AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.96 /5 (sur 162 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Omaha, Nebraska , le 15/10/1974
Biographie :

Roxane Gay est une auteure, professeure d'université et éditrice américaine.

Fille d''immigrés haïtiens installés aux États-Unis, après avoir complété son baccalauréat au Nebraska, elle obtient une maîtrise en écriture créative de l'Université du Nebraska-Lincoln.

En 2010, Roxane Gay décroche un doctorat en rhétorique et communication technique de l'Université technologique du Michigan. Une fois l'obtention de son doctorat, elle commence sa carrière dans l'enseignement à Eastern Illinois University à , où elle devient professeure adjointe d'anglais.

En parallèle de ses tâches professorales, elle officie comme éditrice et contributrice pour le magazine Bluestem. Auteure, elle contribue régulièrement au New York Times, en rédigeant des billets d'humeur.

Son travail est fortement influencé par l’agression sexuelle collective dont elle est victime à l’âge de douze ans. Elle utilise également sa plume pour revendiquer sa bisexualité.

À la fin de l'année scolaire 2013-2014, elle quitte Eastern Illinois University et entre à l'Université Purdue en tant que professeure agrégée d'anglais et professeure associée d'écriture créative. En 2011, elle publie "Ayiti", une collection de courtes histoires.

En 2014, Roxane Gay publie la fiction "Treize jours" (A Unstamed State) chez Grove Press. Le roman explore les thèmes interconnectés de la race, du privilège, de la violence sexuelle, de la famille et de l'expérience des immigrants.

Elle est notamment connue pour l'essai "Bad Feminist" publié en 2014. Un critique du magazine Time qualifie le recueil de "manuel sur la façon d'être humain".

En juillet 2016, Roxane Gay et la poétesse américaine Yona Harvey s'associent à l'auteur Ta-Nehisi Coates pour la rédaction de "Black Panther : World of Wakanda", futur projet de Marvel Comics.

En 2017, Roxane Gay publie le recueil "Difficult Women". L’ouvrage comprend une collection de récits fictifs et relate l’histoire de femmes dont les vies diffèrent du spectre de la société et de sa normalité.

Dans son livre "Hunger: A Memoir of (My) Body" (2017), elle y raconte son expérience avec son poids, l'image corporelle et la construction d'une relation positive avec la nourriture.

site officiel : http://www.roxanegay.com/
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
En quête de bons livres à lire ? Découvrez l'actualité de Babelio et les livres du moment en vidéo. Ce mois-ci, on s'est intéressés aux couvertures de livres, et surtout, à ce qui fait qu'un livre peut d'abord nous attirer à travers sa couverture. En début de vidéo, Pierre et Nicolas reviennent sur une étude Babelio sur le livre en tant qu'objet, et vous proposent quelques exemples de livres dont ils ont particulièrement apprécié les couvertures dernièrement. le reportage suit cette idée, avec le témoignage d'un libraire et de trois lectrices, qui nous expliquent leur rapport aux couvertures des livres qu'elles lisent et achètent. Retrouvez aussi une présentation des différents défis de lecture 2020 sur Babelio, ainsi que nos interviews récentes… 0:01 Présentation du sujet par Pierre et Nicolas Notre étude sur l'aspect physique des livres : https://babelio.wordpress.com/2018/10/15/couvertures-quatriemes-de-couvertures-bandeaux-quen-pensent-les-lecteurs/ Notre liste (très subjective) des 25 plus belles couvertures de livres de 2019 : https://babelio.wordpress.com/2019/12/30/les-plus-belles-couvertures-de-livres-de-2019/ Les livres présentés : Ben Marcus, ‘L'Alphabet de flammes' : https://www.babelio.com/livres/Marcus-Lalphabet-de-flammes/575718 Jean-Marie Blas de Roblès, ‘Dans l'épaisseur de la chair' : https://www.babelio.com/livres/Blas-de-Robles-Dans-lepaisseur-de-la-chair/953393 Capucine et Simon Johannin, ‘Nino dans la nuit' : https://www.babelio.com/livres/Johannin-Nino-dans-la-nuit/1109603 Jamey Bradbury, ‘Sauvage' : https://www.babelio.com/livres/Bradbury-Sauvage/1111399 Patrice Gain, ‘Le Sourire du scorpion' : https://www.babelio.com/livres/Gain-Le-Sourire-du-scorpion/1191031 8:46 Reportage à la librairie la Manoeuvre, Paris 11e Les livres présentés : Neely Tucker, ‘Seules les proies s'enfuient' : https://www.babelio.com/livres/Tucker-Seules-les-proies-senfuient/1158845 Kim Un-Su, ‘Sang chaud' : https://www.babelio.com/livres/Kim-Sang-chaud/1182330 D.B. John, ‘L'Etoile du Nord' : https://www.babelio.com/livres/John-Letoile-du-nord/1098431 James Carlos Blake, ‘Crépuscule sanglant' : https://www.babelio.com/livres/Blake-Crepuscule-sanglant/55986 Erik Orsenna, ‘L'Exposition coloniale' : https://www.babelio.com/livres/Orsenna-Lexposition-coloniale/12746 Trevanian, ‘Shibumi' : https://www.babelio.com/livres/Trevanian-Shibumi/91361 Gérard Mordillat, ‘Quartiers de noblesse' : https://www.babelio.com/livres/Mordillat-Quartiers-de-noblesse/1199025 Roxane Gay, ‘Hunger' : https://www.babelio.com/livres/Gay-Hunger/1204139 Valérie Manteau, ‘Le Sillon' : https://www.babelio.com/livres/Manteau-Le-sillon/1048733 Manu Larcenet, ‘Thérapie de groupe' : https://www.babelio.com/livres/Larcenet-Therapie-de-groupe-tome-1--Letoile-qui-danse/1192698 Toni Morrison, ‘Beloved' : https://www.b
+ Lire la suite
Citations et extraits (63) Voir plus Ajouter une citation
Annette55   25 décembre 2017
Treize jours de Roxane Gay
"Ce jour - là , je me suis rendu compte pour la première fois que mes parents s'aimaient plus qu'ils ne nous aimaient , même si, à l'époque, je ne pouvais pas encore savoir le prix que j'allais payer pour cet amour."
Commenter  J’apprécie          180
Ichirin-No-Hana   19 février 2019
Hunger de Roxane Gay
Quand vous êtes en surpoids, à bien des égards, votre corps entre dans le domaine public. Il est constamment à l'affiche. Les gens projettent dessus des histoires qu'ils s'inventent, mais la vérité de votre corps ne les intéresse pas du tout, quelle qu'elle soit.
Commenter  J’apprécie          150
Ichirin-No-Hana   12 mai 2019
Bad Feminist de Roxane Gay
Si je vous parlais de ma méthode de contraception - je la recommande sans hésiter-, vous me prendriez un peu pour une folle. Je dirai simplement que je prendrai la pilule tous les jours quand les hommes pourront faire la même chose. On devrait tous être dans le même bateau, non ? Un des moments que je préfère, à un certain stade d'une relation, c'est quand un type me demande d'une voix pleine d'espoir : " Tu prends la pilule ?" Je réponds simplement : "Non, et toi ?".
Commenter  J’apprécie          120
Philwitz   11 avril 2018
Bad Feminist de Roxane Gay
Une fille de onze ans a été violée par dix-huit hommes. Les plus jeunes sont des collégiens, le plus âgé a vingt-sept ans. Il y a des photos et des vidéos. La vie de cette fille ne sera jamais plus jamais la même. Néanmoins, le New York Times souhaiterait que vous vous intéressiez à ces garçons, qui devront vivre avec ça pour le restant de leurs jours, et à cette pauvre, pauvre ville. Ce n'est pas simplement le langage désinvolte de la violence sexuelle. C'est le langage criminel de la violence sexuelle.



***

L'article est en ligne, accablant.

https://www.nytimes.com/2011/03/09/us/09assault.html
Commenter  J’apprécie          83
musaraneus   17 mars 2019
Bad Feminist de Roxane Gay
Les opinions occidentales sur le Hijab ou la Bourqa sont plutôt sans intérêt. Nous n’avons pas à décider de ce qui opprime ou non les femmes musulmanes à leur place, si imbus de nous-mêmes que nous soyons.
Commenter  J’apprécie          90
Labibliothequedemarjorie   08 octobre 2017
Treize jours de Roxane Gay
J'ai été enlevée par un gang de jeunes hommes sans peur et pourtant terrifiés, et l'impossible espoir palpitant dans leur corps était tel qu'il leur brûlait la peau et qu'il raffermissait leur volonté jusqu'aux os.

Ils m'ont détenue pendant treize jours.

Ils voulaient me briser. Cela n'avait rien de personnel.

Je n'ai pas été brisée.

C'est ce que je me dis.
Commenter  J’apprécie          80
Gaoulette   27 mai 2018
Treize jours de Roxane Gay
Je ne suis pas facile à aimer, mais je suis bien aimée. En retour, j’essaie de bien aimer moi aussi.
Commenter  J’apprécie          80
Allily   10 septembre 2018
Bad Feminist de Roxane Gay
Je viens d’une famille aimante, où nous sommes très proches les uns des autres, une famille pas parfaite mais géniale. Mes parents ont toujours fait partie de ma vie, même lorsque je les ai repoussés. Je n’ai pas manqué de grand-chose. L’une de mes plus grandes faiblesses, une faiblesse dont j’ai toujours eu honte, c’est que j’ai toujours été solitaire. J’ai eu du mal à me faire des amis parce que je peux être assez gauche, parce que je suis bizarre et parce que je vis dans ma tête. Quand j’étais petite, nous déménagions beaucoup, alors je n’ai jamais vraiment eu le temps d’apprendre à connaître ces nouveaux endroits, sans parler de nouvelles personnes. La solitude m’était familière, et elle a fait de moi ce puits sans fond de désir, ouvert et béant, désespérant de trouver quelque chose pour le remplir.
Commenter  J’apprécie          50
Melieetleslivres   15 avril 2019
Hunger de Roxane Gay
Je me déteste. Ou la société m'incite à me détester, et j'imagine que ça, au moins, je le fais bien.

Je devrais plutôt dire que je déteste mon corps. Je déteste ma faiblesse, mon incapacité à le contrôler. Je déteste comment je m'y sens. Je déteste comment les gens me voient, comment ils le fixent des yeux, comment ils le traitent, comment ils en parlent. Je déteste corréler ma valeur personnelle à l'état de mon corps, même s'il est difficile d'évacuer cette corrélation. Je déteste la difficulté que j'ai à accepter mes faiblesses humaines. Je déteste la déception que je cause à tant de femmes en n'acceptant pas mon corps, quelle que soit sa corpulence. [...]
Commenter  J’apprécie          40
Philwitz   16 avril 2018
Bad Feminist de Roxane Gay
Mais Django Unchained n'est même pas vraiment un film sur l'esclavage. C'est un western spaghetti qui se passe dans les années 1800. L'esclavage n'est qu'un décor pratique et facilement exploité. Tout comme dans Inglorious Basterds, Tarantino s'est encore débrouillé pour dénicher l'expérience culturelle traumatisante d'un peuple marginalisé, sans grand rapport avec son propre vécu, et a mis cette expérience culturelle au service de l'orgueil qui le pousse à faire des films vaguement drôles et d'une violence grotesque, lesquels s'attachent à corriger des méfaits historiques selon un point de vue très limité et à partir d'une position de privilège.
Commenter  J’apprécie          44
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur