AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.68 /5 (sur 78 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 01/01/1964
Biographie :

Ronan Gouézec est né en 1964 dans le Finistère.

Il a été chroniqueur pour "Hopala ! la Bretagne au monde", une revue littéraire et artistique bretonne qui publie des poèmes, des nouvelles, des débats, des interviews.

"Rade amère", son premier roman, est publié aux éditions du Rouergue.

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
cardabelle   17 novembre 2019
Masses critiques de Ronan Gouézec
.

[...] cueilli par un vent glacial et les premières gouttes de pluie d'une nouvelle averse mortellement froide .

Il avait levé les yeux au ciel , désespéré , maudissant les gènes paternels qui parcouraient furieusement ses veines comme une horde de barbares et polluaient son esprit fragile ...

[...]

Et puis il avait réintégré sa tanière , rassemblant tant bien que mal les débris de son architecture mentale , tassé sur lui-même comme une explosion inversée , un Big Bang à l'envers .



p. 133
Commenter  J’apprécie          262
umezzu   16 janvier 2020
Masses critiques de Ronan Gouézec
Acheter du pain, des boissons et toutes sortes de nourriture imaginables, du carburant, des titres de transport, de stationnement, des timbres, et quoi d'autre encore, sans interactions humaines, était passé dans les habitudes du plus grand nombre. Il avait même vu des distributeurs de fleurs coupées à la gare, ce qui l'avait déprimé au plus haut point. Conjointement à cette automatisation des actions de base de la vie quotidienne, la population de cette ville semblait pour une bonne partie menacée par une sorte de paupérisation glaçante, humide et définitive. Technicité invasive et précarité rampante...
Commenter  J’apprécie          190
Renod   05 septembre 2019
Masses critiques de Ronan Gouézec
Les particules de mica insérées comme autant de gemmes dans la gangue de granite brut irisent le plancher rocheux au bon vouloir de la lune qui s’est levée. Il n’est rien d’humain ici. Pourtant des murs de pierres sèches arc-boutés au terrain segmentent l’espace, tentent assez vainement de le domestiquer, de lui donner une structure et de l’arracher à la sauvagerie qui règne partout. Pauvres espoirs. Fougères, mousses et lichens y ont seulement trouvé leur appui nécessaire, l’abri précieux retenant eau douce et nutriments permettant la survie. Les empilements précaires ont contre toute attente progressivement trouvé équilibre et stabilité, s’épaulant les uns les autres dans une solidarité minérale obligée, détournant les flux d’air, supportant les ruissellements du ciel, finissant par perdre la mémoire lointaine de leurs bâtisseurs disparus. Non, il n’est plus rien d’humain ici.
Commenter  J’apprécie          100
Renod   11 avril 2018
Rade amère de Ronan Gouézec
Devant, une immensité émeraude et grise, une absence d'horizon. L'océan et le ciel plombé qui se confondaient seulement en un endroit que son œil ne percevait pas clairement. A cinq ou six milles, plein ouest, il y avait le phare d'Ar-Men quelque part, pointé vers le ciel comme un doigt d'honneur magnifique à toutes les tempêtes passées et à venir.
Commenter  J’apprécie          101
umezzu   17 janvier 2020
Masses critiques de Ronan Gouézec
Depuis quelque temps, la conscience aiguë du temps qui lui file entre les doigts s'est imposée à lui.
Commenter  J’apprécie          110
umezzu   17 janvier 2020
Masses critiques de Ronan Gouézec
Toujours...

Quel mot étrange et mensonger...

Porteur de promesses jamais tenues...
Commenter  J’apprécie          110
umezzu   11 janvier 2019
Rade amère de Ronan Gouézec
Il a sous les yeux une vraie communauté, homogène, de petits blancs modestes, d'extraction ouvrière, d'employés et d'agents de maîtrise, nombreuse au souvenir d'un de ses membres disparus.
Commenter  J’apprécie          90
Biblioroz   31 janvier 2019
Rade amère de Ronan Gouézec
Il avait difficilement supporté ce voyage en Bretagne. Il secoua la tête. Brest, seigneur... La Bretagne... Bien sûr, il connaissait. Bon, il n'en savait en gros que ce qu'en disaient les blondasses de la météo, et ça suffisait. Des marées noires, des oiseaux crevés, des tempêtes... Il avait du mal à croire vraiment que des gens veuillent aller passer des vacances là-bas... Ou alors il fallait être anglais, belge... allemand à la rigueur.
Commenter  J’apprécie          74
Colchik   11 octobre 2020
Rade amère de Ronan Gouézec
Le brouillard a fini par s’effilocher et se retirer complètement, déchiré aux quatre coins de la région sous l’entêtement des masses d’air océanique. La rade est magnifique, il y a une belle lune qui dispense une lumière assez douce, le clapot court et têtu s’est un peu assagi. À l’issue de la marée, ce sont quelque sept cents millions de mètres cubes d’eau qui sortent de la rade, s’engouffrent dans le goulet, et se dispersent dans la mer d’Iroise. Sept cents millions de mètres cubes d’eau qui poussent gentiment la voiture qui flotte toujours entre deux eaux et ses passagers à plus de trois nœuds. Trois nœuds. Cinq mille cinq cent cinquante-six mètres à l’heure. Quatre-vingt-douze mètres à la minute environ.

C’est assez rapide pour un objet inerte immergé sans moyen de propulsion.
Commenter  J’apprécie          40
Matatoune   18 mars 2018
Rade amère de Ronan Gouézec
Autour de Jos et René, des galets par milliers, de toutes tailles, présentant toutes les nuances imaginables de gris. Des lichens plats venaient marqueter les pierres polies d'ocres, de jaunes d'or, de verts sombres et de bruns profonds. Certaines pierres arboraient d'autres variétés de ces végétaux frustres en une barbe parsemée, rugueuse sous les doigts. Ils étaient aux avant-postes de la vie végétale, au front de la guerre permanente qui animait ces rivages depuis des millénaires. Ils demeuraient là, vigies austères de la péninsule, moines soldats de bure rêche, minéral et brut.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

LNHI-49939

Le marin aime l'avoir bien chaude.

sa banette
sa dunette
sa pernette

10 questions
9 lecteurs ont répondu
Thèmes : lexique , marins , bateauxCréer un quiz sur cet auteur