AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.58/5 (sur 882 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Richmond, Yorkshire , 1966
Biographie :

S. J. Bennett est une écrivaine anglaise.

Fille de militaire, elle a beaucoup voyagé dans le monde entier durant son enfance. Titulaire d'un doctorat en littérature italienne de l'Université de Cambridge, elle a travaillé dans le tourisme, a été consultante en stratégie à McKinsey & Company. Elle a aussi failli devenir secrétaire particulière adjointe de Sa Majesté.

En 2009, elle s’est lancée dans l’écriture de livres pour la jeunesse, sous le nom de Sophia Bennett, puis de romans policiers.

"Bal tragique à Windsor" ("The Windsor Knot", 2020) est le premier tome de la série "Sa Majesté mène l'enquête" ("Her Majesty the Queen Investigates").

Mariée et mère de quatre enfants, elle vit à Londres.

son site : https://www.sjbennettbooks.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/SJBennettAuthor/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de S. J. Bennett   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"Bal tragique à Windsor" de S.J Bennett


Citations et extraits (111) Voir plus Ajouter une citation
La reine se disait que, sans sa cousine, sa vie ne serait plus la même. Ce serait une nouvelle ère. Et avec Philip qui partirait bientôt prendre sa retraite dans le Norfolk , sa solitude serait d'une tout autre nature. Cela faisait presque dix ans qu'elle avait perdu sa soeur, et leur mère était morte peu après. Tous les parents et amis proches des premiers jours disparaissaient un à un avec une régularité déprimante. C'était pareil pour les chiens.
Commenter  J’apprécie          302
Les chiens, eux, savaient. Comme Candy, ce matin. Les corgis avait détesté Vladimir Poutine au premier regard et cherché à lui mordre les chevilles lors d'une visite officielle.
Commenter  J’apprécie          300
Comme le temps passait vite. Ou pas. Parfois, on se demandait comment on allait tenir jusqu'à l'heure du thé. D'autres fois, en un clin d'oeil, une décennie s'était écoulée.
Commenter  J’apprécie          230
Pour son usage personnel, la reine n'avait besoin que de six pièces, toutes déjà fonctionnelles. C'étaient les sept cent soixante-dix autres qui posaient problème.
Commenter  J’apprécie          220
Sir Simon n’était guère féru de natation. Bien sûr, mille ans plus tôt, quand il était élève pilote, les exercices en mer l’avaient souvent amené à passer des heures dans l’eau. En cas de besoin, il aurait même pu s’extraire d’un hélicoptère sombrant dans l’océan Atlantique. Mais il ne lui serait jamais venu à l’idée de faire des longueurs dans une piscine couverte. Hélas, alors qu’il approchait le grand âge de 54 ans, son tour de taille avait quelques centimètres de trop et son médecin avait poussé les hauts cris en voyant son taux de cholestérol. Il allait devoir faire d’autres sacrifices que celui de son bouton de pantalon. 
Commenter  J’apprécie          180
Ces quelques semaines à Balmoral avaient été un vrai bain de sang : on aurait dit que les moustiques y tenaient leur congrés mondial annuel.
Commenter  J’apprécie          170
Elle [ la reine ] pria pour sa famille, proche et éloignée, et dit merci pour la génération suivante, qui prenait un si bon départ. Cela dit, si Harry pouvait se trouver une épouse décente, ce serait encore mieux.
Commenter  J’apprécie          162
Compatissant, le prince consort baissa la voix.
- Il n'a pas réfléchi aux conséquences. La dernière chose que souhaite un homme, c'est bien d'être retrouvé dans un palais royal avec les bijoux de famille à l'air.
- Philip !
- Mais c'est vrai. Pas étonnant que tout le monde évite de parler de cette histoire. Enfin, c'est également pour épargner vos nerfs fragiles.
La reine lui lança un regard réprobateur.
- Les gens ont la mémoire courte. J'ai survécu à une guerre mondiale, à Sarah Ferguson et à votre service dans la marine.
Commenter  J’apprécie          130
Comme toujours, même à 94 ans, Philip avait l’air de sortir tout droit d’un magazine. Elle n’avait jamais vu quiconque porter aussi bien l’uniforme ou le smoking. Quand ils s’étaient mariés, il était le meilleur parti d’Europe. Elle s’était sentie si chanceuse à l’époque, et c’était toujours le cas aujourd’hui… même s’il était affreusement agaçant la moitié du temps.
Commenter  J’apprécie          130
Au palais de Kensington, je la voyais constamment. En pantalons cigarette et gros pulls moelleux. Superbes chevilles, superbes cheveux. Sans oublier le plus charmant et le plus coquin de tous les sourires. « Comment allez-vous, Sholto ? » Elle vous donnait toujours l’impression de penser – voir d’espérer – que vous étiez en train de mijoter quelques mauvais coups. J’aurais bien aimé que ce soit vrai.Il y avait de la mélancolie dans sa voix
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de S. J. Bennett (918)Voir plus

Quiz Voir plus

Harry potter

En combien de morceaux Voldemort a-t-il découpé son âme ?

6
8
9
7

6 questions
725 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 7 : Harry Potter et les reliques de la mort de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..