AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.52 /5 (sur 97 notes)

Nationalité : Brésil
Né(e) à : Aimorés, État du Minas Gerais , le 8/02/1944
Biographie :

Sebastião Ribeiro Salgado (né à Aimorés, État du Minas Gerais, le 8 février 1944) est un photographe brésilien.

Elève brillant, il obtient une maîtrise d'économie à l'université de Sao Paulo. La suite, ce sera Paris, en 1969, pour suivre des cours à l'Ensae (École nationale de la statistique et de l'administration économique) et préparer un doctorat d'économie agricole.
En 1971, il est recruté par l'Organisation internationale du café (ICO), basée à Londres. Il y travaillera jusqu’en 1973, date à laquelle il change brutalement de carrière et commence à s’intéresser à la photographie, en autodidacte. Il intègre successivement les agences photographiques Sygma (1974-1975), Gamma (1975-1979) et Magnum (1979-1994).
Salgado choisit lui-même ses projets aux quatre coins du Brésil : il travaille toujours en noir et blanc et avec une saturation minimale et observe la vie de ceux qui vivent et qui travaillent dans des conditions difficiles : migrants, mineurs, victimes de la famine… Un de ses reportages les plus renommés, intitulé La Mine d'or de Serra Pelada, porte sur le quotidien dans une mine d’or au Brésil, reportage dans lequel il parvient à décrire les conditions de travail auxquelles les mineurs sont soumis.
Il est nommé représentant spécial de l’UNICEF en 2001.
Cependant, depuis le début des années 2000, des journaux (dont le New York Times) et l'écrivain Susan Sontag critiquent les photographies de Salgado. Le photographe est accusé d'utiliser de manière cynique et commerciale la misère humaine, de rendre belles les situations dramatiques qu'il saisit au risque de leur faire perdre leur authenticité. Sontag s'interroge sur « l'inauthenticité du beau » dans l'œuvre de Salgado.
Dans le domaine familial qu'il possède au Brésil, avec sa femme Lélia, il a rendu à la nature des terres épuisées par des années d'exploitation, élevant, plantant des milliers d'arbres et créant une opération pilote. En 2021, il publie "Amazonia".
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Sebastiao Salgado   (27)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le photographe brésilien Sebastião Salgado est l'un des artistes les plus estimés au monde. Après l'exposition Genesis, une exploration du monde et de la nature à travers 32 pays, il revient avec Amazônia, une ode lumineuse et émouvante à la forêt amazonienne exposée à la Philharmonie de Paris, et fruit de la collaboration tout en complémentarité avec son épouse Lélia Wanick Salgado, puisqu'elle en a assuré le parcours, la scénographie et les textes. Découvrez le parcours du couple, leur rencontre, leur départ commun du Brésil, leur rapport et engagement vis à vis de l'art et la préservation de l'environnement dans cette interview pour La Claque Fnac. Amoureux de photo et d'écologie, courez découvrir cette exposition ! Découvrez toutes les vidéos sur la plateforme dédiée de la Claque Fnac : https://www.laclaquefnac.com#bl=YTFnac Retrouvez-nous sur Facebook @Fnac : https://facebook.com/Fnac Instagram @fnac_officiel : https://www.instagram.com/fnac_officiel Twitter @fnac : https://twitter.com/fnac #LaClaqueFnac #RDVFnac #SebastiaoSalgado #Amazonia #LeliaWanickSalgado

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Sebastiao Salgado
Fabinou7   31 octobre 2019
Sebastiao Salgado
« On est un animal très féroce, on est un animal terrible nous les humains, soit en Afrique, en Amérique latine, en Europe, soit partout, on est d’une violence extrême. Notre histoire c’est l’histoire des guerres. C’est une histoire sans fin, les répressions, c’est une histoire folle. »
Commenter  J’apprécie          5710
Fabinou7   02 février 2020
Exodes de Sebastiao Salgado
« Seul un taux élevé de criminalité rappelle aux élites prospères l’existence d’une majorité appauvrie. »
Commenter  J’apprécie          351
manU17   22 octobre 2015
Les Enfants de l'exode de Sebastiao Salgado
Chacun, à travers ses vêtements, sa pose, son expression et son regard, m'avait raconté son histoire avec une franchise et une dignité désarmantes. Surtout, leurs yeux étaient comme des fenêtres ouvertes sur leurs âmes.
Commenter  J’apprécie          190
Danieljean   07 octobre 2015
Les Enfants de l'exode de Sebastiao Salgado
Plus que jamais, je sens que la race humaine est une. Au-delà des différences de couleur, de langue, de culture et de possibilités, les sentiments et les réactions de chacun sont identiques. Les gens fuient les guerres pour échapper à la mort ; ils émigrent pour améliorer leur sort ; ils se forgent de nouvelles existences dans des pays étrangers : ils s'adaptent aux pires situations…
Commenter  J’apprécie          70
HORUSFONCK   07 octobre 2016
Les cheminots de Sebastiao Salgado
La solitude des agents de conduite

Etre seul pour conduire un train c'est d'abord une surcharge de travail, de fatigue. C'est aussi la disparition du contact avec l'autre, l'échange des expériences, du savoir-faire.

En cas de difficulté, c'est être seul, sans possibilité de discuter, de raconter, de confronter, de transmettre.

Etre seul, c'est perdre tout ce que la rentabilité ne veut pas connaître.
Commenter  J’apprécie          51
Marti94   25 mai 2015
Terra de Sebastiao Salgado
Ce live est dédié aux milliers de familles brésiliennes sans terre qui survivent dans les campements improvisés au bord des routes, luttant dans l'espoir de pouvoir un jour conquérir un morceau de terre à cultiver, et vivre ainsi avec dignité.

Commenter  J’apprécie          50
Danieljean   04 octobre 2015
Genesis de Sebastiao Salgado
Ma recherche de communautés humaines anciennes s'est révélée plus complexe. Il existe encore des tribus »non contactées » dans les forêts d'Amazonie et de Nouvelle-Guinée, mais parmi les peuples les plus isolés auxquels j'ai pu rendre visite, seuls les indiens Zo'é de l'Amazonie et Stone Korowai de Papouasie occidentale ont à peine été touchés par le monde extérieur. Nombre d'autres communautés défendent leur identité en conservant les formes séculaires de leurs maisons de bois, leurs langues, leurs rituels religieux, leurs méthodes de chasse et leurs pratiques alimentaires, mais elles ne vivent plus dans l'isolement total. Le passage de missionnaires et même de groupes d'écotouristes ont rapproché les frontières de la société de consommation.



Mon objectif était de tracer le portrait de ces gens en rendant compte le plus possible de leur modes de vies ancestraux. Certains portent des vêtement d'occasion distribués par des communautés religieuses, mais je voulais montrer les tenues cérémonielles et les coutumes tribales dont ils sont les plus fiers, celles qui dans quelques décennies, ne subsisteront plus que sur des photographies. Tôt ou tard, la vie moderne les atteindra, ou ils viendront à elle. Je voulais capter ce monde qui s'efface, cette part de notre humanité sur le point de disparaître qui vît encore en harmonie avec la nature.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lehibook   24 décembre 2019
Genesis de Sebastiao Salgado
Ce travail est donc le témoignage de ce long voyage ;il est une ode en images à la majesté et à la fragilité de la terre , mais il souhaite aussi mettre en garde sur tout ce que nous risquons de perdre.
Commenter  J’apprécie          30
Anneetmots   01 juin 2021
Terres de café de Sebastiao Salgado
L’objectif de Salgado, qui magnifie leur visage et leur corps, donne du relief, de la profondeur et de la beauté à leur labeur. Il nous permet de comprendre que les véritables protagonistes des plantations sont en réalité les personnes : pour qu’un produit soit bon pour consommateur, il doit l’être aussi pour le producteur. (Page 13)
Commenter  J’apprécie          10
Cronos   18 août 2020
Autres Amériques de Sebastiao Salgado
Dans ses délires mystiques, Supo avait l'habitude de me dire, très sûr de lui, que les jours de l'humanité étaient comptés, que tout le peuple Saraguro était aveugle et qu'il n'arriverait pas à lire, dans les émanations de lumière du ciel, l'annonce de la fin des temps.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "noire solitude" d'Ann Cleeves.

Qui découvre le corps de Catherine Ross et appelle les secours ?

Magnus Tait
Margareth Henry
Fran Hunter

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Noire solitude de Ann CleevesCréer un quiz sur cet auteur