AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.85 /5 (sur 142 notes)

Nationalité : Norvège
Biographie :

Roy Jacobsen (né le 26 Décembre 1954) est un norvégien romancier et nouvelliste écrivain.
Né à Oslo, il a fait ses débuts en 1982 avec la publication d'un recueil de nouvelles.
Il est lauréat de prestigieux prix : prix des libraires norvégiens, Prix​ Littéraire Riksmål, Norwegian Critics Prize for Literature - Prize for the Best Literary Work (Adult) ; et nominations : Grand prix de littérature du Conseil nordique, Prix international Man-Booker, International IMPAC Dublin Literary Award, Robert Award for Best Screenplay.
Jacobsen vit à Oslo.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
A l'occasion du festival des littératures du monde : "L'usage du monde" organisé par Lettres du monde, rencontre avec Roy Jacobsen autour de son ouvrage "Les invisibles" aux éditions Gallimard. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2307743/roy-jacobsen-les-invisibles Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Citations et extraits (78) Voir plus Ajouter une citation
Bookycooky   07 juin 2017
Les invisibles de Roy Jacobsen
Maria se redressa sur ses coudes et répondit que les enfants, on ne les a pas, on ne les possède pas, les enfants, c’est comme des dons, des cadeaux que l’on reçoit.
Commenter  J’apprécie          412
Bookycooky   09 mars 2019
Mer blanche de Roy Jacobsen
......à la fin août, une chaleur étouffante était tombée sur la terre et sur l’eau, capable d’amollir les pensées et de troubler la vue. De la vapeur flottait sur les champs noirs, les oiseaux se taisaient, le paysage laissait échapper des soupirs inaudibles et la mer était lisse comme un plancher que l’on vient de repeindre.
Commenter  J’apprécie          390
Bookycooky   06 juin 2017
Les invisibles de Roy Jacobsen
L’homme qui vient de rentrer est content de voir que rien n’a changé, car c’est toujours celui qui s’absente qui préfère que le temps s’arrête.
Commenter  J’apprécie          350
palamede   19 mai 2020
Mer blanche de Roy Jacobsen
... toute vie a un sens, le simple fait de vivre a un sens ...
Commenter  J’apprécie          230
Bookycooky   06 juin 2017
Les invisibles de Roy Jacobsen
Sa durée varie selon les saisons, le silence peut durer longtemps dans le gel de l’hiver, comme lorsqu’il y avait de la glace autour de l’île, mais celui de l’été est toujours comme une petite pause entre un souffle de vent et un autre, entre le flot et le jusant, ou pendant ce miracle qu’est l’instant où l’homme cesse d’inspirer avant d’expirer.....

Mais le silence sur une île n’est rien. Personne n’en parle, nul ne s’en souvient, tellement il marque les esprits. C’est l’infime aperçu de la mort tant qu’ils sont encore en vie.
Commenter  J’apprécie          290
joedi   13 novembre 2018
Les invisibles de Roy Jacobsen
Sur une île, tout ce qui a de la valeur vient d'ailleurs, sauf la terre, mais ce n'est pas pour elle qu'ils sont là, les îliens en ont tristement conscience.
Commenter  J’apprécie          290
joedi   12 novembre 2018
Les invisibles de Roy Jacobsen
... il monte sur une hauteur d'où la vue est encore meilleure.

« Oh, mais je vois même le presbytère. »

Hans Barrøy le dépasse et dit :

« Et là, vous voyez l'église. »

Le pasteur se dépêche de le rattraper, il s'arrête pour admirer l'église blanche qui apparaît comme un timbre pâle sous les montagnes noires où quelques ultimes taches de neige ressemblent à des dents dans une bouche pourrie.
Commenter  J’apprécie          200
joedi   27 mars 2013
Les bûcherons de Roy Jacobsen
Comme le disait mon père, quand ça ne sert à rien, autant faire comme si cela n'était pas arrivé.
Commenter  J’apprécie          140
Alice_   25 août 2017
Les invisibles de Roy Jacobsen
Plus rarement, ils trouvent une bouteille à la mer qui contient un mélange de nostalgie et de confession, et qui concerne une autre personne que celle qui la trouve ; si elle avait touché le bon destinataire, elle lui aurait fait verser des larmes de sang et remuer ciel et terre. Les îliens les ouvrent avec tout leur bon sens, ils en tirent les lettres et les lisent, s'ils en comprennent la langue, ils se font des idées sur le contenu, des petits idées bien vagues - les bouteilles à la mer sont d'étranges véhicules de manque, d'espoir et de vie inachevée -, puis ils rangent ces lettres dans un coffret où l'on met les choses que l'on ne peut ni posséder, ni jeter, ils font bouillir la bouteille et la remplissent de jus de groseille, ou bien ils la posent tout simplement sur le bord de la fenêtre de l'étable comme une sorte de preuve de son propre vide, les rayons de soleil se teintent de vert en la traversant avant de retrouver leur couleur parmi les brins de paille secs sur le plancher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
michdesol   23 août 2019
Mer blanche de Roy Jacobsen
Ils en étaient à cette époque de l'année où le vivant veut mourir, où les hommes et les bêtes se replient sur eux, et se font plus petits qu'ils ne sont déjà, où la nature est muette et ne fait d'autre bruit que celui de la mer, et où aucune prière n'aboutit à rien.
Commenter  J’apprécie          82
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox