AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 48 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 05/11/1949
Biographie :

Ancien élève de l'École nationale des chartes, puis membre de l'École française de Rome (1973-1975) et de la Casa de Velázquez à Madrid. Directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales depuis 1993, il s'intéresse aux colonisations de l'Amérique et de l'Asie, notamment aux expériences coloniales comme lieu de métissages et de naissance d'espaces hybrides et comme premières manifestations de la mondialisation. Il est membre du Comité de rédaction de la revue Gradhiva.

Il a récemment été le commissaire de l'exposition Planète Métisse au Musée du quai Branly.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Vidéo de Serge Gruzinski
Citations et extraits (9) Ajouter une citation
tristantristan   23 novembre 2019
Le destin brisé de l'Empire aztèque de Serge Gruzinski
L'idolâtrie- perçue comme tout ce qui s'oppose à la foi chrétienne- devient le monstre à abattre; et les Indiens récalcitrants sont des idolâtres inspirés par le diable.

p. 92
Commenter  J’apprécie          20
jeje_gandhi   30 août 2016
L'Aigle et le Dragon. Démesure européenne et mondialisation au XVIe siècle de Serge Gruzinski
Non seulement la Chine "médiévale" n'a rien du pays fermé et immobile que notre ignorance se plaît à imaginer, mais elle s'est lancée, au XVème siècle, dans une expansion maritime qui l'a conduite jusque sur les rives de l'Afrique orientale.Quelque temps plus tôt, elle avait été la pièce maîtresse d'une domination mongole qui s'était avancée jusqu'aux plaines de Pologne et de Hongrie. Le repli officiel à l'intérieur des frontières de l'empire, après l'abandon des expéditions menées par le musulman chinois Zheng He, est relatif. D'une part, parce qu'une active diaspora chinoise peuple l'Asie du Sud-Est ; d'autre part, parce que la Chine des Ming -la dynastie au pouvoir depuis 1368- est loin d'avoir renoncé à sa suprématie sur cette partie du monde. Les rapports avec le Tibet et les oasis de l'Asie centrale, les Mongols et les Jurchen du Nord, les Coréens et les Japonais de l'Est et l'Asie du Sud-Est témoignent de l'immensité des aires d'influence et de la complexité des politiques à mener au cas par cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 mars 2017
L'histoire, pour quoi faire ? de Serge Gruzinski
On comprend que le présent file entre les doigts sans se laisser jamais capturer. « L’ennuyeux, rappelait Hannah Arendt, c’est que nous ne semblons ni équipés ni préparés pour cette activité de pensée, d’installation dans la brèche entre le passé et le futur. » Le présent ne possède jamais de contours précis : il s’alimente d’un flot de stimuli, de sensations, d’images, de pressentiments, de bruits et d’« actualités » dont notre mémoire ne fixe que des bribes. Pas plus que le passé, le présent n’est donc donné. Pourtant, c’est de lui, et donc du monde contemporain, qu’il faut partir pour remonter le temps.
Commenter  J’apprécie          00
jeje_gandhi   30 août 2016
L'Aigle et le Dragon. Démesure européenne et mondialisation au XVIe siècle de Serge Gruzinski
Dès les années 1515, les colons espagnols de Cuba pointent leurs regards vers les grandes terres qui existeraient à l'ouest et au sud de leur île. La première expédition vers les côtes du Mexique remonte à 1517. La troisième, celle de Hernan Cortés, démarre en 1519...

Les premiers contacts suivis entre Portugais et Chinois débutent vers 1511 à Malacca, où opère une importante colonie d'immigrés de l'Empire céleste. Quant à l'apparition des Portugais sur les côtes de Chine, elle remonte au moins à l'année 1513 et se confirme au cours des deux années suivantes.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 mars 2017
L'histoire, pour quoi faire ? de Serge Gruzinski
Le présent n’est donc pas que le reflet du passé et du futur. Il se dote de multiples visages. Son âge et sa profondeur varient de lieu en lieu. On peut préférer ignorer ces « traces » et faire comme si elles n’existaient pas. Mais, pour peu qu’on les prenne au sérieux, elles jettent les fondements d’une histoire globale qui s’est amorcée dès le XVIe siècle entre le Mexique et les presses européennes de la Renaissance, avant de confronter, cinq siècles plus tard, le Brésil aux grands studios asiatiques.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 mars 2017
L'histoire, pour quoi faire ? de Serge Gruzinski
Saisir de quoi est fait le présent est aussi compliqué que de reconstituer un passé avec les fragments que le temps en a préservés. Il faut commencer par un travail de repérage et de contextualisation. Identifier les différentes strates composant un moment ou une scène, retrouver les espaces et les temps qui convergent en un même lieu, décrypter le hors-champ, s’ouvrir aux réminiscences qu’inspire l’image, autant d’étapes qui appellent invariablement un regard historique.
Commenter  J’apprécie          00
jeje_gandhi   30 août 2016
L'Aigle et le Dragon. Démesure européenne et mondialisation au XVIe siècle de Serge Gruzinski
Ce n'est pas Cortés qui découvre le Mexique. Son expédition a été précédée, et donc involontairement préparée, par deux "prises de contact" montées depuis Cuba. Conquise en 1511, l'île deviendra la base antillaise d'une série de raids et d'expéditions de reconnaissance. Mais ce n'est qu'à posteriori qu'elle apparaîtra comme un tremplin vers le Mexique.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 mars 2017
L'histoire, pour quoi faire ? de Serge Gruzinski
« La plupart du temps, nous vivons des choses sans savoir ce qu’elles signifient sur le moment, sauf d’une manière fort superficielle. Ce n’est que plus tard qu’elles deviennent importantes ou prennent une résonance singulière. »
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 mars 2017
L'histoire, pour quoi faire ? de Serge Gruzinski
« C’est dans le passé et le futur qu’on voit le présent. »
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur