AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.35 /5 (sur 26 notes)

Biographie :

À 22 ans, Shirley L. B. craque pour Charlie Hunnam et ne désespère pas de le conquérir un jour. En attendant de le rencontrer, elle adore aller au cinéma et passer son temps à regarder des séries américaines. Passionnée de musique, elle ne se déplace jamais sans ses écouteurs, et elle aime écrire pour oublier tous ses soucis !

Source : Haaarlequin
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
LesMissChocolatinebouquinent   30 août 2017
Pour t'avoir de Shirley L.B
La dépression



J’ai l’impression d’être en enfer. Je me lève le matin avec la peur de voir venir quelqu’un m’annoncer la mort d’une autre personne. D’entendre l’explosion d’un enfant sur la place du marché. De devoir retirer les balles du corps d’une personne qui essayait simplement de survivre. J’ai toujours cette même boule au ventre. Celle qui compresse tellement mes boyaux que je n’arrive pas à me lever. Plus j’y pense, plus je me dis que ça ne s’arrêtera jamais.



Puis, tu n’es pas là. Personne ne m’aide à respirer comme tu le fais. Personne n’arrive à me donner la foi. A me faire croire que ce n’est pas fini. Qu’il y a encore de l’espoir. Que l’on peut s’en sortit. Tu étais le seul à pouvoir me faire relativiser. Ma lueur d’espoir dans un monde où l’espérance n’a plus sa place. Tu m’as aidée à nettoyer les traces matérielles de ces horreurs. Et tu m’as appris à vivre avec des cicatrices qui ne s’effaceront jamais.



Tu n’étais pas juste une héros, Austin. Tu étais le mien

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   28 août 2017
Pour t'avoir de Shirley L.B
Si nous nous devons d’accompagner les associations humanitaires dans leur mission, la tâche devient de plus en plus difficile à réaliser. Les bénévoles sont souvent ingérables et cherchent à en faire le plus possible tout en se mettant en danger. Et ça bien sûr, sans notre autorisation. Ils nous défient dès qu’ils le peuvent. Ce sont des bombes à retardement. Ces gens-là n’ont pas la même connaissance du terrain que nous et n’ont pas la moindre idée des risques encourus dans cette zone. D’où le surnom que nous leur donnons : « les illuminés ».
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   28 août 2017
Pour t'avoir de Shirley L.B
Ochlophobie.

Avoir peur de la foule. Angoisser à l’idée qu’une masse humaine vous oppresse tellement que vous allez cesser de respirer. C’est exactement ce que j’ai ressenti quand j’ai vu tous ces gens qui s’agglutinaient les uns sur les autres. C’est ce sentiment d’insécurité profonde qui m’a fait prendre mes jambes à mon cou.

Je déteste ça.

Être entourée d’autant de monde, sentir tous ces corps qui s’agitent et m’encerclent. La sensation de perdre le contrôle à chaque bruit trop brusque. Malgré ma grande taille, je me sens toujours trop petite dans ce genre de situation. Incapable de trouver la porte de secours. Inapte à supporter leurs regards sur moi.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   28 août 2017
Pour t'avoir de Shirley L.B
Les hommes aiment les femmes comme ils aiment les bons gâteaux. Et tu sais comment sont les gâteaux, n’est-ce pas ? Délicieusement moelleux, riches en sucre et en bons ingrédients. En bref, ils sont bons parce qu’ils sont faits avec amour.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   28 août 2017
Pour t'avoir de Shirley L.B
À croire qu’on ne tire jamais de leçons de nos erreurs passées, qu’on n’utilise jamais l’Histoire à notre avantage pour changer la donne. Pendant plus de huit ans, mes ancêtres se sont évertués à vouloir tuer le communisme vietnamien à coup de stratégies bien pensées et d’armes lourdes. Les Américains ont toujours supposé que la quantité faisait la force. La vérité, c’est que nous n’étions pas préparés. Nous n’avions aucune connaissance du terrain et nous nous sommes fait laminer.
Commenter  J’apprécie          00
Book-in   06 novembre 2018
Pour t'avoir de Shirley L.B
Aujourd'hui, je n'arrive plus à démêler le vrai du faux. C'est pour ça que je n'en parle jamais. Si tout ce que je racontais était faux? Si c'était simplement le fruit de mon imagination? Ou si, au contraire, c'était vrai? Certains détails m'ont marquée plus que d'autres. Mon esprit a suivi le même raisonnement que mes parents. Il s'est barricadé, protégé comme il a pu. Le traumatisme était trop gros. Alors il en a effacé certains morceaux.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   18 mars 2018
Soul on fire de Shirley L.B
Cette ville où personne n’est personne et où tout le monde devient tout le monde. Cette cité urbaine qui donne aux illuminés du monde entier, l’illusion de croire encore en un monde irréel où « l’American Dream » existe vraiment.

Bienvenue dans la ville qui ne dort jamais.

Bienvenue chez moi.

Newyorkaise dont la vie consiste simplement en une succession de beuveries, de baises et de soirées.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   28 août 2017
Pour t'avoir de Shirley L.B
Ce n’est pas facile à admettre parce qu’on a tendance à se créer des idéaux. Par exemple, des millions de nanas rêvent d’épouser Brad Pitt, sauf qu’il n’y a qu’une seule Angelina Jolie. Alors, ça ne sert à rien de s’obstiner. Il suffit d’ouvrir les yeux et d’accepter que l’amour de sa vie ne ressemble pas à un modèle formaté par les magazines féminins et les films de nunuches dépressives.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   28 août 2017
Pour t'avoir de Shirley L.B
Il y a quatre éléments : l’air, le feu, l’eau et la terre. Cinq océans. Six continents. Cent quatre-vingt-dix-sept pays reconnus par l’Organisation des Nations unies. Plus de sept milliards d’êtres humains qui vadrouillent sur le globe, d’est en ouest, du nord au sud. Plus de sept milliards d’individus qui s’apprivoisent, s’aiment et se haïssent au point de s’entretuer.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   28 août 2017
Pour t'avoir de Shirley L.B
Ne jamais parler de l’âge et du poids d’une femme. Règle de base si vous ne voulez pas finir comme une sardine en boîte. Cela dit, je dois être plus courageux que les autres puisque je m’évertue à la taquiner de remarques désobligeantes sur son nombre de printemps à chaque fois qu’elle m’en donne l’occasion.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Lire avec Gérard Philipe

En 1946, Gérard Philipe incarne le prince Mychkine face à Edwige Feuillère dans L’Idiot de Georges Lampin Il est une adaptation du roman éponyme de:

Alexandre Pouchkine
Léon Tolstoï
Fiodor Dostoïevski

14 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : gérard philipe , adapté au cinéma , adaptation , littérature , cinema , théâtre , acteur , acteur français , cinéma français , engagement , communismeCréer un quiz sur cet auteur