AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.83 /5 (sur 344 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) : 1984
Biographie :

Sabine Dardenne avait 12 ans lors de son enlèvement à Kain (près de Tournai), le 28 mai 1996.

Elle a survécu deux mois et demi aux horreurs de Marc Dutroux, dans la cache de Marcinelle (près de Charleroi). Malnutrition, manipulation, viols: elle a été sa chose. Mais il n'a pas réussi à briser sa volonté.

Fille d'une infirmière et d'un ancien gendarme, la petite tenait un calendrier secret où elle notait, par signes, les passages de Dutroux et ses violences, marquées d'une croix supplémentaire si elles avaient été très douloureuses.

Précieux témoignage, qui a aidé à reconstituer l'emploi du temps du ferrailleur. Sabine lui remettait des lettres pour sa famille, avec laquelle il se disait en tractations pour la rançon réclamée par «le chef».

Détresse, culpabilité, volonté de survivre et même de rire - elle en demande la permission à ses parents - ces textes sont bouleversants.

Depuis, farouchement décidée à mener une vie normale, elle est devenue un modèle de «résilience», selon l'expression des psys.

Elle a passé son bac, travaillé comme manutentionnaire dans une société de vente par correspondance. Elle est maintenant employée dans une administration bruxelloise et elle a un petit ami: c'est sa revanche.
+ Voir plus
Source : www.lexpress.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Sabine Dardenne   (1)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

Découverte filles en Belgique
La police a retrouvé les deux adolescentes, Sabine DARDENNE et Laetitia DELHEZ qui avaient été portées disparues respectivement le 28 mai et le 10 août dernier. Elles étaient sequestrées par un ancien repris de justice, Marc DUTROUX, dans une maison de Marcinelle, près de Charleroi en Belgique. Les enquêteurs pensent avoir mis la main sur un réseau de pédophilie et de prostitution...

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation

C'est la récidive qui me met en colère. Car, il existe des techniques modernes et sophistiquées permettant de contrôler le déplacement d'un "prédateur isolé" à partir du moment où il a été repéré.

La justice peut s'en donner les moyens et c'est aux gouvernements d’en décider.

S'il vous plait, qu'ils ne l'oublient pas à l'avenir.

Plus jamais ça.

Commenter  J’apprécie          210

Je pense qu’il faut se dépasser soi-même pour donner un sens à sa vie, et surtout ne pas rater le moment pour le faire.

Commenter  J’apprécie          181

Sur le mur à droite, un petit banc et une petite table qui se rabattent. Si je suis assise sur le petit banc mes pieds sont sur le matelas. Au bout de ce matelas la porte grillagée de la cache. Au bout de mes orteils, j'ai juste l'espace de mettre mon cartable et mon seau hygiénique.

Commenter  J’apprécie          120

Avec le recul des huit ans qui ont passés, je me dis que le cafard ne sert à rien. La culpabilité non plus. Il faut se détacher, se dire que ce qui est arrivé n'arrivera plus; enfin, j'espère.

Commenter  J’apprécie          120

Même si j'arrivais à fermer les yeux de temps en temps et à trouver une position à moitié confortable, j'avais toujours l'obsession de ne pas m'endormir profondément. "S'il fait quelque chose, tu pourras au moins essayer de te débattre." C'était le seul honneur qu'il me restait, montrer le refus, dire non, le rejeter, jusqu'à ce qu'il menace, et que je ne puisse plus lutter.

Commenter  J’apprécie          100

Le juge d'instruction voulait que je consulte un psychologue, je me souviens donc vaguement de dessins bizarres supposés faire réagir. C'était ridicule, je n'avais rien à dire Et par la suite j'ai dit non. Je ne voulais pas en parler. Oui, ça s'était passé, oui, je ne ferai jamais une croix dessus... Point. Ca ne me servirait à rien d'aller le répéter pendant des années. C'était fait, je ne pouvais rien y changer. Ma tête n'était pas vide, mais si j'avais laissé quelqu'un y fouiller, je serais probablement devenu folle à coups de "pourquoi" et de "comment".

Commenter  J’apprécie          30

... afin que l'on comprenne bien jusqu'où peut aller le délire sadique d'un obsédé avide de domination, qui manipule psychologiquement une enfant de douze ans. Les jurés ont pu apprécier. On l'a dit intelligent. Je le conçois dans la mesure où il était calculateur, menteur, manipulateur et lucide. Pour le reste, ainsi que je l'ai dit - on me pardonnera cette vulgarité -, c'était un "con", sale et repoussant, physiquement et intellectuellement.

Commenter  J’apprécie          10

je suis l'une des rares survivantes qui aient eu la chance d'échapper a ce genre d'assassin.

Commenter  J’apprécie          20

"Je voulais le classer dans ma mémoire à ma façon, d'une manière que j'éspère définitive. Juste un livre sur une étagère et pouvoir l'oublier très vite"

Commenter  J’apprécie          10

Au bout de mes orteils, j'ai juste l'espace de mettre mon cartable et mon seau hygiénique.

Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Quiz Voir plus

Le bon prénom

Bovary (Gustave flaubert)

Ema
Eva
Emma
Evita

10 questions
783 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur