AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.72/5 (sur 168 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 10/04/1978
Biographie :

Rokhaya Diallo, née le 10 avril 1978 dans le 4e arrondissement de Paris, est une militante française associative et chroniqueuse pour la télévision et la radio.

Diplômée en droit et en marketing, elle travaille dans la production audiovisuelle.

D'abord impliquée dans la vie locale, elle a présidé le Conseil local de la jeunesse de La Courneuve, tout en militant au sein de l'association anti-sexiste Mix-Cité et auprès de l'organisation altermondialiste ATTAC.

Elle est chroniqueuse, de 2009 à 2013 pour La Matinale de Canal+, et depuis 2009 sur RTL.

Depuis 2011, Rokhaya Diallo anime Fresh Cultures sur le Mouv' ; elle présente et co-réalise une émission mensuelle Égaux mais pas trop sur LCP.



Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Rokhaya Diallo   (18)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Quand le racisme est-il apparu ?  Qu'est-ce que l'ethnocentrisme ? Faut-il déboulonner les statues ? Réponses dans cet épisode avec Rokhaya Diallo et Grace Ly, qui viennent d'écrire le livre Kiffe ta race en parallèle du podcast du même nom qu'elles co-animent depuis 4 saisons. J'avais prévu cette rencontre depuis plusieurs mois et elle a finalement eu lieu par ahsard dans un contexte politique nauséabond entre les deux tours de l'élection présidentielle de France...  Ce qui renforce l'importance d'écouter les paroles nuancées et réfléchies de militantes comme Rokhaya Diallo et Grace Ly. Bonne écoute !

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (51) Voir plus Ajouter une citation
La majorité a toujours décrété l’universel en fonction d’elle-même. Dans l’histoire du monde telle qu’elle nous est contée dans les livres, c’est la centralité des majoritaires qui oriente le récit. Les minorités n’y apparaissent que comme victimes ou des ennemis. Le curseur de l’universalité est placé sur la norme du majoritaire qui est aujourd’hui en France masculin, blanc et hétérosexuel. Les minorités qui ne correspondent pas à cette norme sont priées de s’y ajuster et de taire toute revendication propre qui serait perçue comme particulariste et donc hostile à l’universalisme ainsi dessiné
Commenter  J’apprécie          50
Le bricolage d’un passé commun, inventé pour mieux donner l’illusion d’un ciment national univoque, est en réalité destiné à exclure les indésirables
Commenter  J’apprécie          60
Au siècle dernier, la France a connu des transformations majeures que certains ont observés avec la plus grande anxiété.

Les femmes sont sorties des foyers - où tout avait pourtant été fait pour qu'elles s'y installent confortablement - afin de conquérir quelques nouveaux droits grâce aux luttes féministes. Les Arabes et les Noirs ont cessé de « baisser la tête » comme on pensait qu'ils le faisaient au bon temps des colonies, et les musulmans ne cachent même plus leurs velléités coloniales, puisqu'ils prient dans les rues de Paris ! La France change, et cela pourrait bien sonner le glas de la toute-puissance du « mâle blanc ». Cette figure qui a dominé notre continent pendant des siècles, qui s'est octroyé les droits de l'homme (dont, rappelons-le, les femmes et les esclaves noirs étaient exclus en 1789) pourrait se voir menacée par ces nouvelles minorités en passe de prendre le pouvoir ! Comme dirait Roger Gicquel : « La France a peur » !

C'est sans doute mue par cet effroi qu'une ligue de superhéros d'un nouveau genre - constituée d'intellectuels réactionnaires - , défenseurs d'une France qui n'existe plus (a-t-elle jamais existé ?), organise vaillamment la résistance. On les entend, lors de leurs tonitruantes interventions médiatiques, dénoncer le « communautarisme », crier leur lassitude de la « repentance » de la France quant à son histoire coloniale, se plaindre du « racisme anti-Blancs » dont on imagine qu'ils sont quotidiennement victimes, ou encore prédire « l'islamisation » à venir de la France, et le remplacement de la Constitution par la charia islamique...

Ils ont assisté aux succès des Choristes et du Petit Nicolas avec une nostalgie émue, espérant y voir la preuve que la France d'antan était toujours là. Malgré leurs efforts désespérés, tout porte à croire que cette époque est bel est bien révolue...

S'ils souhaitent se faire les gardiens de cette France où les têtes blondes étaient coiffées d'une raie sur le côté, je leur en laisse volontiers les clés ! La France a changé, et je suis la première à m'en réjouir. Ma France, c'est-aussi !-une France de bronzés, de chevelures frisées et de noms difficiles à prononcer. Qui ne l'aime pas peut dès lors s'appliquer à lui-même une fameuse injonction : la quitter.
Commenter  J’apprécie          30
Lorsque des groupes sont racialisés, cela induit une universalisation du « neutre » des autres. Ainsi, des femmes et des hommes sont déclaré-e-s de couleur, universalisant le « neutre » de la couleur blanche, acceptée de fait comme la référence non questionnée.
Commenter  J’apprécie          40
La grande différence entre l'amour et l'amitié, c'est qu'il ne peut y avoir d'amitié sans réciprocité.
Commenter  J’apprécie          40
[à propos du mot en N*]
"On ne peut plus rien dire ?" Si, on peut dire noir•e. Tout simplement. (158)
Commenter  J’apprécie          40
Soit on les considère comme indignes parce qu'on les perçoit comme prisonnières d'une idéologie conservatrice qui les forcerait à se couvrir, soit on les considère comme indignes (eh oui, on perd à tous les coups) parce qu'elles décident de porter des tenues qui découvrent des parties plus ou moins importantes de leur corps. (117)
Commenter  J’apprécie          20
on te l'avait bien dit !
- Je vois d'ici l'accueil de mes parents ...
Je ne pensais pas revoir Paris de sitôt ...
Commenter  J’apprécie          30
Femme : - J’ai énormément de projets professionnels pour cette nouvelle année !

JP : - Tu ne penses pas qu’il serait plus raisonnable pour toi de commencer à te chercher un mari, plutôt que de rêvasser ?
C’est pour toi que je dis ça …
Commenter  J’apprécie          20
C’est donc dans la perception de tous que les races se construisent et entrent dans le champ de la réalité sociale. Si bien que les interactions entre êtres humains, lorsqu’elles sont orientées par cette idée se construisent en fonction de ces races pourtant imaginaires. La prise en considération des interactions raciales et des conséquences de la perception sociale des races est par conséquences nécessaire aux sciences sociales pour lesquelles les »races » sont des catégories sociales effectives. C’est le racisme qui fait exister les races et non l’inverse
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Rokhaya Diallo (348)Voir plus

Quiz Voir plus

Lire avec Micheline Presle

L'un de ses premiers rôles marquants est celui d'Élisabeth Rousset dans un film réalisé par Christian-Jaque sorti en 1945, adapté d'une célèbre nouvelle de Guy de Maupassant:

Clair de Lune
Boule de Suif
L'Inutile Beauté

10 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , cinéma français , Actrices , adaptation , adapté au cinéma , littérature , culture généraleCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..