AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.64 /5 (sur 49 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) à : Paris , le 26/01/1960
Biographie :

Sergi Pàmies, né à Paris en 1960, revient à l’âge de dix ans à Barcelone où il apprend le catalan "pour parler aux filles". Cette langue, lorsqu’il décide d’écrire, s’imposera naturellement à lui. Il a vécu, onze ans durant à Gennevilliers. De retour en Espagne, il a d'abord mené une double vie d'écrivain la nuit et de comptable le jour avant de publier son premier livre, Aux confins du fricandeau. Trois ans après cette première publication, il devient journaliste, collaborant à El Pais et traducteurs. On lui doit en effet des traductions en langues catalane et espagnole de romans d'Amélie Nothomb, Jean-Philippe Toussaint, des poésies d'Apollinaire ou encore l'œuvre d'Agota Kristof.

Sa vocation littéraire, il dit l'avoir vu naître durant son service militaire où, aspirant poète, il écrivait la correspondance amoureuse de certains de ses camarades illettrés. Devenant "Cyrano Pàmies" il prend goût à cet étrange exercice qui consiste à faire dire ses mots par la bouche d'un autre. Ainsi nait Pamiès l'écrivain.
Il revendique certes des influences littéraires – Quim Monzo, John Irving, Julio Cortazar ou encore Donald Westlake - mais également d'autres sources d'inspirations : le football, bien sûr, mais aussi la publicité et la musique. Formes courtes qui ne le prédisposent pas à la saga mais bien à la nouvelle, genre dans lequel, ses lecteurs le savent déjà, il excelle.

+ Voir plus
Source : http://www.mollat.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Sergi Pàmies   (11)Voir plus

étiquettes
Podcast (1)


Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Bookycooky   27 janvier 2021
L'art de porter l'imperméable de Sergi Pàmies
 En matière d'hommes ses goûts était accumulatifs plus qu'éclectiques. Elle* aimait Humphrey Bogart, Jean Gabin, Robert Taylor, Albert Camus, Montgomery Clift, Lino Ventura, Yves Montand, Jorge Semprun, Samy Frey, Alain Delon, Georges Sanders et, surtout Gérard Philippe. J'ai mis la moitié d'une vie à me rendre compte que le seul dénominateur commun entre tous ces hommes était qu'ils savaient porter l'imperméable avec une élégance incontestable.

*Sa mère.
Commenter  J’apprécie          3314
Bookycooky   28 janvier 2021
L'art de porter l'imperméable de Sergi Pàmies
Si l’enfance est l’époque des évidences vécues sur un monde fantasmatique, l’adolescence, généralement démystifie ce que nous avons surestimé.
Commenter  J’apprécie          300
cicou45   17 mars 2013
Si tu manges un citron sans faire de grimaces de Sergi Pàmies
"Parfois, il est bon de changer et, même si on s'est fixé des objectifs, de les transgresser pour se sentir plus vivant."
Commenter  J’apprécie          210
le_Bison   20 octobre 2015
Aux confins du fricandeau de Sergi Pàmies
Je commandai un autre whisky. Le garçon ne m’entendit pas. Il était pétrifié d’admiration devant une fille qui venait d’entrer. Une mulâtresse. Jupe courte et un corps d’abri atomique où passer toutes les saisons de l’année à commettre le péché à bâtons rompus. Elle portait un corsage très ajusté sur lequel était dessiné un nègre jouant du saxo. Elle s’assit sur un tabouret au comptoir et exhiba des jambes mémorables. Les garçons étaient nerveux. Ils lui offraient du tabac, du feu, l’heure, du sirop d’orgeat, des boissons glacées, la conversation en trois langues et un plan de la ville. Elle souriait. Elle voulait un café irlandais et savoir où se trouvaient les toilettes. Le plus grand des serveurs l’accompagna. Quand il revint, les autres lui demandèrent s’il se l’était faite et il répondit qu’il ne baisait jamais pendant le service.
Commenter  J’apprécie          140
brigittelascombe   22 novembre 2012
Le Dernier Livre de Sergi Pàmies de Sergi Pàmies
Les enfants sont comme une douzaine d'oeufs que nous transportons pendant toute notre vie,nous efforçant de ne pas les casser,adaptant tous nos mouvements à leur fragilité,les protégeant des chocs et des secousses jusqu'à ce qu'un beau jour un oeuf se brise et qu'il en sorte une bestiole capable de voler toute seule.
Commenter  J’apprécie          110
cicou45   08 mars 2013
Le grand roman de Barcelone de Sergi Pàmies
"Comme l-histoire, le climat aussi a ses périodes d'apogée, de décadence et de renaissance."
Commenter  J’apprécie          110
fbalestas   23 mai 2018
La bicyclette statique de Sergi Pàmies
Cela fait des années que j'essaie d'écrire une histoire d'amour entre l'amour partagé et l'amour non partagé. Jusqu'à présent je ne m'en suis pas sorti parce que les protagonistes ne permettent pas à la relation de progresser. "Si son amour est aussi partagé qu'il le dit, le premier trouvera la façon de séduire le second", me répétais-je pour m'encourager. Mais la réalité s'imposait quand le second empêchait que son amour soit partagé. Au début, j'imaginais l'amour partagé comme une femme attirante et distinguée et l'amour non partagé comme un homme trapu et torturé. C'était une transposition trop évidente de ma situation.
Commenter  J’apprécie          30
carolinemolino   10 janvier 2011
Si tu manges un citron sans faire de grimaces de Sergi Pàmies
Lorsqu'elle naît, la goutte d'eau ne sait pas encore que d'ici deux secondes, elle s'écrasera au fond de l'évier de la cuisine. Pleine d'enthousiasme, elle glisse sur la dernière courbe de la tuyauterie et passe la tête par l'orifice du robinet. La lumière des néons l'éblouit. Elle se sent comme la passagère d'un train qui, après avoir concentré son regard sous un long tunnel, ressort finalement à l'air libre.
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombe   22 novembre 2012
Le Dernier Livre de Sergi Pàmies de Sergi Pàmies
En quelques secondes,l'homme active sa facette positive et finit par accepter que tomber amoureux,c'est comme faire de la bicyclette.Quand on s'y remet après une longue période sans pratiquer,on hésite pendant les premiers mètres mais après quelques secondes on retrouve le rythme,la position,le coup de pédale.
Commenter  J’apprécie          30
de   04 mars 2012
La bicyclette statique de Sergi Pàmies
les livres ne sont pas comme les trains... on peut les laisser partir et les reprendre (ou non) plus tard
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Harry Potter à l'école des sorciers

La famille Dursley vit à Privet Drive, à quel numéro exactement?

3
4
6
8

15 questions
5477 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'Ecole des Sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur