AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 359 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Coventry
Biographie :

Samantha (Sam) Hayes est auteure de romans policiers.

Elle a grandi dans les West Midlands. Elle quitte l'école à 16 ans, passe son brevet de pilote d'avion alors à peine âgée de 18 ans dans l'intention d'en faire son métier, mais dans les années qui suivent elle exercent bien d'autres professions comme laveuse de voitures, baby-sitter, détective privée, libraire, barmaid, etc.

Elle voyage beaucoup, passe quelque temps dans un Kibboutz en Israël, revient à Londres quelques années et repart en Australie où elle rencontre son époux et fonde une famille, vivant pendant trois ans à Brisbane et Melbourne.

Entre 1991 et 1998, elle a eu ses trois enfants et a vécu au Royaume-Uni et aux États-Unis, où est née sa plus jeune fille. La famille rentre en Angleterre, dans le Warwickshire d'abord où le couple rénove quelques maisons et habite aujourd'hui une vieille ferme dans un petit village du Leicestershire.

En 2003, Sam Hayes remporte un prix pour une nouvelle et un petit éditeur publie son premier roman "Out of mind" en 2004. Elle trouve alors un agent, ses deux romans suivants, entrant dans la catégorie des thrillers psychologiques, sont acceptés par la maison d'éditions "Headline": "Les liens du sang" (Blood ties) paraît en 2007 et "Unspoken" en 2008. "Les liens du sang", devient rapidement un best-seller et est traduit en allemand, hollandais, norvégien, russe et en français aux Éditions City.

Les romans suivants sont tous accueillis très favorablement par les critiques et lecteurs: "Unspoken" (2009), "Tell-tale" (2009) et "Someone else's son" (2010).

En 2013, elle se lance dans une série policière qui se passe à Birmingham inaugurée par "Les Mères" (Until you're mine), suivi par "Le passé" (What You Left Behind, 2014), la deuxième enquête de l'inspecteur Lorraine Fisher.

son site : https://www.samanthahayes.co.uk/
son blog : http://samhayes.blogspot.com/

+ Voir plus
Source : http://fichesauteurs.canalblog.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La chronique de Gérard Collard - Les mères Les mères de Samantha Hayes et Florianne Vidal aux éditions Pocket Claudia est enceinte et au comble du bonheur. Elle s'épanouit également dans son métier d'assistante sociale. Quand...


Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
marina53   27 février 2015
Les mères de Samantha Hayes
La pire chose quand on invente des tas d'histoires – ou, plus exactement, quand on évolue dans une bulle de mensonges aux contours perpétuellement changeants -, c'est qu'on s'enferre dans un univers virtuel toujours plus tordu, toujours moins crédible. Au bout du compte, j'ai du mal à me rappeler qui je suis vraiment.
Commenter  J’apprécie          270
Ziliz   29 décembre 2015
Les mères de Samantha Hayes
- Une clinique psychiatrique ? » demande Pip. Elle fait une grimace comique. « Camisoles de force et tout le bazar ?

- Oui, j'étais dans un service psychiatrique. Mais c'était vivable. Cela m'a fait du bien. »

En réalité, je n'ai pas quitté mon lit pendant trois semaines et j'en suis ressortie dans le même état. Les infirmières ne s'occupaient pas de moi, elles me laissaient me morfondre dans mon coin. Quand le docteur venait, il m'engueulait en disant que je devrais me lever, marcher, participer aux activités, me lier avec les autres patientes, assister aux sessions de thérapie de groupe, me comporter normalement en somme. Je lui répondais que je ferais tout cela quand je n'aurais plus besoin d'être internée. [...] »

(p. 354)
Commenter  J’apprécie          150
Ziliz   26 décembre 2015
Les mères de Samantha Hayes
Malgré sa réticence, Lorraine glissa la main sur les coussins du canapé et attrapa celle de son mari.

Ce geste lui rappela la seule et unique fois qu'ils avaient consulté une conseillère matrimoniale. La femme lui avait demandé de prendre la main d'Adam, pour voir ce qu'elle ressentait. A cette époque, elle aurait pu lui répondre sans se donner la peine de bouger un muscle : « De l'écoeurement. »

« Le toucher ? » avait-elle répété, sur un ton incrédule.

Elle aurait préféré le pincer jusqu'au sang ou lui balancer un méchant coup de pied, mais elle s'était fait violence et lui avait pris la main.

« Alors, quelle impression ça fait ? avait demandé la thérapeute.

- C'est chaud ? avait proposé Lorraine.

- Oui, chaud. C'est très bien. Cela veut dire que vous ressentez la vie qui est en lui, son attirance pour vous, l'émotion, l'amour qui coule dans ses veines.

- Pitié, arrêtez vos conneries », avait crié Lorraine en retirant sa main. « Il est chaud, j'ai jamais dit le contraire. Tellement chaud qu'il est incapable de garder sa queue dans son pantalon. »

Lorraine entendait encore le soupir excédé qu'Adam avait poussé à ce moment-là.

« Ça ne s'est pas passé comme ça... » avait-il rétorqué pour justifier son comportement. La séance allait se terminer et Lorraine en avait plus qu'assez. De toute évidence, cette stupide bonne femme avait pris fait et cause pour Adam - peut-être faisait-elle partie de 'ces femmes-là', peut-être qu'elle avait d'autres priorités.

Quoi qu'il en soit, elle ne laisserait pas une étrangère la ridiculiser et la traiter avec condescendance. Et il n'était pas question de payer pour tenir la main d'un type qui venait de la cocufier.

(p. 371-372)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Ziliz   26 décembre 2015
Les mères de Samantha Hayes
« Je voulais juste éclaircir deux ou trois détails au sujet de votre relation avec Sally-Ann, Russel. Ne vous inquiétez pas, il s'agit seulement de préciser certaines choses. Si vous enfiliez un pantalon, pour commencer ? »

Le tissu de son boxer était si fin que Lorraine était sûre d'en apercevoir plus qu'elle ne le souhaitait, si jamais ses yeux s'étaient aventurés en dessous de la taille.

(p. 268)
Commenter  J’apprécie          80
BlackKat   26 septembre 2013
Les mères de Samantha Hayes
Aussi loin que remontent mes souvenirs, je porte cette douleur tapie au fond de mon âme - comme un malaise, un désir virulent qui s'insinue dans mon corps, circule dans mes veines, s'entortille le long de mes nerfs, enveloppe mon cerveau d'un brouillard saturé d'hormones.



J'ai toujours voulu être mère.
Commenter  J’apprécie          40
nameless   08 mars 2014
Les mères de Samantha Hayes
Les familles ne sont plus systématiquement constituées d'une maman, d'un papa et de deux enfants virgule quatre, vous savez. (page 292)
Commenter  J’apprécie          40
ama74   29 décembre 2018
Les mères de Samantha Hayes
Avoir un être à aimer aide énormément à remplir le vide creusé par le manque d'amour
Commenter  J’apprécie          30
Doubleflip   06 février 2014
Les mères de Samantha Hayes
Noah ne répond pas.Il lève l'arme en plastique, vise mon ventre et presse sur l'user la détente.La pseudo-détonation produit un léger claquement.

"Pan! Le bébé est mort", annonce-t-il en souriant de toutes ses dents'
Commenter  J’apprécie          20
nameless   08 mars 2014
Les mères de Samantha Hayes
Tous ces enfants qu'on néglige. Quand cela s'arrêtera-t-il ? (page 96)
Commenter  J’apprécie          20
Leliseux   28 décembre 2015
Les mères de Samantha Hayes
Très certainement dans mon top 5 de ce que j'ai lu en 2015. Pour ceux qui aiment les thrillers psychologiques, ''Les mères'' est pour vous. J'ai été attiré par ce livre quand j'ai lu quelque part qu'on le comparait un peu à ''Désordre'' de Penny Hancock, un autre titre que j'avais dévoré. Bref, un excellent roman que je conseille fortement!
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Lire avec Bernadette Lafont

Qui réalise le court métrage Les Mistons, d'après l'œuvre Les Virginales de Maurice Pons, l'un de ses premiers rôles en 1958?

Jean-Pierre Mocky
Claude Chabrol
François Truffaut

8 questions
11 lecteurs ont répondu
Thèmes : adapté au cinéma , adaptation , cinema , cinéma français , Actrices , littérature , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..