AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.06 /5 (sur 260 notes)

Nationalité : Australie
Né(e) : 1980
Biographie :

Sally Hepworth est une écrivaine australienne.

Diplômée de l'Université Monash, elle a entamé une carrière dans les ressources humaines, parcouru le monde (du Canada au Royaume-Uni en passant par Singapour), avant de s'installer à Melbourne avec son mari et leurs trois enfants pour se consacrer à l'écriture.

Son premier roman, "Love Like the French" (2014), a été publié en allemand.

Elle est l'auteure de six romans psychologiques traduits dans huit pays, dont "Mère et filles" ("The Secrets of Midwives", 2015), son deuxième roman et "La belle-mère" ("The Mother-in-Law", 2019).

son site : https://www.sallyhepworthauthor.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/sallyhepworthauthor

Source : http://www.belfond.fr/site/meres_et_filles_&100&9782714458230.html
Ajouter des informations
Bibliographie de Sally Hepworth   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (89) Voir plus Ajouter une citation
marina53   20 février 2021
La belle-mère de Sally Hepworth
Un jour, quelqu'un m'a dit qu'on avait deux familles dans la vie : celle où l'on naît, et celle que l'on choisit. Il me semble pourtant que ce n'est pas tout à fait vrai. Certes, on choisit généralement son partenaire, mais on ne choisit pas ses enfants par exemple. On ne choisit pas ses beaux-frères ou belles-sœurs, pas plus que la vieille tante aigrie et alcoolique de son conjoint.
Commenter  J’apprécie          330
marina53   24 février 2021
La belle-mère de Sally Hepworth
Il est si facile d'être à côté de la plaque, pour une belle-mère. On dirait qu'il existe mille lois à respecter, sauf qu'elles ne sont écrites nulle part. S'impliquer mais ne pas s'imposer. Soutenir mais ne pas envahir. Rendre service vis-à-vis des petits-enfants, mais sans empiéter sur le rôle des parents. Offrir sa sagesse, mais pas de conseils. De toute évidence, je ne maîtrise pas cette liste. Le poids des contraintes m'intimide au point de me décourager. Le plus agaçant, c'est de songer que le beau-père, lui, ne risque presque jamais le faux pas. Il doit se montrer accueillant, rien de plus.
Commenter  J’apprécie          320
marina53   23 février 2021
La belle-mère de Sally Hepworth
C'est drôle ; théoriquement, un père et une mère ont la même mission. Ils vous nourrissent, vous protègent, essaient de faire de vous un être humain viable. S'ils s'y prennent bien, vous avez les pieds sur terre. S'ils s'y prennent mal, ils vous coupent les ailes. La différence est subtile, mais énorme.
Commenter  J’apprécie          270
marina53   19 février 2021
La belle-mère de Sally Hepworth
Il est facile de plaire à tout le monde quand on dit toujours oui.
Commenter  J’apprécie          260
marina53   18 février 2021
La belle-mère de Sally Hepworth
C'est drôle comme les jeunes se figurent que nous ne savons rien. Ils partent du principe que nous ne pouvons absolument pas comprendre la douleur d'un chagrin ou la pression liée à l'achat d'une maison. Que nous ne pouvons pas comprendre le drame de l'infertilité ou la dépression. Pour eux, si nous avons vécu de telles choses, ce devait être de façon moins forte, en teinte sépia, et non des expériences comparables aux leurs.
Commenter  J’apprécie          230
marina53   19 février 2021
La belle-mère de Sally Hepworth
Quand on est mariés depuis aussi longtemps que nous le sommes, on peut encore espérer du changement chez l'autre, mais on cesse de l'attendre.
Commenter  J’apprécie          232
marina53   18 février 2021
La belle-mère de Sally Hepworth
Quand on est en train de se noyer et que quelqu'un vous propose un radeau, vous ne vérifiez pas s'il est solide avant de monter à bord.
Commenter  J’apprécie          230
marina53   21 février 2021
La belle-mère de Sally Hepworth
Nous sommes nos enfants. Nos petits-enfants. Nos arrière-petits-enfants. Nous sommes tous ceux qui continuent de vivre parce que nous avons vécu. Nous sommes notre sagesse, notre intellect, notre beauté, filtrés par les générations, continuant de se déverser dans le monde et de changer les choses.
Commenter  J’apprécie          220
marina53   02 mars 2021
La belle-mère de Sally Hepworth
On est libre quand on n'a rien à perdre.
Commenter  J’apprécie          240
jeunejane   11 août 2021
La belle-mère de Sally Hepworth
- C'est drôle comme les jeunes se figurent que nous ne savons rien. Ils partent du principe que nous ne pouvons absolument pas comprendre la douleur d'un chagrin ou la pression liée à l'achat d'une maison. Que nous ne pouvons pas comprendre le drame de l'infertilité ou la dépression.
Commenter  J’apprécie          190

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura