AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.25 /5 (sur 10 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Manhattan, New York , le 04/04/1949
Mort(e) à : New Orleans, Louisiane , le 17/10/1990
Biographie :

Seth Morgan est un romancier.

Fils d'une illustre famille new-yorkaise, il est le fils de George Frederick Morgan (1922-2004), un riche héritier, poète et cofondateur de "The Hudson Review" et de Constance Canfield (1922-1964).

En 1970, il a quitté l'Université de Californie à Berkeley pour rejoindre la scène rock. Un peu plus tard cette même année, il rencontre, lors d'un deal de cocaïne, Janis Joplin (1943). Ils vivent ensemble jusqu'à la mort de la chanteuse en octobre 1970.

Après la mort de Joplin, Morgan a épousé une serveuse. Elle a travaillé comme prostituée pendant leur mariage, alors que Morgan était son proxénète.

Il a ensuite déménagé à San Francisco, où il s'est marie une deuxième fois, travaille comme aboyeur dans une boîte de strip-tease et développe une dépendance à l'héroïne.

Pour subvenir à ses besoins, il commence à commettre des vols à main armée. En 1977, il est condamné à 30 mois de prison. Après sa libération, il retourne travailler dans des clubs de strip-tease. En 1986, il déménage à la Nouvelle-Orléans.

Il s'est inspiré de sa propre vie pour écrire "Liberté sans condition" (Homeboy, 1990), considéré comme l’un des plus grands livres de la contre-culture américaine.

Seth Morgan a trouvé la mort en 1990 dans un accident de moto, quelques jours après la sortie du livre.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   23 août 2013
Liberté sans condition de Seth Morgan
Il croyait en l’amour, mais il l’avait jamais connu. Et à le regarder, j’ai réalisé que c’était moi que j’étais en train de regarder et je me suis rendu compte que vouloir l’amour, se battre pour ça, c’est plus vrai que d’être simplement amoureux. C’est plus profond, plus fort, plus honnête. L’autre amour, il est trop facile, il coûte rien. C’est pour les gens ordinaires et pas exigeants. Genre, ceux qui tombent amoureux comme ils tomberaient de cheval. Nous, faut qu’on souffre pour ça.
Commenter  J’apprécie          70
bgn   25 décembre 2015
Liberté sans condition de Seth Morgan
– Enceinte ?

Son regard laissait entendre que de telles étourderies biologiques n’étaient pas de son goût.

– As-tu vu un médecin ?

– Danny boy, pas besoin de sacrifier une pauvre lapine. Je sais que je suis enceinte aussi sûrement que je sais que je suis une femme. Les muchachas bien en chair comme moi se rendent compte tôt.

– Eh bien, je vais t’épouser.

On aurait dit qu’il se portait volontaire pour pénétrer dans un bâtiment en flammes.

– J’ai pas envie de t’épouser. Il est pas de toi, de toute façon, mon grand.

– Tu veux dire… qu’il est de lui ? Mais il est plus là depuis…

– Ça a pris la dernière fois qu’on l’a fait.

Elle claqua des doigts :

– Il a fait sonner mes ovaires comme les cloches de l’église.

– Oh, Seigneur.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   23 août 2013
Liberté sans condition de Seth Morgan
Y a plein d’hommes qui m’ont aimée. Quand je dis plein, je veux dire des tonnes. Y en a trois ou quatre que j’ai cru aimer moi aussi. Mais justement, ça a jamais été rien de plus que ça : un truc que je croyais. Une lubie. Je voulais tellement être amoureuse que j’arrivais à m’en persuader jusqu’au bout des ongles, mais mon cœur…
Commenter  J’apprécie          10
emidam   23 avril 2015
Liberté sans condition de Seth Morgan
Les toxicomanes ne prennent pas d'amants ; leurs cœurs prennent des otages à long terme.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   23 août 2013
Liberté sans condition de Seth Morgan
Tu peux toujours être trop gentil avec une femme. Mais jamais assez méchant. » Ce sont les filles en personne qui répandent cette idée, alors on peut dire que je les protège de leurs pires ennemis : elles-mêmes.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 août 2013
Liberté sans condition de Seth Morgan
Aucun passe-temps, aussi innocent soit-il, qu’il ne réussissait à convertir instantanément en crime, ni d’ailleurs aucun crime assez insignifiant pour qu’il ne se fasse pas immédiatement cueillir sur le fait. Il était alcoolique avant même sa première gorgée de bière et toxico avant d’avoir gobé sa première aspirine.

Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   23 août 2013
Liberté sans condition de Seth Morgan
Les flics ont pas les antennes sensorielles des camés. Y a qu’un junkie qui soit capable d’en pister un autre.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 août 2013
Liberté sans condition de Seth Morgan
Bijou haïssait le plein air encore plus que l’hymne national ; pour lui, le vent frais était une abomination pire que les putains repenties ; bref, il crachait sur les excursions dans la baie de San Francisco le même venin que sur les serveurs qui se présentaient à lui par leur prénom.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   23 août 2013
Liberté sans condition de Seth Morgan
Ce n’était là que l’illusion de l’amour, sa charnelle charade sans espoir, reconnaissait-il tristement. En barrant son cœur au chagrin, il l’avait aussi barré à l’amour, et tant qu’il n’aurait pas gagné le courage d’affronter l’un, la grâce de l’autre lui serait refusée.

Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   23 août 2013
Liberté sans condition de Seth Morgan
Les toxicomanes ne prennent pas d’amants ; leurs cœurs prennent des otages à long terme.

Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Mon oncle d'Amérique

C'est paradoxal, mon oncle est un chasseur solitaire ...

Francis Scott Fitzgerald
Carson Mc Cullers

13 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature américaine , roman , culture littéraire , écrivain , MandragoresCréer un quiz sur cet auteur
.. ..