AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 78 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) le : 08/06/1957
Biographie :

Avant de créer le célèbre personnage Dilbert, Scott Adams travaille pendant huit ans à la Crocker National Bank de San Francisco comme caissier, analyste puis chef de produit. A l'université de Berkeley, il obtient un MBA et devient ingénieur technico-financier chez Pacific Bell, la compagnie américaine de téléphone. Mais ses relations avec la hiérarchie ne sont pas au beau fixe. Le monde de l'entreprise lui inspire en 1989 le légendaire Dilbert, un personnage moyen, petit cadre voué à la tristesse. Quelques vignettes et traits minimalistes suffisent pour s'en prendre aux faux-jetons et aux tire-au-flan.
Six ans plus tard, l'employé sous-payé quitte son poste à la Pacific Bell pour devenir multimillionnaire à l'âge de quarante-cinq ans. Scott Adams signe plusieurs bandes dessinées dont 'Les Fourberies de Dilbert', 'Pas besoin d'expérience quand on a la grosse tête' qui s'en prend aux patrons, 'Dis-le avec ton corps' aux éditions Dargaud, ou bien encore 'Conversations avec Dogbert', le chien de Dilbert plutôt cynique.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
santaappolonia   08 mai 2012
Dilbert, tome 5 : Y a t-il une vie après le bureau? de Scott Adams
- Je vais établir un culte de la personnalité en mon honneur. Je vais prendre l'argent de tout le monde et je les obligerai à porter des peignoirs avec mon portrait dans le dos.

- Ça reviendrait pas moins cher de les marquer au fer rouge et de les laisser courir à poil ?

- On ne parle pas de gens séduisants, en l'occurrence
Commenter  J’apprécie          60
Danieljean   04 septembre 2019
Le principe de Dilbert de Scott Adams
Toute la technologie qui nous entoure, toutes les théories du management, les modèles économiques qui prédisent et guident notre comportement, la science qui nous permet de vivre jusqu'à quatre-vingts ans, tout cela est le fruit de l'imagination d'un minuscule pourcentage de personnes intelligentes déviantes. Les autres dépensent toute leur énergie à faire du sur-place.

Le monde est trop complexe pour nous. L'évolution n'a pas suivi. Grâce à l'imprimerie, les déviants intelligents sont parvenus à conserver la trace de leur génie sur le papier et à le communiquer sans avoir à le transmettre par les gènes. L'évolution a été court-circuitée. Nous avons reçu la connaissance et la technologie avant l'intelligence.

Notre planète est peuplée de près de six milliards de cornichons qui vivent dans une civilisation conçue par quelques milliers de déviants fabuleusement intelligents.
Commenter  J’apprécie          50
bdelhausse   15 octobre 2016
Dilbert : Dilbert et consorts de Scott Adams
- La connerie, c'est comme le nucléaire, ça peut faire le pire comme le meilleur, tu sais.

- Et moins on y touche, mieux c'est.
Commenter  J’apprécie          50
Danieljean   04 septembre 2019
Le principe de Dilbert de Scott Adams
Prenons un exemple. Admettons que le fauteuil de bureau de votre patron soit cassé et qu'il n'y ait pas de budget pour le remplacer.



Le plus probable est donc que votre patron va:

A. S'asseoir par terre jusqu'au vote du prochain budget.

B. Se servir d'une simple chaise de bureau en dépit de l'image dégradante qu'elle lui confère.

C. Retarder l'embauche occasionnée par le départ d'un membre du groupe, redistribuer les tâches concernées aux "meilleurs atouts" et se servir de l'argent ainsi économisé pour s'acheter un fauteuil.



En tant que salarié, on aime à penser qu'on a davantage d'importance que le mobilier de bureau. Mais le test de la "plus haute probabilité" montre bien que ce n'est pas le cas. Pour être réaliste, mieux vaut se situer plutôt vers le bas de l'échelle hiérarchique des fournitures.
Commenter  J’apprécie          30
Danieljean   04 septembre 2019
Le principe de Dilbert de Scott Adams
Heureusement, les ingénieurs ont un atout dans leur manche. Ils sont largement reconnus comme d'excellents partis pour le mariage: intelligents, fiables, salariés, honnêtes et très utiles dans la maison. S'il est vrai que beaucoup de gens normaux préféreraient ne pas sortir avec un ingénieur, la plupart nourrissent l'espoir d'en trouver un pour s'accoupler. Car il produira des enfants à son image qui auront des emplois grassement rémunérés bien avant de perdre leur virginité.

Sur le plan de l'attirance sexuelle, les ingénieurs du sexe masculin arrivent à maturité plus tard que les autres; c'est entre trente-cinq et quarante-neuf ans qu'ils deviennent de véritables bombes sexuelles. Il suffit de regarder les exemples suivants:

- Bill Gates

- MacGyver

- Etc...

Les ingénieurs du sexe féminin deviennent irrésistibles à l'age nubile et le demeurent jusqu'à environ une demi-heure après leur mort clinique. Un peu plus s'il fait chaud ce jour-là.
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean   04 septembre 2019
Le principe de Dilbert de Scott Adams
Une bonne campagne publicitaire est conçue pour un public précis. Il y a notamment une énorme différence entre le genre de message qui marche pour les hommes et celui qui marche pour les femmes.



Les hommes sont des êtres prévisibles. Ce qui facilite la recherche d'un message efficace. Toutes les campagnes réussies visant les hommes incluent l'un des deux messages suivants:

1. Ce produit vous permettra de sortir avec des mannequins.

2. Ce produit vous permettra de gagner du temps et de l'argent, ce dont vous aurez besoin si vous voulez sortir avec des mannequins.



Comparées aux hommes un peu simples d'esprit et bestiaux, les femmes sont beaucoup plus compliquées. Votre message publicitaire doit s'adresser à l'éventail plus large de leurs centres d'intérêts intellectuels et de leurs préférences esthétiques. Pour être plus précis, il doit dire:

1. Si vous achetez ce produit, vous serez un mannequin.
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean   04 septembre 2019
Le principe de Dilbert de Scott Adams
Le segment de marché le plus important est celui des "riches imbéciles", ainsi nommé en raison de la tendance de ces clients à acheter n'importe quoi sans se préoccuper ni du coût ni de l'utilité de leur achat. Si vous pouvez vendre suffisamment d'unités aux riches imbéciles, vos coûts de production à l'unité diminueront. Ensuite vous pourrez baisser vos prix et vendre aux pauvres stupides, et là vous ferez du volume.

Mieux vaut éviter de concevoir un produit pour les pauvres intelligents ou les riches intelligents. Les premiers trouvent toujours un moyen de vous voler votre produit tandis que les seconds vous rachètent d'abord votre entreprise et vous licencient ensuite. En règle générale, les gens intelligents constituent un segment de marché embarrassant. Heureusement, ils n'existent pas.
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean   04 septembre 2019
Le principe de Dilbert de Scott Adams
Les vêtements sont la dernière priorité d'un ingénieur, pour peu qu'ils soient adaptés à la température ambiante et ne franchissent pas le seuil de la décence. Si aucun appendice ne gèle ni ne fond et si aucune partie génitale ou glande mammaire ne se balancent aux yeux de tout le monde, l'objectif de l'habillement est atteint. Le reste n'est que pur gaspillage.

Si vous y réfléchissez, logiquement vous êtes la seule personne qui ne soit pas obligée de vous regarder, à l'exception des brefs coups d'oeil que vous vous jetez dans le miroir. Les ingénieurs se disent que leur apparence ne dérange que les autres et que, par conséquent, il n'y a pas lieu de chercher à l'améliorer.

Autre plus: la laideur de leur apparence peut décourager les gens normaux de leur parler.
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean   04 septembre 2019
Le principe de Dilbert de Scott Adams
Quasiment aucune tâche ne peut être effectuée sans l'obtention préalable de l'aide d'autres membres de l'entreprise. Heureusement, vous n'obtenez jamais aucune aide parce que les autres sont trop occupés à essayer d'en obtenir eux-mêmes.

Cette situation est avantageuse pour tous. Personne ne produit de travail réel et on peut tenir n'importe quel imbécile d'un autre service responsable de tous ses problèmes. Passez simplement quelques coups de fil et attendez une aide qui ne viendra jamais. Lors de la réunion hebdomadaire, vous pourrez légitimement prétendre que pour l'instant vous avez fait tout votre possible.
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean   04 septembre 2019
Le principe de Dilbert de Scott Adams
Si vous n'êtes pas sur un projet, vous faites probablement un boulot ingrat, ennuyeux et répétitif, telle la fourmi industrieuse qui n'a pour seul but dans la vie que de rapporter des miettes à sa reine.

Mais si vous travaillez sur un projet, votre vie est toute différente. Certes, vous êtes toujours une fourmi qui transporte des miettes, mais il vous faut traverser un festival de danses cosaques pour atteindre la fourmilière. Et vous passez la majeure partie de la journée à fantasmer sur les joies des boulots ingrats, ennuyeux et répétitifs.
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

quyz ou quiz ?

Qu'est-ce qu'on s'ennuie à l'hôpital quand on doit subir une

dyalise
dialyse
dialise

11 questions
34 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , mots , lettre , langue française , humourCréer un quiz sur cet auteur
.. ..