AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Sigismund Krzyzanowski (31)


Bookycooky   20 mai 2020
Le marque-page de Sigismund Krzyzanowski
Les philosophes qui parlent du monde aux hommes voient le monde, mais ne voient pas que, dans ce même monde et à trois pas d’eux, leur auditeur meurt simplement d’ennui.
Commenter  J’apprécie          362
Bookycooky   18 mai 2020
Le marque-page de Sigismund Krzyzanowski
Le titre est pour moi le mot qui entraîne tous les autres, jusqu’au dernier
p.28
Commenter  J’apprécie          330
Bookycooky   19 mai 2020
Le marque-page de Sigismund Krzyzanowski
....le cristal, avant de se déformer, de perdre ses facettes et de devenir un corps informé et amorphe, passe par un stade appelé la métastabilité- intermédiaire entre la forme et l'informe. Cette analogie me parut convaincante; des foules de gens ont justement des relations métastables, quelque part entre la fonte de la glace et le point d'ébullition ; il est d'ailleurs curieux que la métastabilité ait le coefficient de viscosité le plus élevé.
p.96
Commenter  J’apprécie          300
Fifrildi   02 mars 2017
Souvenirs du futur de Sigismund Krzyzanowski
Le temps, ce n'est pas une chaîne de secondes qu'entraîneraient, dent à dent, le poids d'un mécanisme d'horlogerie; le temps, dirais-je, c'est un ouragan de secondes qui vient frapper les choses, les soulève et les emporte, l'une après l'autre, dans le néant.
Commenter  J’apprécie          230
Fifrildi   28 février 2017
Souvenirs du futur de Sigismund Krzyzanowski
Dans la neige jusqu'aux genoux, il en retira un bout de bois qui traînait là et traça sa formule sur le sol. Le lendemain, le dégel commença et le document qui révélait le secret de sa machine fut biffé par les rayons du soleil.
Commenter  J’apprécie          110
artemisia02   22 avril 2017
Rue Involontaire de Sigismund Krzyzanowski
Je me suis éloigné des hommes et rapproché de la bouteille. Je bois.
Maintenant, même les enfants du quartier s'ecrient quand ils me voient : " Voilà le pépé au nez rouge qui va de travers ! " Eh bien, mieux vaut avoir le nez rouge et aller de travers que le nez creux et aller dans le sens du vent.
Commenter  J’apprécie          90
Fifrildi   01 mars 2017
Souvenirs du futur de Sigismund Krzyzanowski
Sterer, prudent mais déterminé, ne permit pas aux balles de siffler son idée : ce qui était caché sous sa boîte crânienne avait assez de poids pour qu'on n'y ajoute pas vingt-huit grammes de plomb.
Commenter  J’apprécie          90
deuxquatredeux   01 janvier 2018
Le Club des tueurs de lettres de Sigismund Krzyzanowski
La mort de celle qui vous a donné la vie est un évènement grave, très grave. C'est toujours, et pour chacun, un coin noir enfoncé dans la vie. (p. 9)
Commenter  J’apprécie          70
Fifrildi   28 février 2017
Souvenirs du futur de Sigismund Krzyzanowski
Alors le futur maître des durées, s'essuyant les yeux de ses petits poings, demanda :
- Et si le temps tombe en panne, on le réparera aussi?
Le père, à l'exemple de la vieille horloge, fut réduit au silence. Il se redressa et regarda sa progéniture avec une certaine inquiétude.
Commenter  J’apprécie          70
batlamb   12 janvier 2022
Le marque-page de Sigismund Krzyzanowski
Des dents ne goûte pas coude qui ne t’appartient pas.
Commenter  J’apprécie          67
artemisia02   22 avril 2017
Rue Involontaire de Sigismund Krzyzanowski
Au facteur
Camarade facteur, cette lettre n'ajoutera rapport aucun pas à votre travail déambulatoire et n'alourdira pas d'un gramme votre besace. Je crains seulement que l'habitude de porter des lettres ne vous entraîne à emporter ces lignes jusque dans votre appartement. Mais je vous conseillerais plutôt de l'ouvrir sur-le-champ, de la lire et de la jeter - dans la poubelle la plus proche,.
Commenter  J’apprécie          50
Gabriel_Oak   11 juin 2015
Le Club des tueurs de lettres de Sigismund Krzyzanowski
Les hommes ont désappris le commerce des idées; au lieu de regarder une idée dans les yeux, ils s'escriment à l'explorer sous la queue.
Commenter  J’apprécie          50
Shan_Ze   24 mars 2015
Souvenirs du futur de Sigismund Krzyzanowski
Le mot "guerre", d'abord petites lettres dans les journaux, augmenta progressivement de taille et s'étala partout en gros titres. Ce mot retint le regard de Sterer pendant deux ou trois secondes, uniquement parce qu'en russe les mots "guerre" et "temps" commencent par la même lettre et ont la même longueur. Les cinq signes glissèrent sur sa rétine et disparurent comme ils étaient venus, et le constructeur continua quelques jours encore à matérialiser le piège infiniment subtil qu'il avait inventé pour capturer le temps.
Commenter  J’apprécie          50
YvPol   21 août 2015
Le marque-page de Sigismund Krzyzanowski
Des écrivains de valeur ! (...) Il faudrait diviser votre premier mot en deux : écri-vains. De vains écrits sans valeur. Effectivement ce n'est pas ce qui manque.(p.29)
Commenter  J’apprécie          40
YvPol   21 août 2015
Le marque-page de Sigismund Krzyzanowski
les philosophes qui parlent du monde aux hommes voient le monde, mais ne voient pas que, dans ce même monde et à trois pas d'eux, leur auditeur meurt tout simplement d'ennui (p.128)
Commenter  J’apprécie          40
le_Bison   19 février 2012
Le marque-page de Sigismund Krzyzanowski
Proverbe Russe

« Ton coude est tout près, mais le mordre tu ne pourras jamais »
Commenter  J’apprécie          40
Fifrildi   28 février 2017
Souvenirs du futur de Sigismund Krzyzanowski
Il était dans son "moi" comme dans une chambre sans chauffage.
Commenter  J’apprécie          30
Jahro   09 avril 2013
Souvenirs du futur de Sigismund Krzyzanowski
C'est quand même vrai, sourit un jour Stynski alors qu'ils étaient déjà presque arrivés chez eux, cet aujourd'hui, quel innommable fatras, regardez un peu cette croûte extérieure qui recouvre la couche de papiers placardée sur la colonne d'affichage : des femmes qui mettent en valeur leurs lèvres, des hommes qui mettent en valeur ce qui en sort - on dirait que tout ça vient d'un vieux bouquin aux pages collées entre elles.
Commenter  J’apprécie          30
Melopee   11 juin 2011
Le marque-page de Sigismund Krzyzanowski
La mode du N°11 111 s'amplifiait non de jour en jour, mais presque de minute en minute. Un bel esprit faisant l'exégèse du chiffre 11 111 déclara que l'individu désigné par ce nombre était "cinq fois unique". Dans les magasins de vêtements pour hommes, on mit en vente des vestes de coupe particulière, dénommées les "coudines", avec des rabats amovibles (à boutons), permettant à loisir et sans retirer son vêtement de s'exercer à se mordre le coude. Beaucoup de gens devenus coudomanes cessèrent de fumer et de boire. [...] autour de l'os du coude on portait d'élégants adhésifs rouges et de fausses cicatrices imitant morsures et égratignures fraiches.
Commenter  J’apprécie          30
lanard   14 juillet 2010
Le Retour de Münchhausen de Sigismund Krzyzanowski
Deux aphorismes de Münchhausen, p. 28

Un vieux fromage de Limbourg n’a pitié de personne et pourtant il pleure.

Une huître n’a pas le temps de se faire une opinion sur l’odeur du citron, qu’elle est déjà gobée.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Culture générale en rouge

Qui a écrit "Une étude en rouge" ?

Georges Simenon
Maurice Leblanc
Conan Doyle
Gaston Leroux

13 questions
458 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , chanson , cinema , art , littérature , expressions , sport , Drapeaux , egypte ancienne , histoire , culture généraleCréer un quiz sur cet auteur