AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques de Sarah J. Harris (2)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées
Ocre et bleu cobalt
  30 juin 2021
Ocre et bleu cobalt de Sarah J. Harris
Encore une fois attirée par la couverture en premier lieu, puis le titre et enfin la quatrième de couverture.



Malheureusement si l'idée de base est bonne, je n'ai pas accroché au roman, ni aux personnages.



Jasper est un garçon de 13 ans qui est atteint de synesthésie. Il perçoit donc les choses qui l'entourent par des couleurs. Il ne voit pas un visage mais une couleur. Il n'entend pas un bruit mais il voit une couleur. Il perçoit chaque voix par une couleur différente et si la personne est en colère ou malade, la couleur change.



L'histoire se déroule exclusivement du point de vue de Jasper. Tout n'est que couleur et c'est donc une histoire un peu faussée.





J'ai trouvé la vie de Jasper bien triste. Tout le monde agit mal envers lui.

Et ces perruches qui reviennent sans cesse car elle n'auront pas à manger.







Au final, je me rends compte en rédigeant cet avis que je suis très déçue de cette lecture. :-(

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Ocre et bleu cobalt
  09 août 2019
Ocre et bleu cobalt de Sarah J. Harris
Jasper Wishart a 13 ans. Il est atteint de troubles autistiques et souffre de prosopagnosie – incapacité à reconnaître les visages – et de synesthésie – associer une perception sensorielle à une autre. Ainsi transforme-t-il les sons en couleurs, ce qui lui permet de différencier les individus, et surtout de peindre des tableaux abstraits qui représentent les scènes qu'il est dans l'incapacité de raconter. Notamment celle du meurtre de Bee Larkham, sa jeune voisine qui partageait avec lui sa passion pour les perruches venues loger dans l'arbre de son jardin. Ce soir-là, Jasper s'est blessé avec un couteau de cuisine, et a frappé Bee. Mais ses souvenirs se mélangent, il n'a que les couleurs pour tâcher de s'exprimer, tandis qu'il est très préoccupé par la menace que fait planer un voisin sur la vie des perruches auxquelles il reproche d'être trop bruyantes.



Le jeune garçon s'accuse du meurtre, tandis que son père s'emploie à dissimuler toutes les preuves. Pourtant, ce n'est pas si simple. Mais comment rendre compte de ce qui s'est réellement passé, quand on est incapable de reconnaître les gens, qu'on a des obsessions, qu'on a peur de tout changement, et qu'on est hypersensible ? Malgré son handicap, Jasper va parvenir à la vérité. Ce récit nous fait entrer au cœur de l'autisme et de ces pathologies méconnues, il nous fait également percevoir la peine d'un enfant à vivre sans sa mère décédée d'un cancer deux ans plus tôt, et celle de son père qui tâche d'élever son fils seul, du mieux qu'il peut. Bleu cobalt de la voix de sa mère, ocre brun de celle du père, frites jaunes des aboiements du chien, triangles rouges de la colère, Jasper a une toute autre perception du monde que la nôtre, handicapante certes, mais tout aussi riche.


Lien : http://usine-a-paroles.fr/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
4446 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur