AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.52 /5 (sur 124 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Chambon-Feugerolles , le 22/11/1975
Biographie :

Mauvais élève au collège et au lycée, il passe le plus clair de son temps à rêver au fond de la classe. Passionné de cinéma et de bandes dessinées, il s'imagine des histoires. Petites nouvelles ou scénarii qu'il note ou dessine au coin de feuilles éparpillées sur son bureau. En 1997, il écrit son premier vrai scénario : "Sans états d'âme". Un histoire de gangsters et de repentis.

Il oriente ensuite sa carrière dans l'administration : Le Conseil Général de la Loire, pour laquelle il travaille depuis 1998. Il continue à écrire des histoires, et petit à petit, se fabrique un recueil de nouvelles qu'il laissera au placard pendant quelques années.

En 2004, il devient le Président fondateur de Prociné 3, une association qu'il créé dans le but de développer des projets cinématographiques.

En 2006 s'ouvre alors un concours organisé par une maison d'édition parisienne. Sébastien Bouchery présente le manuscrit "Nos sanglantes confessions", polar mafieux qu'il ressort des tiroirs pour l'occasion. Son livre attire l'attention du Comité de lecture et il se voit proposer l'édition de son premier roman. "Nos sanglantes confessions" sort fin 2007. Sébastien Bouchery le présente à la fête du livre de Saint-Etienne, et le roman rencontrera son public.

En 2009, Sébastien Bouchery fait éditer son deuxième roman : "Le voyage spirituel d'Henry Ludil".

En avril 2010, Sébastien Bouchery créé "Eastern Editions", réédite ses deux premiers ouvrages, et le petit dernier : "Les glorieux : Plein les douilles".


+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (75) Voir plus Ajouter une citation
labiblidelili   26 mars 2017
Cadran de Sébastien Bouchery
Que suis-je devenu? J'en suis à provoquer la raillerie des passants. Je n'ai plus de maison, plus de travail, plus d'identité. Quarante ans pour me façonner une vie, une journée pour me la faire subtiliser. Que me reste-t-il, sinon une carte bleue qui ne m'appartient pas, un nom qui n'est pas le mien, et les fantômes d'un passé dont je commence moi-même à douter?
Commenter  J’apprécie          120
rkhettaoui   14 novembre 2015
Monnaie d'échange de Sébastien Bouchery
La critique est parfois cruelle mais elle fait partie du jeu. Je sais que cela peut faire cliché, mais je la crois même indispensable à toute évolution. Si un jour je devenais aussi célèbre que Marc Levy, Stephen King ou autre Steinbeck, alors là peut-être que oui, j’envisagerais de changer mon nom. Pas pour fuir l’appétit carnivore des chroniqueurs de haut rang, mais simplement pour préserver ma tranquillité. Je n’ai jamais couru après la célébrité. Tout ce que j’ai toujours souhaité, c’était vivre ma passion et manger grâce à elle. Aujourd’hui, c’est le cas. Cela me suffit.
Commenter  J’apprécie          100
belette2911   12 juillet 2017
Dusk de Sébastien Bouchery
— Mais de celui de régulateur, voyons… Je ne supprime pas les gens pour le plaisir.

— Tant mieux. Pendant un moment, j’ai eu peur, ironisa le chasseur de primes.
Commenter  J’apprécie          100
rkhettaoui   14 novembre 2015
Monnaie d'échange de Sébastien Bouchery
Lorsqu’un enseignant vous sanctionnait, une autre série de punitions attendait à la maison ; quand un professeur vous collait une calotte en plein cours, une autre suivait après la classe. Je ne dis pas que c’était bien, mais ça n’a jamais emmené personne sur les sentiers de la délinquance. Aujourd’hui, dès qu’un prof lève la voix, il est traduit en justice, muté, et victime de représailles. Encore heureux que nous ne vivions plus au Moyen-Âge, sinon tous nos enseignants seraient donnés en pitance aux loups.
Commenter  J’apprécie          80
kuroineko   22 mars 2017
Cadran de Sébastien Bouchery
Je descends une nouvelle gorgée de tisane pour me donner du courage. Je me lève de la chaise, arme le fusil et pointe la mire en direction de la porte d'entrée.
Commenter  J’apprécie          91
rkhettaoui   14 novembre 2015
Monnaie d'échange de Sébastien Bouchery
Nous avons été accueillis comme des princes. Ces héros fréquemment oubliés, apprécient que le devoir de mémoire soit encore honoré par les nouvelles générations. Bien souvent, leurs vies ont été trépidantes et ils aiment replonger dans le passé, réactiver leurs souvenirs l’espace d’un instant. Même si l’âge a tendance à jouer avec les souvenirs, le cerveau sait parfois en garder intact les traces les plus enfouies.
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaoui   14 novembre 2015
Monnaie d'échange de Sébastien Bouchery
Qu’il est si facile de créer des situations venimeuses à travers les pages d’un bouquin ! Mais quand ce genre de chose vous arrive, vous revenez vite à la réalité, et la trouille devient prépondérante. Vous n’êtes plus qu’un individu lambda désarmé, incapable d’affronter ne serait-ce que l’idée que cette situation puisse vous arriver.
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaoui   06 novembre 2016
Cadran de Sébastien Bouchery
Le site est magnifique. On trouve dans le bassin versant de la Pimpine de nombreuses espèces végétales rares et protégées. Mais il faut également se méfier de cette rivière. Très sensible aux aléas climatiques, elle est à l’origine d’inondations et de crues. Elle a au moins le mérite d’offrir à mon esprit le luxe d’un dépaysement total. Tout est silencieux. Pour la première fois de la journée, je me sens en osmose avec la terre. Je ressens le pouvoir de l’instant présent. Si, comme moi, vous êtes un adepte des ouvrages d’Eckhart Tolle, vous saurez de quoi je parle.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaoui   06 novembre 2016
Cadran de Sébastien Bouchery
Catherine est notre hôtesse d’accueil. Caché derrière une banque désolante de sobriété, son visage radieux a pour habitude d’accueillir clients et employés dès les premiers rayons du soleil. Dire qu’entrer en contact avec elle vous déleste de la misère que vous traînez derrière vous serait un euphémisme. Ce sourire et cette bienveillance vous ouvrent sur les plus belles promesses de la vie. Même si la suite de la journée promet parfois de vigoureuses rencontres avec la hiérarchie, Catherine sait immédiatement, juste par l’éclat d’un sourire prévenant, distinguer les priorités personnelles des prérogatives professionnelles qui ne méritent nullement votre ulcère.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   06 novembre 2016
Cadran de Sébastien Bouchery
Mais si je dois me méfier de quelqu’un, c’est bien de la mère Bodrion. Une vieille fille de cinquante ans constamment rivée à sa fenêtre, à l’affût du moindre ragot à colporter lors de la grande réunion hebdomadaire du troisième âge, spécialisée dans les grilles de loto. Je sais, elle paraît bien jeune pour participer à ce genre de festivités lorsque les autres femmes du voisinage s’adonnent à la marche nordique. Mais je vous l’ai déjà dit, c’est une vieille fille avec le patrimoine génétique de feu sa mère, qui s’arrêta d’évoluer dans les années quarante.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Sébastien Bouchery (165)Voir plus


Quiz Voir plus

Il fait chaud

Cet auteur suisse a signé un polar intitulé Chaleur:

C. F. Ramuz
Joseph Incardona
Martin Suter

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thèmes : chaleur , canicule , soleil , ete , littérature , romans policiers et polars , adapté au cinéma , cinema , Actrices , acteur , vacancesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..