AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.17 /5 (sur 23 notes)

Nationalité : Inde
Biographie :

Shobha Rao a quitté l’Inde à l’âge de sept ans pour venir s’installer aux États-Unis. Elle a exercé pendant plusieurs années la profession d’avocate, plaidant pour les victimes de violences conjugales. J’irai te chercher jusqu’au bout du monde est son premier roman.

Ajouter des informations
Bibliographie de Shobha Rao   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Labullederealita   07 septembre 2020
J'irai te chercher jusqu'au bout du monde de Shobha Rao
Elle était aussi immobile qu'une statue. Son crâne rasé quelques heures plus tôt brillait sous l'éclat d'un rai de soleil qui avait percé les nuages.

Pourtant, je me suis arrêté sur la berge. Je sais que j'aurais dû l'attraper et lui flanquer une fessée, mais je n'ai pas pu. Tu vois, on aurait juré que cette petite n'était rien, ou juste un débris. Avec cette brume, ce gris uniforme et cette vaste étendue d'eau tumultueuse, elle se fondait dans le paysage, on aurait dit une tête de poisson. Ou un tout petit morceau de bois flotté. Je l'ai regardée, regardée, regardée, j'ai entendu sa mère hurler et accourir, mais, moi, j'étais incapable de réagir. J'étais pétrifié et ça tournait dans ma tête. Je me disais :"Ce n'est qu'une fille. Laisse-la partir." Puis, amma m'a dépassé et l'a récupérée. La petite a pleuré, sa mère aussi. Peut-être qu'elles avaient deviné ce que j'avais pensé. Peut-être que c'était écrit sur ma figure", avait-il confié à Ramayya. Puis il avait lâché un petit rire "C'est comme ça avec les filles, pas vrai ? Quand on frôle la catastrophe, c'est plus fort que soi, c'est plus fort que soi. On se dit "Pousse." Il n'en faudrait pas plus. Juste une petite poussée de la main.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Atasi   01 septembre 2020
J'irai te chercher jusqu'au bout du monde de Shobha Rao
Un silence s'installa. Le journaliste contempla un long moment la plantation, les troncs épais des arbres, pleins de force en dépit de la sécheresse, de la maladie, des insectes, des inondations et de la famine, et resplendissant d'une lumière vert doré. Rayonnants malgré la chaleur et la lourdeur de l'après-midi.

- Quelle chance vous avez d'avoir tant de fils ! s'écria-t-il.

La vieille femme, dont le visage ridé avait subitement retrouvé tout l'éclat de sa jeunesse passée, leva vers lui un regard flamboyant.

- J'ai de la chance, mais vous vous trompez, jeune homme, répliqua-t-elle. Ce ne sont pas mes fils. Ce sont mes filles.
Commenter  J’apprécie          00
Atasi   25 septembre 2020
J'irai te chercher jusqu'au bout du monde de Shobha Rao
Si elle en savait toujours très peu sur lui - il lui racontait la plupart de ses histoires en anglais -, elle en était arrivée, au fil du temps, à pressentir l'être fragile, la créature solitaire et brisée qui palpitait au fond de lui. Si elle avait dû avancer une hypothèse, elle aurait dit qui lui non plus n'avait aucune idée de ce que qu'il fallait qu'elle fasse d'elle, de ce qui se passait entre eux. Il n'y avait pas de réponse. Il avait été élevé pour d'autres fins, qu'il ne comprenait sans doute pas. Et elle ?
Commenter  J’apprécie          00
Fuyating   04 septembre 2020
J'irai te chercher jusqu'au bout du monde de Shobha Rao
Comme la plupart des peurs, la mienne n'avait aucun fondement.
Commenter  J’apprécie          20
Atasi   07 septembre 2020
J'irai te chercher jusqu'au bout du monde de Shobha Rao
Elle avait quitté la maison de son père et rien n'avait changé. Peut-être que rien ne changeait jamais. Elle comprenait à présent que Savitha avait raison de fuir. Elle avait eu raison de partir. La peur n'avait rien de bon, mais la banalité de la peur non plus.

Subitement tout changea. Les sévices s'arrêtent purement et simplement.
Commenter  J’apprécie          00
Labullederealita   07 septembre 2020
J'irai te chercher jusqu'au bout du monde de Shobha Rao
- Quelle chance vous avez d'avoir tant de fils ! s'écria-t-il.

La vieille femme, dont le visage ridé avait subitement retrouvé tout l'éclat de sa jeunesse passée, leva vers lui un regard flamboyant.

- J'ai de la chance, mais vous vous trompez, jeune homme, répliqua-t-elle. Ce ne sont pas mes fils. Ce sont mes filles.
Commenter  J’apprécie          00
Fuyating   04 septembre 2020
J'irai te chercher jusqu'au bout du monde de Shobha Rao
Elle en avait marre, carrément marre des marchés. Chaque étape de la vie d'une femme faisait l'objet d'un marché : quand son corps s'épanouissent, qu'il se flétrissait, qu'il saignait, qu'il perdait sa virginité, qu'il enfantin (toutefois, seule la progéniture masculine comptait), quand elle devenait veuve.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
650 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur cet auteur