AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.42 /5 (sur 43 notes)

Nationalité : Samoa
Né(e) à : Matautu Tai , 1967
Biographie :

Sia Figiel, née à Matautu Tai, aux Samoa, en 1967, est une romancière, poétesse et peintre samoane contemporaine. Elle écrit en langue anglaise.

L'œuvre littéraire de Figiel a été influencée par les chants et la poésie traditionnels qu'elle apprit en grandissant. Elle fut éduquée aux Samoa puis en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis; elle obtint une maîtrise à l'Université Whitworth.

Figiel a dit vouloir présenter la culture samoane « d’un point de vue féminin ». Son roman Where We Once Belonged (« Là où nous appartenions jadis », traduit en français sous le titre L'île sous la lune) décrit, d'après le New Zealand Herald, « une société patriarcale marquée par de profondes disparités entre les sexes, une violence autorisée par la famille, et une identité individuelle toujours dominée par la communauté ».

Figiel remporta la Compétition littéraire polynésienne pour sa poésie en 1994, et le Prix des écrivains du Commonwealth (catégorie fiction, région Asie du sud-est et Pacifique sud) pour L'île sous la lune en 1997.

Ses ouvrages ont été traduits en français, en allemand, en catalan, en danois, en espagnol, en suédois, en turc et en portugais.

L'île sous la lune a été adapté en pièce de théâtre par le Néo-Zélandais Dave Armstrong, et mis en scène pour la première fois en février 2008.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Sia Figiel   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1   24 juin 2015
La petite fille dans le cercle de la lune de Sia Figiel
En Nouvelle-Zélande tout le monde a de la chance. Tout le monde est riche et n’a pas de problèmes. Comme en Amérique et en Australie. Et on rêve de moyens d’aller là-bas. Où on vivra. Comme Cendrillon. Heureuses, jusqu’à la fin des temps.
Commenter  J’apprécie          80
Nadrouge   25 janvier 2020
La petite fille dans le cercle de la lune de Sia Figiel
Tu balaies la fale le soir. Tu balaies en faisant des bulles avec ton chewing-gum. Ou en sifflant. Attention ! De ne pas balayer la bonne fortune et la chance de la famille hors de la fale ! Attention aussi aux fantômes qui vivent dans le bruit des bulles de chewing-gum qui éclatent ou dans les sifflements...
Commenter  J’apprécie          60
Nadrouge   25 janvier 2020
La petite fille dans le cercle de la lune de Sia Figiel
Chaque fois qu'on allumait la télé, on les voyait passer la serpillère, le chiffon, la serpillère. Faire la lessive. Donner à manger à leurs chats et à leurs chiens. Quand est-ce qu'elles s'arrêtent? Et comment se fait-il que l'homme chauve aille les voir elles et pas nous?
Commenter  J’apprécie          30
CCoco   27 janvier 2015
Le Tatouage inachevé de Sia Figiel
A l'école, on lui avait fait sentir qu'il y avait quelque chose de sinistre dans le fait de venir des îles. Il l'avait entendu tous les jours, de l'instant où il franchissait le portail de l'école au moment où la cloche sonnait la fin de cours. "Sale clandestin. Parasite des îles. Crétin tombé des îles. Crétin. Crétin. Crétin." Mais c'est à l'usine qu'on lui avait dit que venir des îles signifiait être inférieur. Moins qu'humain. Il le sentait tous les jours sans exception. Comme un noeud coulant passé autour de son cou. Il l'entendait dans la voix des contremaîtres. Dans la voix des patrons. Dans la voix de n'importe qui susceptible-de-lui-donner-des-ordres. Et c'était habituellement les Blancs au-dessus des Maoris au-dessus des émigrés venus des îles.
Commenter  J’apprécie          10
bdelhausse   18 février 2020
Le Tatouage inachevé de Sia Figiel
Alors, qui suis-je pour toucher la soie de tes cheveux? De ta peau. De tes seins. De ton ventre. De tes cuisses. Tes belles cuisses robustes lisses et tatouées. Alofa. Je mange les poissons qui vivent sur tes cuisses. Je caresse les lances, les scolopendres vertes, les étoiles avec ma langue. Je m'abreuve au lac qui vit entre tes cuisses et je me répète sans cesse: qui suis-je pour te toucher?
Commenter  J’apprécie          10
Bill   13 juillet 2020
Le Tatouage inachevé de Sia Figiel
A l'école, on lui avait fait sentir qu'il y avait quelque chose de sinistre dans le fait de venir des îles. Il l'avait entendu tous les jours, de l'instant où il franchissait le portail de l'école au moment où la cloche sonnait la fin de cours. "Sale clandestin. Parasite des îles. Crétin tombé des îles. Crétin. Crétin. Crétin." Mais c'est à l'usine qu'on lui avait dit que venir des îles signifiait être inférieur. Moins qu'humain. Il le sentait tous les jours sans exception. Comme un nœud coulant passé autour de son cou. Il l'entendait dans la voix des contremaîtres. Dans la voix des patrons. Dans la voix de n'importe qui susceptible-de-lui-donner-des-ordres. Et c'était habituellement les Blancs au-dessus des Maoris au-dessus des émigrés venus des îles.
Commenter  J’apprécie          00
bdelhausse   18 février 2020
Le Tatouage inachevé de Sia Figiel
Qui va prendre soin des vivants si tu pleures les morts? (p.325)
Commenter  J’apprécie          20
CCoco   27 janvier 2015
Le Tatouage inachevé de Sia Figiel
Je pensais à Pisa. La femme qui m'a mise au monde. La femme qui est devenue beaucoup de choses pour que je puisse vivre. La femme qui est devenue beaucoup de choses pour que je puisse vivre. La femme qui est devenue une "marchandise avariée" pour que je puisse exister. La femme qui ne m'a jamais parlé de la vie ni de la mort. "Si tu n'attends rien, tu n'auras rien", disait-elle dans ce langage silencieux que nous étions les seules à comprendre.
Commenter  J’apprécie          00
CCoco   27 janvier 2015
Le Tatouage inachevé de Sia Figiel
C'était la première fois que je voyais un oiseau s'envoler de la bouche d'une femme. Un oiseau noir avec trois plumes rouges colorant l'espace entre ses yeux et son bec.

Je me rappelle avoir tremblé. Tremblé longuement en entendant le bruit que faisait l'oiseau. Tremblé longuement en entendant tous ses cris. Et tous les poils de mon corps se sont dressés comme de l'herbe à éléphant.
Commenter  J’apprécie          00
raton-liseur   31 mars 2021
La petite fille dans le cercle de la lune de Sia Figiel
Aikae oe e pipi’i ou lauifi, lui a aboyé Lafi. Maintenant retourne te coucher, a-t-elle crié à Ivoga. Elle aurait rendu sourde Alison, ou Fifi Brindacier, comme cette fille préférait se faire appeler. Si elle avait été là. Mais Ivoga avait l’habitude. Comme nous tous. Elle était immunisée. Comme nous tous.

(p. 103, “Le jour de la paie”).
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le quizz le plus facile au monde

Combien de temps a duré la Guerre de Cent ans ?

100
116
138
466
Elle dure toujours

10 questions
370 lecteurs ont répondu
Thèmes : humour belge , détente , Devinettes et énigmes , méduse , mésolithiqueCréer un quiz sur cet auteur

.. ..