AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.91 /5 (sur 120 notes)

Nationalité : Chine
Né(e) à : Jiangsu , le 04/1946
Biographie :

Jiang Rong, de son vrai nom Lü Jiamin est né dans une famille de militaires.

En 1967, il est volontaire pour aller vivre en Mongolie intérieure. En 1978, il retourne à Pékin pour achever ses études et enseigne aujourd’hui les sciences politiques et sociales.

Jiang Rong a passé onze ans sur la steppe pendant la Révolution culturelle en compagnie des Mongols et des loups.

Sa découverte de cette nature sauvage, du mode de vie des Mongols et de leur histoire n’a pas cessé de l’obséder depuis trente ans.

Il a mis presque six ans à écrire Le Totem du loup (2004), tirant de son expérience la matière de son récit. C’est ce qui donne à son roman toute sa force, sa richesse et son authenticité

Source : www.letotemduloup.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Rong Jiang   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bande annonce"Le dernier loup" adapté du roman de Rong Jiang "le totem du loup"


Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Les loups sont envoyés par Tengger pour protéger la steppe. Si les loups devaient être tous exterminés, la steppe serait dévastée, et l'âme des Mongols ne pourrait plus monter au ciel.
Commenter  J’apprécie          140
Le louveteau mangeait ce qu’on lui donnait et dormait comme une souche. Mais il guettait la moindre occasion de s’enfuir. Pour lui, la vie était aussi précieuse que la liberté : il voulait l’une et l’autre ! On retrouve parfois cette force d’âme chez les humains, comme les révolutionnaires tombés dans les mains du Guomindang ou des Américains, mais ces militants ne formaient qu’une petite élite de la nation chinoise. Chez les loups c’était une qualité permanente, générale et transmise de génération en génération. Elle s’était également transmise au peuple mongol qui avait fait du loup son totem, respectant cet animal en tant que dieu de la Guerre et maître ancestral.
Commenter  J’apprécie          80
Les deux cavaliers se hâtèrent à travers les herbes hautes et denses. Sous les sabots s'envolaient une nuée d'insectes, notamment des éphémères de toutes les couleurs, rose, orange, blanc ou bleu et des sauterelles encore vertes. Des hirondelles tournoyaient et gazouillaient au-dessus d'eux.
Commenter  J’apprécie          70
Le caractère d'un homme est décisif pour son destin personnel, poursuivit Chen Zen en caressant la tête du louveteau, de même que le caractère d'une nation est déterminant pour son propre destin.
Commenter  J’apprécie          60
[...]la nature bestiale de l'homme reste ancrée en lui. Les arènes de la Rome antique n'avaient pas d'autre fonction que de la flatter. Sous prétexte de faire plaisir au louveteau, les jeunes gens s'étaient trouvé un argument facile pour assister à un spectacle sanguinaire.
Commenter  J’apprécie          50
Rong Jiang
- Ce sont les Quanrong et les Huns, des peuples d'élite comme les Mongols, qui ont pris autrefois le loup comme objet de totem, et cette déification s'est perpétuée jusqu'à nos jours.
- Oui, le totem du loup est plus ancien que la doctrine confucianiste et il est doté d'une vitalité plus grande. La philosophie confucéenne comprend une partie désuète qui appartient à la pourriture féodale. Mais le noyau spirituel du totem du loup garde toujours sa jeunesse et sa fraîcheur; il trouve son incarnation dans les nations et les peuples les plus avancés de notre époque.
Le totem du loup est le patrimoine précieux de toute l'humanité.
Le confucianisme possède aussi sa partie saine : le pacifisme, l'importance accordée à l'éducation, l'assiduité dans les études, etc.
Si les Chinois pouvaient rejeter la partie pourrie et la remplacer par l'esprit du totem du loup, un tel mariage insufflerait un nouvel espoir pour le peuple chinois et un nouvel espoir pour notre nation.
Commenter  J’apprécie          20
- Maintenant, j'ai compris la tactique des loups pour refouler les chevaux dans le marécage. Mais alors, si je résume...
Il tendit sa main et compta sur ses doigts:
- Les loups connaissent la météo, la topographie; ils savent choisir leur moment pour attaquer, ils connaissent leur ennemi, la stratégie et les tactiques de la guerre. Ils sont versés dans le combat à brève distance, la guerre de nuit, la guérilla, la guerre de mouvement, l'attaque surprise, l'attaque éclair; ils concentrent une force supérieure pour livrer une guerre d'extermination et sont capables d'exécuter un plan préétabli. Tout ce qu'ils ont fait est enseigné à l'Académie militaire. Toi et moi, nous sommes d'anciens soldats. J'ai eu tort de croire que les loups ne sont que de petits voleurs ou des assassins.
Commenter  J’apprécie          20
Tengger est le père des Mongols, la steppe est notre mère. Les loups tuent les bêtes qui sévissent dans la steppe. Le ciel éternel n'a t'il pas raison de les protéger?
Commenter  J’apprécie          30
Tant qu'il avait ses mâchoires, ses crocs et ses molaires, un loup dévorait, et son avidité n'était pas assouvie avant qu'il ait tout englouti.
Commenter  J’apprécie          30
Il était véritablement habité par cette steppe, parlant de son pâturage comme s'il s'agissait des ses enfants, chacun avec son caractère propre.Il souffrait le vieil homme, comme un père de famille qui voit sa progéniture quitter la maison et se console de ce qui n'est déjà plus qu'un souvenir.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Rong Jiang (218)Voir plus

Quiz Voir plus

Masse critique

Grâce à l'opération Masse Critique de Babelio, vous pouvez ... ?

rencontrer des auteurs morts
recevoir des livres trop bien
danser avec les Ours au clair de lune

5 questions
473 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

{* *}