AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.86 /5 (sur 106 notes)

Nationalité : Suisse
Né(e) à : Lausanne , 1994
Biographie :

Sarah Gysler a commencé à voyager lorsqu’elle avait 19 ans. Elle a visité la Norvège, pris le Transsibérien, découvert la Mongolie, avant de se lancer dans son projet de tour du monde sans argent.

Née d'un père suisse-allemand issu du monde paysan helvète, et d'une mère algérienne, elle a un frère aîné. En 2016, Sarah prend une décision radicale : elle va repartir, mais cette fois, sans rien. Elle vend alors ses affaires, quitte sa famille, ses amis, son petit-ami. Elle voyage avec pour seuls compagnons de route une caméra et un ordinateur.

À 24 ans, elle a déjà sillonné seule l'Europe jusqu’au Cap Nord, les Philippines, traversé l'Atlantique à bord d'un voilier jusqu'à la Barbade, monté une campagne humanitaire avec "Sea Shepard", traversé l'Europe en Transsibérien…

Elle a d'abord raconté ses aventures dans un blog, L'aventurière fauchée, avant de publier "Petite", son premier livre, en 2018.

Elle vit un peu partout dans le monde, donne des conférences sur le voyage sans argent dans le monde entier et écrit.

page Facebook : https://www.facebook.com/laventurierefauchee/
son blog : http://laventurierefauchee.com/
Instagram : https://www.instagram.com/laventurierefauchee/
chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCmiST3u4SkBTos2ZGdHAqNA
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Sarah Gysler, auteur de "Petite" aux éditions des Equateurs sera l'invitée de 7h50 de Frédéric Métézeau France Inter


Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
Lili017   13 octobre 2018
Petite de Sarah Gysler
Le voyage a rassuré mes peurs. Une à une.
Commenter  J’apprécie          160
Analire   19 juin 2018
Petite de Sarah Gysler
Mon père dit que l'adolescence est un tunnel, j'imagine plutôt un gouffre, un vortex qui nous aspire et nous recrache tout cabossés cinq ans après.
Commenter  J’apprécie          140
Lili017   11 octobre 2018
Petite de Sarah Gysler
Ouvrir les yeux à 20 ans a été mon grand avantage. Au fond, le monde appartient à ceux qui rêvent tôt.
Commenter  J’apprécie          130
Lili017   09 octobre 2018
Petite de Sarah Gysler
Mes premiers souvenirs d'enfance sont liés à la séparation de mes géniteurs, j'avais 3 ans. Un histoire de fidélité approximative. En même temps, il fallait s'en attendre: mes parents étaient tous les deux facteurs.
Commenter  J’apprécie          120
Analire   18 juin 2018
Petite de Sarah Gysler
Je m'étais transformée en mutante acnéique, je ne faisais plus confiance à personne et ressentais une profonde colère. J'en voulais aux adultes d'être si lâches, aux adolescents d'être impitoyables, à l'enfance de ne pas avoir voulu me garder plus longtemps. Et bien sûr, je m'en voulais à moi d'être si bizarre, de ne pas savoir m'adapter. Est-ce cela l'adolescence ?
Commenter  J’apprécie          110
ninamarijo   20 décembre 2019
Petite de Sarah Gysler
En Algérie, c'est une plus-value d'avoir un passeport suisse, en Suisse c'est un malus d'être arabe.
Commenter  J’apprécie          120
Analire   21 juin 2018
Petite de Sarah Gysler
Aujourd'hui, je sais que si la vérité blesse, ce sont les silences qui tuent les couples.
Commenter  J’apprécie          120
Analire   17 juin 2018
Petite de Sarah Gysler
Souvent, j'essaye de fermer les yeux, de me préserver. Mais, très vite, la réalité me rattrape. Elle est partout, la garce, et elle court vite.
Commenter  J’apprécie          110
LeBlogLitteraire   11 juillet 2018
Petite de Sarah Gysler
Je me questionne quand j'entends ma mère râler sur son métier depuis plus de vingt ans. Est-ce vraiment ça, la vie, "faire aller"? Comment peut-on supporter ça? Réveil à 6 heures, embouteillages sous la pluie, petit chef véreux, pauses pipi chronométrées, déjeuner sur le pouce, gestes répétitifs, automatiques et abrutissants, la menace du burn-out, la peur du licenciement... Tout ça pour rentrer à la maison épuisé. Produire, toujours plus, toujours plus vite. Être finalement dépossédé de cette production. Et tout ça pour consommer les marchandises faites par d'autres.
Commenter  J’apprécie          80
LeBlogLitteraire   11 juillet 2018
Petite de Sarah Gysler
J'ai grandi, et la télévision aussi. Le divertissement et l'information se sont transformés en propagande. Notre rapport a évolué, passant du plaisir à l'angoisse, quand tous les soirs, à 20 heures pile, mon beau-père ordonnait de zapper le journal télé. Je n'ai jamais compris pourquoi c'était lui, le "maître de la télécommande", ma mère non plus n'aimait pas le JT. Vivement le matriarcat! Le générique de TF1 - images anxiogènes mêlées au remix des Dents de la mer - me mettaient déjà dans un état second. Le repas du soir était le seul où nous étions tous réunis, mais personne ne parlait à table, nous étions trop occupés entre la salade et les petits pois, entre la nouvelle crise financière, l'éternelle misère, les catastrophes et les guerres. Le patenté disait que c'était important de regarder, de s'informer. Moi j'appelais ça masochisme de canapé, se soucier du malheur en se réservant une petite tasse de thé. 
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Sarah Gysler(1)Voir plus


Quiz Voir plus

Gardiens des cités perdues

Qui sert de guide a Sophie pour reconstituer l'esprit de Fintan?

Fitz
Dex
Keefe
Marella

20 questions
49 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..