AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Citations de Samuel Beckett (858)


ccha   12 avril 2010
Fin de partie de Samuel Beckett
La fin est dans le commencement et cependant on continue.
Commenter  J’apprécie          1192
Nastasia-B   22 décembre 2012
En attendant Godot de Samuel Beckett
ESTRAGON : Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.
Commenter  J’apprécie          820
Morgouille   14 juin 2009
Fin de partie de Samuel Beckett
CLOV. — A quoi est-ce que je sers ?
HAMM. — A me donner la réplique.
Commenter  J’apprécie          750
Samuel Beckett
Piatka   23 janvier 2019
Samuel Beckett
Déjà essayé. Déjà échoué. Peu importe. Essaie encore. Échoue encore. Échoue mieux.


Cap au pire
Commenter  J’apprécie          740
Samuel Beckett
isajulia   23 février 2015
Samuel Beckett
Se donner du mal pour les petites choses c'est parvenir aux grandes avec le temps.
Commenter  J’apprécie          740
gteisseire2   27 juillet 2010
Fin de partie de Samuel Beckett
Rien n'est plus drôle que le malheur, je te l'accorde.
Commenter  J’apprécie          690
Samuel Beckett
Nastie92   07 juin 2013
Samuel Beckett
On naît tous fous, seuls quelques-uns le demeurent.
Commenter  J’apprécie          610
araucaria   19 mars 2014
En attendant Godot de Samuel Beckett
Ne perdons pas notre temps en vains discours. (Un temps. Avec véhémence.) Faisons quelque chose, pendant que l'occasion se présente! Ce n'est pas tout les jours que l'on a besoin de nous. Non pas a vrai dire qu'on ait précisément besoin de nous. D'autres feraient aussi bien l'affaire, sinon mieux. L'appel que nous venons d'entendre, c'est plutôt à l'humanité tout entière qu'il s'adresse. Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité c'est nous, que ça nous plaise ou non. Profitons-en, avant qu'il soit trop tard. Représentons dignement pour une fois l'engeance où le malheur nous a fourrés. Qu'en dis-tu? (Estragon n'en dit rien.) Il est vrai qu'en pesant, les bras croisés, le pour et le contre, nous faisons également honneur à notre condition. Le tigre se précipite au secours de ses congénères sans la moindre réflexion. Ou bien il se sauve au plus profond des taillis. Mais la question n'est pas là. Que faisons-nous ici, voilà ce qu'il faut se demander. Nous avons la chance de le savoir. Oui, dans cette immense confusion, une seule chose est claire : nous attendons que Godot vienne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          580
Nastasia-B   07 décembre 2012
En attendant Godot de Samuel Beckett
VLADIMIR : Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?
ESTRAGON : On attend.
VLADIMIR : Oui, mais en attendant ?
Commenter  J’apprécie          560
gteisseire2   27 juillet 2010
Fin de partie de Samuel Beckett
-Salopard ! Pourquoi m'as-tu fait ?
-Je ne pouvais pas savoir.
-Quoi ? Qu'est-ce que tu ne pouvais pas savoir ?
-Que ce serait toi.
Commenter  J’apprécie          550
Nastasia-B   14 décembre 2012
En attendant Godot de Samuel Beckett
On ne se débrouille pas trop mal, hein, Didi, tous les deux ensemble ? (...) On trouve toujours quelque chose, hein, Didi, pour nous donner l'impression d'exister ?
Commenter  J’apprécie          520
Poiesis   30 mai 2011
Fin de partie de Samuel Beckett
Vous êtes sur terre, c'est sans remède !
Commenter  J’apprécie          480
Samuel Beckett
Bookycooky   29 juin 2018
Samuel Beckett
« 24.5.66, Ussy

Cher Robert,
(…). Tu as tort de débiner ton travail. On n’est pas des gendelettres (sic). Si on se donne tout ce mal fou, ce n’est pas pour le résultat, mais parce que c’est le seul moyen de tenir le coup sur cette foutue planète. Avec ce besoin-là, beaucoup de misère mais pas de problème. Tu l’as peut-être un peu perdu mais il reviendra et tu t’en refoutras de toutes ces questions de valeur. Je crois que ces histoires de prix et autres à-côtés ne t’ont rien valu et qu’elles peuvent très bien être pour quelque chose dans l’état où tu te sens. Laisse tomber tout ça, cesse de te relire et remets-toi au travail. Nous ne saurons jamais ce que nous valons, ni les uns ni les autres, et c’est la dernière question à se poser. »
Lettre en français à Robert Pinget. Lettres IV, page 126.
Commenter  J’apprécie          460
Nastasia-B   31 décembre 2012
En attendant Godot de Samuel Beckett
Ce qui est certain, c'est que le temps est long, dans ces conditions, et nous pousse à le meubler d'agissements qui, comment dire, qui peuvent à première vue paraître raisonnables, mais dont nous avons l'habitude. Tu me diras que c'est pour empêcher notre raison de sombrer. C'est une affaire entendue. Mais n'erre-t-elle pas déjà dans la nuit permanente des grands fonds, voilà ce que je me demande parfois.
Commenter  J’apprécie          450
Morgouille   14 juin 2009
Fin de partie de Samuel Beckett
CLOV. — (…) J’emploie les mots que tu m’as appris. S’ils ne veulent plus rien dire apprends-m’en d’autres. Ou laisse-moi me taire.
Commenter  J’apprécie          440
ChedevC   02 juin 2022
En attendant Godot de Samuel Beckett
Les larmes du monde sont immuables. Pour chacun qui se met à pleurer, quelque part un autre s'arrête. Il en va de même du rire. Ne disons pas de mal de notre époque, elle n'est pas plus malheureuse que les précédentes. N'en disons pas de bien non plus. N'en parlons pas.
Commenter  J’apprécie          430
GeraldineB   17 mars 2022
Poèmes - Mirlitonnades de Samuel Beckett
rentrer
à la nuit
au logis
allumer

éteindre voir
la nuit voir
collé à la vitre
le visage

( Extrait de "mirlitonnades", 1976-1978 )
Commenter  J’apprécie          430
Meduzantic   23 mars 2012
En attendant Godot de Samuel Beckett
Les larmes du monde sont immuables. Pour chacun qui se met à pleurer, quelque part un autre s'arrête. Il en va de même du rire.
Commenter  J’apprécie          411
Samuel Beckett
SuperPomme   09 décembre 2013
Samuel Beckett
Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent...
Commenter  J’apprécie          400
Burnt-cream   17 décembre 2010
Fin de partie de Samuel Beckett
Fini, c'est fini, ça va finir, ça va peut être finir. (Un temps) Les grains s'ajoutent aux grains, un à un, et un jour, soudain, c'est un tas, un petit tas, l'impossible tas.
Commenter  J’apprécie          370



Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

En attendant Godot, on répond à ce quiz

En quelle année cette pièce a t-elle été publiée ?

1948
1952
1956
1968

10 questions
282 lecteurs ont répondu
Thème : En attendant Godot de Samuel BeckettCréer un quiz sur cet auteur