AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.03/5 (sur 297 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Jacksonville, Floride
Biographie :

Ancienne avocate, Sawyer Bennett est auteure de romance contemporaine.

Depuis la sortie de son premier roman, "Off Sides", en janvier 2013, elle a publié de nombreux romans qui ont tous été dans la liste des best-sellers du New York Times, de USA Today et du Wall Street journal.

Elle vit en Caroline du Nord.

son site : http://sawyerbennett.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/bennettbooks/
Twitter : https://twitter.com/bennettbooks?lang=fr

Ajouter des informations
Bibliographie de Sawyer Bennett   (58)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (57) Voir plus Ajouter une citation
Je n'ai jamais voulu rien d'autre qu'une petite vie tranquille. J'ai toujours cru que je serais toute seule à cause de ce qui m'est arrivé. Je n'aurais jamais cru possible qu'il y ait de la place dans ma vie pour autre chose que de la colère et de l'amertume. Mais maintenant tout a changé. Tu m'as déjà offert le monde.
Commenter  J’apprécie          20
Sa poitrine se soulève par à-coups, son pouls bat à toute allure dans sa gorge. Doucement, il ouvre les yeux pour me regarder d’un air presque absent et, soudain, j’éprouve un petit pincement au cœur en voyant ses pupilles s’emplir de peur. Il conserve cette expression l’espace d’une seconde, si brièvement que je croirais presque l’avoir imaginée, puis il m’attrape par la taille pour me faire rouler sur le flanc, jusqu’à ce que je repose sur le matelas. Il m’accompagne dans le mouvement et, alors que je crois qu’il va s’insérer entre mes jambes pour m’embrasser, il ne s’arrête pas dans son élan et sort du lit.
— Il faut que j’aille aux toilettes, marmonne-t-il.
Et, sans m’accorder un regard, il quitte ma chambre pour emprunter le couloir.
C’est contagieux… la peur. 
Commenter  J’apprécie          10
Assis face à Sutton Price, je gronde intérieurement en songeant à ce malheureux concours de circonstances. J’avais espéré retenter le coup avec elle avant de partir, à peu près sûr d’être en mesure de la persuader de dîner chez moi, j’aurais même pu lui mitonner un bon petit plat, pas un truc tout prêt. Mais non, il s’agit en somme de ma geôlière pour l’année à venir, ce qui en fait donc mon ennemie.
Et on ne baise pas ses ennemis.
Du moins, je ne pense pas en être capable.
Commenter  J’apprécie          10
À mort. J’aime les femmes sûres d’elles et fougueuses au lit. J’aime qu’elles soient bagarreuses quand nous sommes tous les deux d’humeur et j’adore qu’elles me crient d’y aller plus fort parce qu’elles en ont envie, pas parce que ça me fait plaisir. J’apprécie qu’une femme me regarde droit dans les yeux quand elle me suce la bite et je suis certain que c’est exactement ce que ferait cette fille.
Commenter  J’apprécie          10
C’est l’un de ces sourires sans filtre, absolument authentique, dans lequel elle se donne à cent pour cent.

Et putain, c'est juste magnifique.
Commenter  J’apprécie          20
I'm the girl that believes in Cinderella... except I'd prefer to get my master's first and prove to myself I can be a success all on my own.
Commenter  J’apprécie          20
« – Je crois que je suis tombée amoureuse.
– J’espère que c’est de moi, murmure Beck sur le même ton.
Je souris et lui confirme en hochant la tête.
– Oui… de toi.
Ses bras resserrent leur étreinte encore un peu plus, presque à m’en couper le souffle. Mais je m’en fous, parce que ces mots m’emplissent d’un souffle vital.
– Ça tombe bien… Parce que moi aussi, je t’aime. »
Commenter  J’apprécie          10
« – Sela, il n’y a personne en ce monde que j’aime plus que toi. Vraiment personne. Je ne me prends pas la tête à me demander pourquoi tu as fait irruption dans ma vie, ou à analyser les circonstances merdiques de notre rencontre. C’était le destin, putain. Comme s’il y avait eu cet énorme puzzle juste devant moi… le puzzle d’une vie parfois simple, mais à laquelle il manquait quelque chose. Je ne m’en étais pas rendu compte, mais il manquait des pièces. Je ne m’en suis aperçu que quand tu es arrivée et toutes les pièces ont commencé à prendre leur place.
Je déglutis la boule qui vient de se former dans ma gorge.
– Des pièces ?
– Tu m’as apporté toutes les pièces qui manquaient, dit-il, un sourire aux lèvres, en me caressant la joue de ses doigts. Le rire, la capacité à rester l’un à côté de l’autre en silence sans être gênés, vivre avec quelqu’un qui fait résonner toutes mes émotions. Putain, du sexe comme jamais. De l’amour. Du dévouement. De l’affection. Est-ce que j’ai mentionné le sexe ? »
Commenter  J’apprécie          00
Malgré ce que je lui ai fait aujourd’hui. Malgré ce qu’il m’a fait. Malgré ce que nous avons découvert, malgré la souffrance dont nous sommes à l’origine, ce silence est confortable et sans prétention. Je sais qu’il faut qu’on parle et je sais aussi qu’il voudra en savoir plus. Mais bordel…
Commenter  J’apprécie          10
De toute ma vie, je n’ai jamais eu d’orgasme lors d’un rapport sexuel avec un homme. Avec mon vibro, oui. Beaucoup. Mais aucun homme ne m’a fait jouir et je n’ai pas besoin de mon psy pour m’expliquer pourquoi non plus.
Pour moi, la sexualité n’est qu’un acte comme les autres. Je pourrais m’en passer, mais je n’éprouve aucun problème à m’envoyer en l’air pour obtenir ce que je veux. J’ai eu quelques relations dans le passé. Pas nombreuses et peu fréquentes. J’utilise le sexe pour que mon partenaire se sente bien. C’est plus une récompense que je leur octroie pour les remercier de faire preuve de respect envers moi et peut-être aussi parce que même si ça ne me plaît pas particulièrement,
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Sawyer Bennett (175)Voir plus

¤¤

{* *} .._..