AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques de Rupa Bajwa (29)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées


Le vendeur de saris
  16 décembre 2017
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Plongée profonde au cœur de l'Inde. Direction Amritsar au nord-ouest du Pendjab.

C'est dépaysant. Très.

De plus c'est très facile à lire, on plonge rapidement dans la culture et l'atmosphère de ce magnifique pays.

Ramchand est un petit vendeur dans un magasin de fringues. Peu motivé par son travail il y arrive toujours en retard, jusqu'au jour où son patron l'envoie présenter des saris chez des clientes aisées. Là il prendra conscience de sa condition et essaiera de s'émanciper.

Une très très belle histoire, toute simple, mais la richesse des descriptions des personnages et les rapports qu'ils entretiennent entre eux donne à ce livre toute sa saveur.

Je me suis pris de compassion pour le personnage principal qui essaie de sortir de sa condition ou qui se propose d'aider les autres. Mais nous sommes en Inde ou tout semble figé pour l'éternité.

Commenter  J’apprécie          441
Le vendeur de saris
  23 mars 2020
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Un roman dépaysant, dont l’auteur a su nous faire sentir les odeurs, entendre et écouter les bruits de la rue, avoir le goût des saveurs.

Ramchand, orphelin depuis l’âge de six ans, vit dans une très modeste chambre où il a vu sur la cour intérieur et peut épier sa voisine. Il est vendeur de saris, seuls distractions, aller au cinema avec ses collègues et réapprendre à lire et apprendre seul l’anglais, il y passe tout son temps libre. Un jour, il doit aller présenter des modèles à des dames de la haute société, un nouvel univers qu’il découvre.

Une histoire simple, une chronique de la vie quotidienne, un roman social dont la tragédie donne une dimension psychologique très intéressante, la prise de conscience des abus du système, un personnage attachant qui essaie seul de se sortir de sa condition dans un pays si cloisonné.
Commenter  J’apprécie          250
Le vendeur de saris
  04 décembre 2017
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Une histoire tristement banale mais bouleversante sur la société indienne où cohabitent les plus riches et les plus pauvres, les puissants et les résignés, les hommes et femmes. Le texte est facile à lire et comme c’est le cas du personnage principal, nous laisse seuls avec notre accablement. Une face de l’Inde, certes connue, mais qui interroge sur l’avenir de ce grand pays si contrasté.
Commenter  J’apprécie          140
Le vendeur de saris
  03 mai 2013
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Ramchand travaille dans un magasin de saris. Là, au milieu des cotonnades du Bangladesh et des soieries de Bénarès, Ramchand et les autres employés passent leurs journées à rouler et à dérouler des kilomètres d'étoffe à l'intention des femmes aisées de la ville. Une course chez une cliente offre un jour à Ramchand l'occasion de sortir de la routine. Il découvre alors un autre univers, et se prend à rêver d'une vie meilleure. J'ai trouvé ce petit roman bouleversant, car malgré sa volonté de se sortir d'une condition difficile et des intentions honnêtes, notre pauvre héros se verra confronté à bien des difficultés.

En Inde, il n'est pas si simple de lutter contre le destin.
Commenter  J’apprécie          140
Le vendeur de saris
  08 août 2015
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
J'ai effectué un court voyage dans la société indienne au cours de cette lecture.

J'ai choisi ce roman car sa couverture m'a attirée avec ces magnifiques couleurs. J'y ai découvert un bout de la vie d'un vendeur de saris. J'ai dû aller chercher sur internet l'illustration des nombreuses pièces nommées et dont je n'avais jamais entendu parlé.

Le fond de l'histoire est triste, il montre également les différences sociales assez fortes et cette injustice qui pèse tant au protagoniste principal.
Commenter  J’apprécie          130
Le vendeur de saris
  20 août 2016
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Un premier roman fort bien réussi, agréable à lire et loin des livres types de ce pays. Ici on part en voyage en Inde certes mais plus particulièrement au pays des saris. Étalage de soie, couleurs et également étalage des conditions humaines dans ce pays. Ramchand, vendeur de saris dans une boutique renommée, ne connait rien de la vie hormis le magasin, son petit logement, travaillant 6 jours sur 7 du matin au soir, son paysage est bien restreint. Orphelin très alors que ses parents avaient de l'ambition pour son avenir, promu à faire des études, il se retrouve entre les mains de son oncle qui le dépouille du peu qu'il aurait pu espérer avoir et même son dû. Pour autant, Ramchand s'en sort tant bien que mal, mis à la porte par son oncle à la fin de son certificat d'études, il trouve rapidement un emploi en tant que vendeur, le train-train se met en place. Mais Ramchand, souhaite s'élever, et achète des livres pour étudier seul avec acharnement. Cela suffira-t-il à monter les marches de l'ascension sociale ?

Un roman qui sonde l'humain, et les coutumes de ce pays, simplement sans tralala, très intéressant et instructif, je n'ai jamais été en Inde mais j'ai été propulsé au cœur de cette vie difficile pour ces démunis, travail, servitude, condition des femmes, etc... puis nous avons l'autre face du miroir, les familles riches avec leurs exigences, et caprices.

Un livre à lire sans prise de tête agréable et sympathique notamment le personnage principal.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Le vendeur de saris
  16 janvier 2015
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
J'ai lu ce roman en rentrant d'un voyage en Inde. Ce n'était pas la même région mais peu importe. L'intérêt de ce texte est de voir ce qui se passe derrière ce que l'on voit quand on est sur place et d'une autre culture. La peinture sociale révèle un pays où les pesanteurs freinent l'évolution, où l'inertie et le fatalisme occupent une place prépondérante. Etre"bien" né est fondamental, toute tentative de sortir de sa condition demande des efforts surhumains. Tout est facile pour certains, tout est difficile pour les autres, l'immense majorité. Les passerelles existent, la chance aussi qui reste la seule porte de sortie vers un monde meilleur. Notre héros a cumulé les coups du sort. On sent confusément qu'il avait sa chance, une volonté, mais non, ce n'est pas pour lui, la fin du livre, à cet égard, est terrifiante. Ce qui sauve, c'est l'extraordinaire vitalité de ce pays dont les habitants, habitués à des conditions de vie difficiles, sauront saisir leur chance, pour peu que les gouvernants leur en donnent l'opportunité.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Le vendeur de saris
  20 mai 2018
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
J'ai bien aimé ce livre qui m'a replongé dans l'atmosphère indienne (l'attente de la mousson, l'extrême pauvreté, l'opulence des hommes d'affaires...) et la description du magasin de saris est très fidèle à la réalité. Je me suis revue face à ces vendeurs en train d'acheter des saris et des salwaar kameez.



La fin m'a un peu laissé sur ma faim, mais je ne vois pas comment cela aurait pu finir autrement...

Commenter  J’apprécie          80
Le vendeur de saris
  24 septembre 2014
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Dans ce roman agréable à lire, nous suivons le jeune Ramchand vendeur de sari au caractère plutôt timide, voire soumis. Ramchand souhaite sortir de sa condition. Il essaye d’apprendre l’anglais comme il le peut…

Du fait de certains concours de circonstance, Ramchand est confronté aux réalités sociales de son pays : La pauvreté, l’extrême pauvreté, la maltraitance, et à l’opposé, il va s’introduire dans une famille riche, très riche. Il va découvrir le mépris des riches envers les basses classes. Son opinion sur la nature humaine va être malmenée. Il va découvrir l’importance de l’éducation, la jalousie aussi.



En conclusion : roman agréable à lire qui met en valeur les différentes réalités sociales de l’Inde.




Lien : http://vepug.blogspot.fr/201..
Commenter  J’apprécie          80
Le vendeur de saris
  01 juin 2014
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Toujours intéressant de plonger dans le quotidien d'un peuple, d'un pays dont les médias parlent très peu.

L'histoire d'un habitant de l'Inde de 26 ans, vendeur de saris. Enfance avec des parents aimants, puis leur décès, arnaque de l'oncle, pauvreté, découverte de la lecture et donc de la réflexion et dans le même temps voit la futilité des gens riches, l'abus des pauvres. On pardonne à l'homme riche qui fait justice lui-même. Tout ceci l'amène à la révolte. Mais que peut amener la révolte d'un pauvre ? Perte de son emploi, d'argent, puis de logement ? Ne reste plus qu'une solution : la soumission.

Beau roman pour réflexions sur l'humain.
Commenter  J’apprécie          82
Le vendeur de saris
  21 décembre 2016
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Noir c'est noir ! Pourtant ça commence dans les couleurs chatoyantes et gaies des saris, mais ça se poursuit dans la couleur de la misère et du sang ; pour déprimer il n'y a pas mieux comme lecture . Réalité quand tu nous effraie on te fuit .
Commenter  J’apprécie          60
Le vendeur de saris
  26 juin 2012
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Ce pauvre Ramchand m’a beaucoup ému.



J’étais si contente quand il s’est mis à lire, à réfléchir, à vouloir vivre mieux.

Je me disais que si les Indiens se cultivent, sont éduqués, cela sera forcément positif, mais hélas, ouvrir les yeux quand on est en bas de l’échelle, c’est aussi voir et prendre conscience que cette échelle a des barreaux glissants ou inexistants et qu’il est bien difficile de la monter.

De rencontres en rencontres, Ramchand veut s’élever, mais il est toujours remis à sa place.

Il croise des femmes de la bonne société comme des femmes des bas quartiers, et chaque fois, il ne trouve pas sa place et ne sait plus ce qu’il doit faire.

Il se perd finalement en essayant de mieux comprendre de quoi la vie est faite et finit par se dire qu’il n’est pas bon de trop penser.
Lien : http://www.hellocoton.fr/map..
Commenter  J’apprécie          40
Le vendeur de saris
  08 juillet 2010
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Ramchand est un jeune vendeur de saris, dans un magasin au cœur de la vieille ville d’Amritsar, son travail : présenter et vendre des saris à des dizaines de femmes aisées et très pointilleuses. Malgré la dureté de la vie et les malheurs qui l’ont ponctué (mort de ses parents dans un accident de car, chassé de chez son oncle à la mort de celui-ci), Ramchand a eu la chance de trouver ce travail même si la routine s’installe.

Puis un jour une aubaine, il est chargé par le patron, Mahajan, de se déplacer chez une riche cliente qui marie sa fille, il présente les saris les plus beaux et les plus couteux et commence à rêver d’une vie meilleure et pour lui cette vie commence par l’instruction. Il s’achètera des livres et étudiera le soir après le travail avec une méticulosité qui sera tout à son honneur et fera aussi honneur à son père défunt qui rêvait de l’inscrire dans une école anglophone.

Un jour un collègue de travail s’absente sans raison apparente et c’est Ramchand qui est chargé d’aller lui rendre une visite pour le rappeler à l’ordre, et là ce qu’il découvre est tout autre. Devant lui s’étale un monde qu’il ne connaissait pas, une cruauté et une pauvreté innommable.



La première partie de ce roman est pleine d’espoir, un jeune garçon qui souhaite prendre son destin en main, qui découvre une autre vie au-delà de son quartier. On nous décrit la vie des miséreux et celle des riches familles de la ville et une description magique du mariage de Rina Kapoor.

La deuxième partie est plus sombre et nous pousse au milieu de ce peuple gouverné par l’injustice et les inégalités sociales. Le mariage arrangée d’une très jeune fille obligée de quitter da famille et sa ville pour habiter avec un inconnu qui la bat de surcroît, l’incompréhension entre hommes et femmes, et surtout une scène terrible qui aura raison d’elle son viol et la torture par deux policiers dans un commissariat.

Une injustice que Ramchand prendra beaucoup trop à cœur et qui le fera souffrir énormément, révolté il ira jusqu’à s’emporter contre tous ces collègues de travail et contre son patron.



Un roman sur l’Inde d’aujourd’hui toujours dirigé par l’injustice et la violence, une piqure de rappel aussi sur le sort des Sikhs qui furent massacrés par l’armée indienne sur l’ordre d’Indira Gandhi au sein du Temple d’Or en 1984.

Une belle histoire mais tellement cruelle et révoltante, parmi tous les personnages Ramchand paraît combatif et résigné, on entend les bruits de la rue, le parfum des plats et on voit les jolis couleurs des saris. Et pourtant je ne suis plus intacte, cette histoire bouleversante m’a réellement touchée en plein cœur !!!
Lien : http://www.stemilou.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Le vendeur de saris
  08 juillet 2009
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Ramchand est vendeur dans un magasin de saris. Avec ses collègues, il voit défiler, toute la journée, des femmes issues des classes les plus aisées de la société qui viennent choisir les plus beaux saris.

Le magasin est un prolongement de la société : les classes sociales coexistent mais ne se rencontrent jamais. Les vendeurs ne sont pas du tout considérés et sont complètement ignorés par les clientes.

Ramchand commence à étouffer dans ce monde où les membres des classes les plus basses de la société sont traités comme des chiens. Il souhaite changer les choses, mais est-ce seulement possible?



Cette histoire est très touchante (parfois révoltante). Rupa bajwa dresse le tableau d'une société cloisonnée où l'avenir d'un individu est fonction de sa naissance. Elle montre aussi la mesquinerie des classes moyennes en pleine ascension qui n'ont de cesse que de regarder vers le haut sans jamais se soucier des autres.
Commenter  J’apprécie          40
Le vendeur de saris
  25 mai 2008
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
La quatrième de couverture résume parfaitement cette histoire.



Ce jeune vendeur de saris, orphelin depuis l'âge de 6 ans, est un garçon dévoué, intelligent, et très courageux. Il travaille dur et tente, à force de persévérance, de sortir de sa condition. Malheureusement, ses efforts lui ouvrent de nouvelles perspectives mais ne lui permettent pas d'accéder à une vie meilleure.



J'ai trouvé ce roman agréable, bien écrit et facile à lire, mais je pense qu'il ne restera pas gravé dans ma mémoire à tout jamais...
Commenter  J’apprécie          30
Le vendeur de saris
  09 mars 2008
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
"Il y a du mordant dans (ce) livre, mais aussi de l'humour [...]. Déjà couronné par plusieurs prix, ce premier ouvrage bien tissé et bien ourlé est d'une belle étoffe." Daphné de Saint Sauveur . Madame Figaro.
Commenter  J’apprécie          30
Le vendeur de saris
  27 janvier 2013
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Magnifique l'histoire de ce vendeur de saris qui a des principes.

A lire absolument.
Commenter  J’apprécie          20
Le vendeur de saris
  01 février 2012
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Un bon livre mais dur et déroutant
Lien : http://ogressedeparis.canalb..
Commenter  J’apprécie          20
Le vendeur de saris
  21 janvier 2012
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Pour qui veut découvrir l'Inde d'aujourd'hui, "le vendeur de saris" est le roman idéal. Un roman court, une lecture relativement facile, mais qui vous fait éclater l'Ind e avec sa violence, ses injustices, sa corruption et au final l'impression amère qu'il n'y a d'autre possibilité d'arracher ses quelques miettes du gâteau, que de jouer un jeu qu'on n' pas vraiment envie de jouer. Mais on le joue quand même, a-t-on vraiment le choix ?



Et puis il ya les saris. Il faut être allé en Inde, être entré dans une boutique de saris (une vraie, pas une pour touristes en mal de soieries et de cotonnades pas chères!) et se fier à la compétence d'un vendeur de saris qui va vous déplier d'un bras expert des tissus d'une beauté inimaginables, trouver en un quart de seconde la couleur qui conviendra le mieux à votre teint. Il couvrira le sol des couleurs les plus éclatantes que vous découvrirez avec un émerveillement d'enfant, et vous serez plongée au coeur de ce roman inoubliable.



Commenter  J’apprécie          20
Le vendeur de saris
  12 octobre 2011
Le vendeur de saris de Rupa Bajwa
Ce roman nous présente l'Inde sous un jour intéressant. Les différentes classes sociales sont représentées, à travers le vendeur et sari et ses clientes. Dans l'échoppe, se croisent des gens de milieux variés, ce qui met en avant les fortes disparités de la société indienne. On peut également se faire une idée de la place de la femme. L'auteur évite de tomber dans le pathos et les personnages sont ben creusés. La fin m'a malheureusement un peu déçue, ça reste toutefois un bon roman.
Commenter  J’apprécie          20




Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

les pilotes de chasse 14-18

FONCK René, pilote français, combien de victoires homologuées ?

75
60
65
70

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur