sous le pseudonyme de Pierre Simon.


+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Roger Lenglet   (31)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

28 minutes - ARTE - 14.08.19 Découvrez notre invité, le journaliste d’investigation et philosophe Roger Lenglet. Son portrait est signé Olivier Boucreux.


Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-B   28 mai 2014
L'eau des multinationales : Les vérités inavouables de Roger Lenglet
À la question de savoir si la corruption existe chez les élus et les décideurs des collectivités, les intéressés répondent par des phrases rassurantes ou par des contorsions du genre : " Par le passé, des pratiques ont certainement existé, mais on peut considérer que ces pratiques ont quasiment disparu aujourd'hui... ", " Il y a toujours des brebis galeuses partout, mais je serais très surpris que ça existe vraiment à grande échelle ", " C'est devenu plus transparent qu'autrefois, on est plus surveillés, il y a moins de naïveté ", " Qu'entendez-vous par corruption, c'est vaste, la corruption... Où est-ce que ça commence et où ça s'arrête ? Si vous me demandez si des sociétés assouplissent des responsables politiques en leur glissant des enveloppes, je vous réponds que c'est possible, on en entend parler, mais on ne vit tout de même pas en Sicile. Si en revanche vous m'interrogez sur le lobbying, oui, il existe, c'est un peu l'expression de la démocratie, la volonté de persuader l'élu peut passer par des procédés parfois un peu limites, mais je n'ai jamais assisté à des enrichissements personnels "...

En un mot, la corruption est un phénomène qui n'a plus cours et, surtout, qu'il n'est jamais utile de soulever.

" La corruption est une dimension systématique liée au processus de privatisation ", peut-on lire dans un rapport de l'Internationale de services publics (ISP) consacré récemment à l'évaluation des avantages et des inconvénients de la gestion publique et privée du secteur de l'eau. Le propos est intéressant si on le compare aux paroles d'élus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
feanora   17 juin 2015
Menace sur nos neurones - Alzheimer, Parkinson... et ceux qui en profitent de Roger Lenglet
Une hécatombe sur fond de spéculation, telle est la formule qui peut resumer la situation dans laquelle les autorités se sont laissées enfermer. Nos responsables sont tombés dans le double piège de la marchandisation des maladies du cerveau et de la paralysie de la prévention pour satisfaire à la bonne santé des grandes entreprises. L'hypocrisie, les bas calculs et l'ignorance ont fait le reste.

Notre société moderne est devenue neurotoxique.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaoui   18 août 2014
Menace sur nos neurones - Alzheimer, Parkinson... et ceux qui en profitent de Roger Lenglet
Nous savons aujourd’hui qu’il sera plus difficile à relever que celui de la révolution pasteurienne. Contre ceux qui le traitaient de paranoïaque et se refusaient à croire que des microbes invisibles étaient une menace omniprésente, Louis Pasteur a redéfini la médecine moderne et la prévention autour des notions de bactéries et de virus. Peu d’esprits étaient alors capables d’en évaluer les enjeux. C’est l’un des grands paradoxes de l’histoire de la santé publique que de devoir maintenant affronter les monstres économiques qui sont nés de cette révolution et s’en sont nourris.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   10 juillet 2015
Les recasés de la République de Roger Lenglet
Le pouvoir et les avantages précieux qu’il apporte permettent en effet au Président d’envisager sa future sortie avec un sourire radieux, même si la fin de règne est toujours vécue comme une perte douloureuse… On ne lâche pas sans regret un pouvoir qui permet non seulement de s’enivrer de son exercice et d’en tirer mille bénéfices (y compris sur le plan narcissique) mais aussi d’en faire profiter les proches, les amis et un vaste réseau de personnalités qui, après avoir rendu des services à « la République », généralement en faisant preuve d’une obéissance zélée, piaffent pour avoir leur récompense sous la forme d’une place enviable ou d’un « lot de consolation ».
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   18 août 2014
Menace sur nos neurones - Alzheimer, Parkinson... et ceux qui en profitent de Roger Lenglet
La porosité entre le pouvoir politique et l’affairisme qui s’est développé autour des maladies neurodégénératives nous semble d’un cynisme sans borne. Le monde des décideurs politiques et économiques n’a-t-il tiré aucune leçon des scandales sanitaires qui ont éclaté au cours des dernières décennies ? En creusant la manière dont les autorités gèrent le dossier des maladies neurodégénératives, nous allons découvrir que les relations de l’Elysée avec le monde des laboratoires pharmaceutiques conditionnent littéralement la politique de santé publique mise en œuvre en France mais aussi en partie au niveau international.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   10 juillet 2015
Les recasés de la République de Roger Lenglet
Où que l’on se tourne dans notre République, se recaser est devenu un exercice permanent, une véritable obsession chez les politiques, les hauts fonctionnaires et les dirigeants d’entreprises publiques ou privées. Nous avons pu observer pire : le recasage n’obéit pas simplement à un système de nomination fait de lois et de règlements, mais à une culture. C’est-à-dire à un savoir qui se transmet au fil des générations qui se succèdent dans les allées du pouvoir.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   22 août 2016
L'affaire de la maladie de Lyme de Roger Lenglet
Dans son milieu naturel, la tique grimpe généralement en haut des herbes et peut y rester accrochée durant des semaines en attendant qu’un animal passe. Rongeurs, oiseaux et cervidés sont ses proies les plus fréquentes, mais un chien ou un homme font aussi bien l’affaire. Pour ce vampire pas plus gros qu’une tête d’épingle, tous sont bons à sucer puisqu’ils contiennent du sang.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   22 août 2016
L'affaire de la maladie de Lyme de Roger Lenglet
Tout commence par un moment de bonheur. Une joyeuse promenade en forêt pour cueillir des brins de muguet au printemps ou des champignons à l’automne, parfois même un simple pique-nique sur une pelouse d’autoroute sur la route des vacances. Et c’est la rencontre qu’on n’attendait pas…

Au début, on ne ressent rien, pas le moindre trouble. Celle qui entre dans notre vie est à peine visible, d’autant qu’elle est encore le plus souvent à l’état de nymphe. Perchée en haut d’une herbe, la tique nous attend depuis des heures, voire des semaines, les pinces ouvertes pour s’accrocher à nous au premier frôlement. Elle cherche alors notre peau et, au moindre bâillement de chemise ou de pantalon, elle s’introduit doucement, avec une préférence pour les zones du corps tendres et chaudes.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   22 août 2016
L'affaire de la maladie de Lyme de Roger Lenglet
La maladie de Lyme est une porte qui ouvre sur une immense ménagerie. Mais visiter un zoo est une distraction sans danger, on y observe des animaux derrière des barreaux et des vitres. Or, ce n’est pas du tout le cas avec ces animalcules infectieux. Leur liberté d’aller et venir, de nous contaminer en passant par la salive anesthésiante que crache la tique en plongeant son rostre dans notre chair sans prévenir appelle une image plus sauvage…

En réalité, il s’agit d’une jungle. Une jungle débordant de prédateurs à flagelles, à ventouses, armés de piques ou de filaments empoisonnés. Un monde encore largement inexploré, invisible à l’œil nu mais omniprésent.
Commenter  J’apprécie          10
Aelle   03 décembre 2016
Les recasés de la République de Roger Lenglet
L’intérêt de nommer des amis au Conseil constitutionnel, il ne faut jamais l’oublier, est que cette minuscule assemblée qui ne compte que treize membres, tenus au secret des délibérations, a pour tâche de valider les comtes de campagne des candidats à l’élection présidentielle, au regard des vérifications que lui transmettent la Cour des comptes et le Conseil d’État. Or, on ignore trop souvent que le Conseil constitutionnel n’a pas pour habitude d’invalider les comptes des vainqueurs. Roland Dumas a d’ailleurs avoué qu’il lui était arrivé de confirmer la validité de comptes qui, si le Conseil n’avait pas craint de provoquer une émeute populaire menaçant « l’intérêt de l’État et la sauvegarde de la paix publique », aurait conduit à destituer Jacques Chirac élu à la Présidence de la République en 1995, tout en l’empêchant de se représenter, et à « tuer » son challenger de droite, Édouard Balladur. « Ne risquait-on pas la guerre civile ? » conclut-il pour justifier la frilosité des conseillers, tout en reconnaissant que si la composition du Conseil constitutionnel n’avait pas été majoritairement de droite la décision aurait vraisemblablement été différente. Traduction : les Français auraient dû voter à nouveau et Lionel Jospin, qui avait fait 47.36 % à l’élection, aurait remporté une victoire écrasante face à une droite asphyxiée financièrement et politiquement. Mais la France était « bien gardée » puisque seuls quatre membres sur treize étaient de gauche et que les conseillers sont nommés pour un tiers pas les présidents de la République, qu’eux-mêmes y étaient automatiquement intégrés à vie après leur mandat, et que les autres sont nommés par le Conseil d’État, les recasés devenant à leur tous des recaseurs.

page 43
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

12 film cultes sur la ségrégation raciale aux USA

Solomon Northup, jeune homme noir originaire de l’État de New York, est enlevé et vendu comme esclave. Face à la cruauté d’un propriétaire de plantation de coton, Solomon se bat pour rester en vie et garder sa dignité. Douze ans plus tard, il va croiser un abolitionniste canadien et cette rencontre va changer sa vie. Un film de Steve McQueen.

La chaîne (1958)
Devine qui vient dîner? (1967)
La couleur pourpre (1985)
Mississippi burning (1989)
Malcolm X (1992)
O'Brother (2000)
La couleur des sentiments (2011)
Django unchained (2012)
Le majordome (2012)
12 years a slave (2013)
Selma (2014)
Dans la brume électrique (2009)

12 questions
53 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , cinéma americain , films , ségrégation raciale , racisme aux usa , droits civiquesCréer un quiz sur cet auteur