AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.58 /5 (sur 263 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Inzai , le 14/08/1979
Biographie :

Sayaka Murata est une romancière japonaise.

Elle est la fille d'un juge et d'une femme au foyer.

Elle est diplômée de littérature à l'Université de Tamagawa. Alors qu'elle était étudiante, Murata a suivi des cours d’écriture avec le romancier Akio Miyahara.

Elle a travaillé pendant plusieurs années dans une supérette (konbini) à Tokyo à temps partiel.

Son premier roman, "Jyunyū", obtient le prix Gunzō en 2003. En 2009, elle remporte le prix Noma des nouveaux écrivains pour "Gin’iro no uta", le prix Mishima en 2013 pour" Shiroiro no machi no, sono hone no taion no".

En 2016, elle est lauréate du prix Akutagawa pour "Konbini" ("Konbini Ningen").

En France, le roman a été publié sous le titre "Konbini" (Denoël, 2018), puis réédité par Gallimard sous le titre "La fille de la supérette" (2019).

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (73) Voir plus Ajouter une citation
Krissie78   10 juillet 2020
Konbini / La fille de la supérette de Sayaka Murata
Dans ce monde régi par la normalité, tout intrus se voit directement éliminé. Tout être non conforme doit être écarté.

Voilà pourquoi je dois guérir. Autrement je serai éliminée par des personnes normales
Commenter  J’apprécie          30
Ambages   09 février 2019
Konbini / La fille de la supérette de Sayaka Murata
La société moderne a beau mettre en avant l'individualisme, toute personne qui ne contribue pas est écartée, neutralisée, et pour finir mise au ban de la communauté.
Commenter  J’apprécie          200
Krissie78   07 juillet 2020
Konbini / La fille de la supérette de Sayaka Murata
En cet instant, pour la première fois, il me sembla avoir trouvé ma place dans la mécanique du monde. "Enfin, je suis née" songeais-je. C'était, à n'en pas douter, le premier jour de ma vie en tant que membre normal de la société
Commenter  J’apprécie          30
kuroineko   24 mai 2018
Konbini / La fille de la supérette de Sayaka Murata
Dans ce monde régi par la normalité, tout intrus se voit discrètement éliminé. Tout être non conforme doit être écarté.

Voilà pourquoi je dois guérir. Autrement, je serai éliminée par les personnes normales.

J'ai enfin compris pourquoi mes parents désespéraient tellement de trouver une solution.
Commenter  J’apprécie          170
Musardise   04 mars 2020
Konbini / La fille de la supérette de Sayaka Murata
Je ne vois pas trop pourquoi je devrais voir tel enfant plutôt qu'un autre ; à mes yeux ils se ressemblent tous, qu'il s'agisse de la fille de Miho ou de mon neveu. Enfin, je suppose que ce bébé en particulier est précieux, même si pour moi il en va d'eux comme des chats sauvages : ils ont beau présenter quelques différences, ce sont tous des membres de la même espèce, étiquetée "nourrisson".
Commenter  J’apprécie          160
ericlesapiens   10 avril 2018
Konbini / La fille de la supérette de Sayaka Murata
- J'ai passé ma vie à lire des manuels d'histoire pour comprendre pourquoi le monde allait si mal. Meiji, Edo, Heian, quelle que soit la période, le monde allait de travers. Même en remontant aussi loin que l'ère Jômon ! J'ai alors remarqué un truc : le monde n'a pas changé depuis l'ère Jômon. Les êtres inutiles à la communauté sont éliminés. Les hommes qui ne chassent pas, les femmes qui ne produisent pas d'enfants. La société moderne a beau mettre en avant l'individualisme, toute personne qui ne contribue pas est écartée, neutralisée, et pour finir mise au ban de la communauté.
Commenter  J’apprécie          150
babel95   18 mars 2018
Konbini / La fille de la supérette de Sayaka Murata
Dans ce monde régit par la normalité, tout intrus se voit discrètement éliminé. Tout être non conforme doit être écarté.

Voilà pourquoi je dois guérir. Autrement, je serai éliminée par les personnes normales.

J'ai enfin compris pourquoi mes parents désespéraient tellement de trouver une solution.
Commenter  J’apprécie          140
DocteurVeggie   22 février 2018
Konbini / La fille de la supérette de Sayaka Murata
Les gens ordinaires n'aiment rien tant qu'à juger ceux qui sortent de la norme.



Page 96.
Commenter  J’apprécie          140
Sayaka Murata
DocteurVeggie   22 février 2018
Sayaka Murata
On a pas le droit à la différence. Pourquoi n'as-tu toujours qu'un petit boulot, à trente-cinq ans passés ? Pourquoi n'as-tu toujours pas de relation amoureuse?



Page 71..
Commenter  J’apprécie          130
Osmanthe   14 août 2018
Konbini / La fille de la supérette de Sayaka Murata
- Tu ne comprends donc pas ? Les individus en marge de la communauté n'ont aucune intimité. Tout le monde vient nous marcher dessus, sans ménagement. Ceux qui ne contribuent pas, que ce soit par le mariage, en ayant des enfants, en allant chasser ou gagner de l'argent, sont des hérétiques. Voilà pourquoi nous ne pouvons mener notre vie sans être dérangés.

- Oui...

- Ouvre un peu les yeux ! Pour parler clairement, tu es au plus bas de l'échelle : tu seras bientôt trop vieille pour avoir des enfants, tu n'as pas l'air de te préoccuper de tes besoins sexuels, tu ne gagneras jamais aussi bien ta vie qu'un homme et tu n'as même pas d'emploi stable, juste un petit boulot. Tu n'es qu'un fardeau pour la communauté, un déchet humain.

- Je vois. Mais je ne peux pas travailler ailleurs qu'à la supérette. J'ai essayé, un temps, de faire autre chose, mais je suis incapable de porter un autre masque que celui de vendeuse de konbini. Alors ça m'ennuie d'entendre ce genre de critique.

- C'est bien la preuve que le monde moderne est défectueux ! On a beau prétendre qu'il existe une grande variété de modes de vie, dans le fond, rien n'a changé depuis l'ère Jômon. Le taux de natalité continue de baisser, et la vie est de plus en plus dure, pour régresser à la préhistoire sans que personne ne s'en préoccupe. On en revient à un système qui blâme tout être inutile à la communauté.

Shihara a beau m'insulter cruellement cette fois, c'est contre le monde que monte ma colère. Je ne sais pas au juste contre quoi la diriger. Ses paroles me donnent envie d'attaquer tout ce qui se trouve à proximité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Petit jeu littéraire

Je suis un poème dont les lettres initiales de chaque vers, lues de haut en bas, forment un nom de personne, un mot ou une phrase

Calligramme
Cadavre exquis
Palindrome
Acrostiche
Lipogramme
Logogriphe
Contrepèterie
Anagramme

8 questions
47 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , jeux littéraires , mots , vocabulaireCréer un quiz sur cet auteur

.. ..