AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.25 /5 (sur 2 notes)

Né(e) : 1871
Mort(e) : 1944
Biographie :

Fils de prêtre orthodoxe, le père Serge Boulgakov (1871-1944) a d’abord été attiré par le marxisme, avant de s’en détourner pour être ordonné prêtre en 1918.

Expulsé de Russie quatre ans plus tard, il s’installe d’abord à Prague, puis participe à la fondation de l’Institut orthodoxe de théologie Saint-Serge à Paris dont il prend un temps la direction et où il enseigne la théologie dogmatique jusqu’à sa mort.

Nombre de ses œuvres ont été publiées en français (L’Orthodoxie, La Lumière sans déclin, La Philosophie de l’économie, Du Verbe incarné).

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
enkidu_   25 juillet 2017
Judas Iscarioth, l'apôtre félon de Serge Boulgakov
Le baiser donné par Judas au Christ en proie à Sa douleur insupportable est un instant qui a la profondeur de l’éternité : le Christ porte Son regard dans l’âme du disciple qui Le trahit, et le disciple lit dans ce regard son destin et sa condamnation, le jugement de l’Amour divin sur l’amour limité de l’homme. Que disait l’Amour divin ? Comme lors de la Cène, ce n’était pas une parole de jugement, mais d’amour plein d’affliction et de sollicitude, pour sauver celui qui court à sa perte. « Jésus lui dit : ‘’Mon ami, fais ta besogne’’ » (Mt 26, 50). Et encore : « Judas, c’est par un baiser que tu livres le Fils de l’homme ! » (Lc 22, 48). Le Seigneur appelle Judas ami. Il ne l’exclut pas de Son amitié, et par conséquent ne le prive pas non plus de sa qualité d’apôtre ; Il l’implore seulement humblement : qu’as-tu ? Que fais-tu ? Ravise-toi, repends-toi ! Voilà le sens direct et unique des premières paroles du Seigneur. Il ne juge pas le traître, bien qu’Il ait su trouver des paroles de condamnation impitoyable contre les scribes et les pharisiens.



Ces paroles expriment Son attitude envers l’état moral de Judas, qui aux yeux du Seigneur n’est pas seulement un vil traître, cupide et déloyal : il reste un ami égaré, un apôtre déchu. (pp. 75-76)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Serge Boulgakov (4)Voir plus


Quiz Voir plus

L'évangile oublié de Jacobovici & Wilson : culture générale

Le temple d’Artémis

Se trouve à Éphèse
Est l’une des Sept Merveilles du monde
Réponse 1 et 2
Aucune de ces réponses

25 questions
5 lecteurs ont répondu
Thèmes : jésus christ , religion , histoireCréer un quiz sur cet auteur