AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.93 /5 (sur 65 notes)

Nationalité : Suisse
Né(e) à : Lausanne , le 29/08/1912
Mort(e) à : Sierre , le 24/10/1979
Biographie :

Stéphanie Bille est la fille d’Edmond Bille, peintre qui vit en grand seigneur dans un castel baroque, le Paradou, où il reçoit des célébrités : Ramuz, Jouve, Istrati...

Stéphanie choisira le prénom Corinna en référence au village de Corin cher à sa mère. Elle est élève chez les sœurs à Sierre puis à Lucerne, étudiante à l’école de commerce à Sierre, puis en littérature à Zurich.

En 1934, elle épouse le comédien Vital Geymond, rencontré sur le tournage de Rapt, et s’installe à Paris. Elle quitte Paris et Vital Geymon en 1936 et retourne en Valais. Sa vocation d’écrivain est née en 1927.

Atteinte de pleurésie en 1936, lente à guérir, elle passe plusieurs années entre Sierre et Chandolin, écrit. Ses premiers textes sont publiés en 1937 dans l’Anthologie des jeunes poètes de Romandie.

En 1938, elle rencontre Georges Borgeaud avec qui elle aura une liaison difficile jusqu’en 1942. Borgeaud lui fait alors rencontrer Maurice Chappaz, avec qui elle s’installe à Geesch l’année suivante. Ils auront trois enfants. Le couple vivra longtemps sans pouvoir se fixer, d’une maison à l’autre.

En 1953, un érythème attaque gravement la tête de Corinna Bille, et la fera souffrir le restant de ses jours. En 1958, la famille s’installe à Veyras, que Corinna quittera souvent pour des voyages (Afrique, Allemagne, Russie, Grande-Bretagne).

S. Corinna Bille est l'auteur de romans, de nouvelles, comme La Demoiselle sauvage qui lui valut le Goncourt de la Nouvelle en 1975. Elle a publié également des poèmes et des histoires pour enfants.

Corinna Bille fait un premier voyage officiel en URSS en 1974 et elle y retournera à deux reprises en 1979 avant sa mort. Elle décède d'un cancer de la matrice à l'Hôpital de Sierre.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Théoda de S.Corinna Bille


Citations et extraits (51) Voir plus Ajouter une citation
moravia   27 septembre 2014
La demoiselle sauvage de S. Corinna Bille
Mais où sont ils les garçons pour nous aimer ?

Ah ! oui, où se cachaient-ils ? Ici, les jeunes filles étaient si éclatantes, même les laides, les hommes ne savaient-ils plus l'amour ? Elle se sentit triste tout à coup. Elle eut l'impression d'avoir gâché sa journée, ces fêtes étaient trompeuses, ces huées, ces défilés, absurdes. Une agitation de rose des vents. Où était la vraie joie ?



(nouvelle : Les fêtes du fleuve)
Commenter  J’apprécie          240
Farinet7   25 octobre 2020
La Rus, Russie ! de S. Corinna Bille
Mon jardin de roses est une forêt d'églantiers. Mon palais ici est une guérite dans les aulnes. Mais je sais chanter, je sais rêver. Je n'envie personne car d'une seule enjambée je traverse les dix-sept montagnes, les vingt-quatre torrents et les cinq arcs-en-ciel de ma vallée.

En paix, faisant le tour du monde.
Commenter  J’apprécie          20
moravia   10 octobre 2014
La demoiselle sauvage de S. Corinna Bille
J'eus un véritable culte pour mon corps. Je l'adorais, le consolais, l'excusant, l'admirant en tout, me réjouissant de ses délices, car naturellement j'en vins très vite à le satisfaire moi-même. Je m'évanouissais presque, à demi terrassée par ce bien-être surhumain dont je me croyais seule à découvrir le secret. J'inventais mille façon d'atteindre cette béatitude.

(nouvelle : La dernière confession)
Commenter  J’apprécie          200
Farinet7   25 octobre 2020
La Rus, Russie ! de S. Corinna Bille
Le premier soleil glisse sur la montagne, les saules nains avalent leur rosée, les mousses se gonflent, chaque arbre contemple son ombre - j'attends dans cette ombre.

...mais il continue à déchirer la pente des forêts. Je vois déjà s'afficher l'aigle et se fendre le rocher.
Commenter  J’apprécie          10
Farinet7   25 octobre 2020
La Rus, Russie ! de S. Corinna Bille
Je m'en vais très loin dans des pays que je crois avoir connus. Je les reconnais et je sais que je ne les ai jamais vus.

L'odeur nocturne, je la respire à travers les sureaux. Je ramène les étoiles. La nuit des montagnes rejoint la nuit des plaines.
Commenter  J’apprécie          10
Farinet7   25 octobre 2020
La Rus, Russie ! de S. Corinna Bille
Et c'est la nuit des nuits, blanche à se faire prendre pour l'aube. C'est le tremble, le bouleau, le mélèze... cet air inviolé, la mélodie des sauges et des menthes dans les heures qui se souviennent. Dans ce bonheur, dans ce malheur d'avoir aimé.
Commenter  J’apprécie          10
Lali   06 février 2011
Cent petites histoires d'amour de S. Corinna Bille
Si j’étais un arbre et toi un arbre dans la même forêt



Mes racines creuseraient la terre et les mousses, se couleraient dans les fentes des rochers, te chercheraient, te chercheraient à travers l’obscur, la lente nuit décomposée, les odeurs, les monstres sans formes, jusqu’à ce que sentant les tiennes elles frémissent de joie, d’amour si fol que la forêt entière en serait soulevée.
Commenter  J’apprécie          130
S. Corinna Bille
chrysalide   21 juin 2016
S. Corinna Bille
S'il n'y avait pas

sur les sarments roux

ces petites flammes

personne ne saurait

que le printemps est là.



Vignes pour un miroir
Commenter  J’apprécie          140
Croquignolle   25 août 2018
Le Salon ovale de S. Corinna Bille
Elle garde toujours son visage frais, elle est toujours gaie. Elle est faite pour l'amour, c'est une rose de nuit.
Commenter  J’apprécie          120
dourvach   09 août 2018
Oeil de mer de S. Corinna Bille
De nouveau c'était le bonheur, l'étrange, l'étonnant bonheur.

– Qu'as-tu fait ce matin ? Que fais-tu quand tu es seule ?

– J'aime rêver, je ne m'ennuie jamais.

– C'est comme moi, j'aime aussi rêver.

Elle ne lui dit pas qu'elle a pensé à lui tout le temps, qu'elle voudrait ne pas le voir un jour entier pour mieux , ce jour-là, penser à lui.



[S. Corinna BILLE, "Oeil-de-Mer", éd. L'aire bleue (Vevey, Suisse), Deuxième partie : "L'AMOUR", chapitre XI, page 127]
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..