AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.03 /5 (sur 68 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Poète et rêveur dans l’âme, informaticien de métier, Sébastien BRÉGEON, né en 1976, sentant sa santé se détériorer de jour en jour, ne se voit pas aller jusqu’à la retraite. Il lâche alors son travail et la carrière prometteuse qui lui tendait les bras. Il retape une maison qu’il revend avant de partir en voyage sur les routes du monde pour trois ans.
Ce voyage le transforme, ne se remettant jamais de la vie nomade qu’il a connu l’empêchant de s’installer à son retour et de reprendre une vie normale. Depuis, il ne cesse de mettre les voiles, non plus pour voyager, mais vivre dans les pays étrangers.

Fan de Fantastique et de Fantasy dès ses premières lectures, Sébastien BRÉGEON se consacre à plein temps à sa passion, l'écriture.
Ses inspirations lui viennent de ses lectures mais aussi de ses voyages.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
manU17   29 juillet 2015
Amour éternel de Sébastien Brégeon
Une pluie fine lui arrive en pleine figure. Le contact de l'eau sur sa peau encore brûlante est apaisant, pourtant il n'arrive pas à se détendre. Le hurlement horrifié résonne encore dans sa tête, persiste comme le ferait un bourdonnement entendu trop longtemps. Il est mal à l'aise, et les méduses phosphorescentes, étrangement plus nombreuses à chaque instant, remontant en surface, éclosant par centaines, ne font que confirmer son sentiment de mal-être.
Commenter  J’apprécie          150
manU17   21 juillet 2015
Grain de sable de Sébastien Brégeon
Son air satisfait disparaît. Il vient de poser le pied sur une substance molle, encore chaude. Sa chaussure fume. De la vapeur remonte de sa semelle.

– Et merde !
Commenter  J’apprécie          140
manU17   22 juin 2015
À bras raccourcis de Sébastien Brégeon
Le crapaud détend instantanément les cuisses, pour aller atterrir maladroitement sur une autre pierre, à quelques dizaines de centimètres de là. Il laisse l'étrange être de pierre dans son dos. Torsionnant les yeux dans sa direction, il ne le quitte pas du regard.
Commenter  J’apprécie          120
manU17   19 juillet 2015
Grain de sable de Sébastien Brégeon
Si je tenais les salopiauds qui font ça, crie-t-il en serrant les poings et les dents.

Certainement les jeunes qui restent tard le soir à boire et à fumer. Mais, je ne comprends pas l'intérêt de ce vandalisme.

– C'est le principe du vandalisme, détruire par pur plaisir.
Commenter  J’apprécie          110
manU17   30 juillet 2015
Amour éternel de Sébastien Brégeon
Les larmes coulent le long de ses joues, une goutte tombe, nourrissant la mer de son chagrin.
Commenter  J’apprécie          120
manU17   27 juin 2015
À bras raccourcis de Sébastien Brégeon
Le garde forestier passe la petite butte et disparaît de la vue. Les trois randonneurs reprennent timidement leur route, accompagnés du regard par le crapaud. Ils disparaissent à leur tour, engloutis par les épais buissons qu'ils font trembler.
Commenter  J’apprécie          110
manU17   05 juillet 2015
L'eau qui dort de Sébastien Brégeon
L'eau monte en trombe à plus d'un mètre. Paul voit de nouveau un visage translucide se former, plus distinctement cette fois-ci. Deux yeux ronds aussi vides que le néant ornent une grande bouche ouverte sans dents. Elle ne cesse de s'allonger donnant l'impression de vouloir l'aspirer.
Commenter  J’apprécie          100
manU17   14 juillet 2015
L'envers du décor de Sébastien Brégeon
En cours de matinée, j’ai croisé un des clients de l’hôtel dans le couloir. Il me dévisageait tout en marchant. Je sais bien ce qui l’attirait. Les habits de travail qu’on nous oblige à porter doivent être commandés dans des sex-shops, la petite panoplie parfaite de la soubrette.
Commenter  J’apprécie          100
manU17   06 juillet 2015
L'eau qui dort de Sébastien Brégeon
Un gros bouillonnement en surface et puis plus rien, plus aucun mouvement. Des sons métalliques résonnent et s'élèvent du fond de la piscine, ressemblant à s'y méprendre à des rires.

Commenter  J’apprécie          90
manU17   11 juillet 2015
L'envers du décor de Sébastien Brégeon
Ce sont surtout des hommes qui viennent à l’hôtel, particulièrement en semaine, des commerciaux pour la plupart. Ces types qui semblent plus pervers que la moyenne, qui nous matent les seins sans aucune discrétion ou qui se tordent au risque de se déboîter une lombaire pour essayer de deviner la couleur de notre culotte.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Edie, le cauchemar de vos nuits !

A quelle série télévisée américaine, ai-je emprunté le titre de ce quiz ?

Moriarty, le cauchemar de vos nuits
Freddy, le cauchemar de vos nuits
Dorothy, le cauchemar de vos nuits
Albany, le cauchemar de vos nuits

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , horreur , films , cauchemarsCréer un quiz sur cet auteur