AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.05/5 (sur 85 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Sioux Berger est journaliste.

Ex rédactrice en chef du magazine aufeminin.com, puis de différents magazines, elle s'est spécialisée dans les sujets liés au bien-être.

Elle est écrivain pour les éditions Flammarion et Hachette.

Formatrice pour Comundi, elle transmet également son savoir-faire dans le domaine de l’efficacité rédactionnelle.

Ajouter des informations
Bibliographie de Sioux Berger   (36)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Sioux Berger - Être heureux sans carte bleue.


Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
5 façons de se concentrer pour gagner du temps
Découpez votre travail en petites tâches
Si... vous commencez par lister l'ensemble des tâches qui seront nécessaires pour mener à bien votre dossier, si vous découpez le travail en multiples petites actions, vous ne regarderez plus le sommet, mais vous considérerez chaque marche de l'escalier à gravir, vous pourrez alors vous engager sur le chemin.
Il est donc très important de décortiquer et de découper votre travail avant de vous y mettre. Ensuite, sur la liste de réalisation de votre dossier, piochez une seule tâche à réaliser lundi : par exemple, relire les 10 premières pages du compte-rendu de réunion. Transformez ainsi un gros projet en séries de petites actions.
Commenter  J’apprécie          42
L'idée de cet ouvrage provient en grande partie de mes amies, avec lesquelles je déjeune parvois le vendredi. Je me suis aperçue qu'entre nous un sujet revenait systématiquement : avant tout, trouver du temps pour ensuite.... discuter sereinement de cette petite jupe absolument adorable repérée dans notre boutique préférée, bref, pour se sentir futile, légère, mais aussi sereine et rayonnante. Nous avons cruellement besoin d'organiser nos petits bonheurs. Mais ce bonheur, faut-il l'organiser, le planifier ?
De prime abord, il peut être étonnant de mêler deux termes aussi contradictoires que bonheur et organisation : un peu comme si on opposait l'insouciance du lendemain, la spontanéité, la joie, le rire à l'austérité, l'ordre, le calcul méthodique de chaque chose et de chaque événement. Je pense pourtant que c'est en cherchant à unir ce qui s'oppose qu'il est possible d'atteindre une certaine forme de sérénité. Lorsque le bonheur est entravé par des contingences matérielles, il étouffe....
Commenter  J’apprécie          30
Et pour les tâches détestées...
On est en général très concentrée sur les tâches qu'on adore, tandis qu'on traînaille sur celles qu'on déteste... On repousse les tâches ingrates sur sa to-do list jusqu'au jour où on passe une journée entière à rattraper le retard, ce qui nous écoeure encore plus.... Afin d'éviter ce cercle infernal, découpez là aussi le travail en mini-tâches de 30 minutes, et consacrez-y un peu de temps chaque jour.
Commenter  J’apprécie          30
Remercions enfin celles et ceux qui ne se posent pas de question, car ils ne nous posent pas non plus de problème!

p.124
Commenter  J’apprécie          40
L’intestin est l’un des filtres les plus importants de notre organisme : avec la malbouffe, le stress, la pollution, les toxines s’y accumulent et peuvent provoquer de la fatigue et des ballonnements. Se sentir à l’aise avec son ventre, c’est retrouver rapidement un bien-être général.
Commenter  J’apprécie          33
Et on se réjouit de progresser dans le bio, en expliquant que cette fois, c'est une véritable avancée: on montre de doigt les générations d'autrefois qui roulaient en voiture à essence, mais nos baies internet consomment autant que les aéroports du monde entier dans les années 2020, on roule propre à l'électrique, mais on ne sait pas quoi faire des batteries, on s'éclaire avec le vent, mais les champs électromagnétiques et le béton ont tué les campagnes. Je donne donc ma démission, car j'ai encore un peu de respect pour l'humanité. Et j'ose dire bien en face : non, l'écologie n'existe pas.
Commenter  J’apprécie          20
Mais y avait-il un arrière ? Sa vie d’avant n’avait de toute façon plus de sens et, très prochainement, chacun allait se poser cette même question : à quoi bon avancer dans cette direction sans issue ?
Commenter  J’apprécie          30
- Vous êtes des scientifiques ... Vous n'aurez pas de mal à démontrer que ces paysans racontent des fadaises, n'est-ce pas ? J'espère que vos enquêtes pèsent davantage que les contes ruraux du siècle dernier.
- Nous n'allons pas empêcher la modernisation au prétexte d'un soi-disant effet cocktail qui n'a aucune réalité scientifique.
Commenter  J’apprécie          20
- Mais c'est bien de trier.
- “C'est bien”, bravo ! On a bien retenu la leçon. Pourtant, vous les avez vues, sur le chemin, les zones d'enfouissement des déchets. Vous voulez que je vous fasse un dessin plus clair ?
- Mais avouez que les villes sont plus propres qu'avant.
– Super. Les villes sont plus propres et les campagnes sont une poubelle géante. On a repoussé le problème un peu plus loin. Et il est en train de nous revenir en pleine poire. Voilà ce que ça veut dire.
– OK… OK, vous êtes en colère, comme ceux qui avait protesté il y a longtemps, mais de toute façon vous ne proposez rien de concret. Les gens ne reviendront pas à l’âge de pierre et…
– Ah ! Vous trouvez que ma grand-mère vit à l’âge de pierre ? Vous trouvez que sa façon de vivre ne propose rien ? Elle a une tête de femme des cavernes, peut-être ?
– Pas du tout, c’est une femme très élégante. Mais elle vit coupée du monde.
– Ça, c’est vous qui le dites. Précisez plutôt qu’elle vit coupée de votre monde. Le monde vivant, il est là, sous vos pieds, Antoine. Il est fait d’eau, de terre et de fumier. Il n’a pas besoin de poubelle intelligente et ultra-connectée pour savoir où poser un papier. Il est là, c’est tout. Et il était là avant nous.
Commenter  J’apprécie          00
De toute façon, lorsque le pot aux roses serait découvert, on communiquerait en disant de ne pas s'affoler, et on parlerait de "causes multifactorielles". Parfait ! La cause multifactorielle... Accuser tout le monde un peu, ou personne, beaucoup. Il la connaissait sur le bout des doigts, cette bonne vieille méthode de camouflage des données, et il allait devoir l'utiliser, une fois encore...
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Sioux Berger (160)Voir plus

Quiz Voir plus

Fahrenheit 451

Qui en est l'auteur?

George Orwell
Aldous Huxley
Ray Bradbury

10 questions
840 lecteurs ont répondu
Thème : Fahrenheit 451 de Ray BradburyCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..