AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.17 /5 (sur 59 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Sergio Luis est romancier.

son site : https://sergioluis4.wixsite.com/sergioluis
page Facebook : https://www.facebook.com/au.fil.de.mes.romans/

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   28 décembre 2017
La peur dans les veines de Sergio Luis
Elle avait besoin de cette représentation sociale, mais ses aspirations personnelles étaient basées sur le pouvoir et la domination. Elle était attirée par le pouvoir, le cherchait et s’en délectait. C’est donc très naturellement qu’elle était devenue la maitresse de François Vaslin.

Il l’avait ouvertement draguée très rapidement ne voyant en elle que la courbe de ses fesses. Elle le savait et en avait joué à la perfection. Ils avaient eu de nombreux rapports au début, souvent dans le bureau du chef, une fois la porte fermée à clé. Rose n’avait pas peur de se donner sans réserve et même de lui proposer des choses intimes très innovantes. Elle le rendait fou dans ces moments-là et le voyait bien sur son visage.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   17 juillet 2017
Referme bien derrière moi de Sergio Luis
Il faudrait une arme à la Bête. En se détournant ainsi de Dieu, en tuant un de ses représentants, il avait ouvert la brèche. La Bête se manifesta à lui, lui ordonnant la constitution d’une Caste. Son savoir serait transmis sans cesse, de générations en générations, avec pour finalité de faire régner la terreur. Il fut écrit, dans des livres d’histoire, que nombre d’enfants avaient disparu dans de mystérieuses conditions dans le Duché. Certains avaient été retrouvés éventrés comme des cochons. De drôles de symboles ornaient alors les lieux, laissant perplexes les seigneurs et leurs vassaux.
Commenter  J’apprécie          10
LectureChronique2_0   01 novembre 2019
Court-circuit de Sergio Luis
Jules s'était forgé une vie d'enfant qui apprend à composer. Non pas du fait de la violence, non pas du fait d'une mauvaise éducation, mais de par la souffrance répétée de sa mère. Le problème était que Jules idolâtrait sa maman. Il respectait son père, l'admirait plus que tout et l'aimait comme on aime un père. Mais sa mère était un des pétales de son cœur.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   13 décembre 2017
Plus rude sera la nuit de Sergio Luis
La petite commune était encore toute endormie et se remettait des quelques trombes d’eau qui s’étaient abattues sur elle un peu après minuit.  Les mains dans les poches, béret enfoncé sur la tête, il contourna le square où quelques bancs permettaient aux adolescents de se bécoter de temps à autre.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   17 juillet 2017
Referme bien derrière moi de Sergio Luis
La vraie vérité était dans les puissants. Et la puissance n’était pas chez les bons, bien trop faibles. Depuis des siècles, la puissance était chez les adorateurs de la Bête. La Bête sévissait partout et démontrait sa force en tuant, lapidant à chaque instant sur terre.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   13 décembre 2017
Plus rude sera la nuit de Sergio Luis
« Il ne sert à rien de gaspiller notre énergie à avoir peur des diables, des démons et des fantômes qui surgissent la nuit ... parce que finalement, nous ne rencontrons jamais rien de plus terrifiant que les monstres qui vivent parmi nous. »

 

Dean Koontz
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   28 décembre 2017
La peur dans les veines de Sergio Luis
Il était certes tard mais on ne savait jamais, quelqu’un pouvait venir. Ses mains passaient partout sur son corps mais ce qu’elle aimait, ce qu’elle avait toujours aimé, c’était le sentir en elle. Dans ces moments-là, elle détenait le pouvoir. Il accéléra le rythme et elle sentit un orgasme poindre. Les veines du cou s’élargirent et elle s’abandonna complètement au plaisir. Il la suivit de peu et ils restèrent un instant affalés l’un sur l’autre.

Elle se laisser glisser sur la moquette et réajusta sa jupe en la tirant vers le bas. C’était une jeune femme plantureuse, à la poitrine généreuse, aux jambes fines, extrêmement belle et plutôt intelligente. De grandes qualités.

Infidèle aussi.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   17 juillet 2017
Referme bien derrière moi de Sergio Luis
Nous sommes la Caste. Nous devons tuer pour survivre et faire que l’on domine le monde. En tout cas que nos préceptes s’imposent dans la durée. Il n’y a pas de place pour les faibles, Chloé. Pas de place. C’est malheureux, mais c’est ainsi.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   17 juillet 2017
Referme bien derrière moi de Sergio Luis
Chloé Laumier, du nom de feu son époux, avait rencontré Olivier douze ans plus tôt, à l’âge où l’on cherche avec frénésie le prince charmant, unique en son genre, seul spécimen de la race masculine, capable de réunir les quatre qualités permettant l’épanouissement d’une femme sa vie durant (en tout cas selon Chloé) : la force, la tendresse, l’écoute, le respect. Evidemment, les années passant, certains de ces atouts s’étaient dissous ou, tout au moins, fortement estompés. Mais Chloé était cartésienne. Elle soupçonnait depuis fort longtemps que cette perfection n’existait pas.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   17 juillet 2017
Referme bien derrière moi de Sergio Luis
Lorsque le malheur vous frappe, c’est vous qu’il frappe. Les autres vous tapent sur l’épaule mais le soir venu ils ouvriront leur paquet de chips devant leur match de foot, comme si de rien n’était.
Commenter  J’apprécie          10
Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur