AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de enkidu_


enkidu_   16 mars 2017
La justice sociale en islam de Sayyid Qutb
L’Islam fait de la compassion humaine un principe absolu qui ne se limite pas à ses frères en religion, et le Coran dit :

« Dieu ne vous défend pas la bienveillance et l’équité envers ceux qui n’ont point combattu contre vous pour cause de religion, et qui ne vous ont pas bannis de vos foyers ; Il aime ceux qui agissent avec équité. » [Sourate ‘’Mise à l’épreuve’’, verset 8]

Le Prophète a dit : « Ayez pitié des habitants de la terre et Celui qui est au ciel aura pitié de vous. » [Rapporté par Abu Dawûd et Al-Tirmidhî]

Il a ainsi fait de la commisération réciproque entre les hommes un idéal élevé, dépourvu de tout sectarisme religieux.

Il va encore plus loin en étendant le devoir de compassion à tout être en qui palpite la vie. Le noble prophète de l’Islam a dit : « Un homme qui cheminait fut pris d’une grande soif. Il trouva un puits dans lequel il descendit pour boire. Quand il en ressortit, il vit un chien haletant qui mangeait de la boue pour étancher sa soif. L’homme se dit : ‘’Ce chien est en proie à une soif semblable à celle que je viens d’éprouver.’’ Il redescendit dans le puits, puisa de l’eau avec sa chaussure qu’il prit entre les dents pour remonter et donna à boire au chien. Dieu le récompensa et lui pardonna ses pêchés.’’ Ses compagnons demandèrent alors au Prophète : ‘’Serons-nous récompensés si nous sommes compatissants avec les animaux ?’’ Il répondit : ‘’Vous serez récompensés pour avoir bien traité tout être vivant.’’ » [Rapporté par Al-Bukhâri et Muslîm]

Il a aussi dit : « Une femme est allée en enfer à cause d’une chatte. Elle l’a attachée, ne lui a pas donné de nourriture et ne l’a même pas laissée manger ni larves ni insectes grouillant dans la terre. » [Rapporté par Al-Bukhâri]

Car la compassion, en Islam, est le fondement de la foi et sa manifestation ; elle est la preuve que cette religion a touché les consciences et s’y est insinuée.

C’est pour cette raison que l’Islam incite l’individu à faire la charité et à être généreux, qu’il suscite chez lui l’envie de faire des dons volontaires et gratuits dans l’attente que Dieu manifeste sa satisfaction, le dédommage dans ce bas-monde et le récompense dans l’autre, et pour que lui soient épargnés la colère de Dieu, sa vindicte et son châtiment. (pp. 122-123)
Commenter  J’apprécie          30