AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4 /5 (sur 10 notes)

Né(e) le : 24/10/1971
Biographie :

Sofia Samatar est une auteure américano-somalienne née en 1971.

Elle est professeure assistante d'anglais dans une université de Californie. Finaliste des Prix Hugo, Nebula et Locus pour ses nouvelles, elle est lauréate du World Fantasy Award et du British Fantasy Award pour "Un étranger en Olondre".

Ajouter des informations
Bibliographie de Sofia Samatar   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'interview de l'autrice de fantasy Sofia Samatar (Un Etranger en Olondre, éditions de l'instant), pendant l'Eurocon qui s'est tenue du 19 au 23 juillet 2018 à Amiens.


Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Charybde2   27 octobre 2019
Un étranger en Olondre de Sofia Samatar
« Un livre », nous dit Vandos d’Ur-Amakir, « est une forteresse, un lieu empli de pleurs, la clé d’un désert, une rivière dépourvue de pont, un jardin de ronces. » Fanlewas le Sage, le grand théologien d’Avalei, écrit que Kuidva, le Dieu des Mots, est « un maître exigeant, porteur d’un fouet plombé ». On raconte que Tala d’Yenith conservait ses livres dans un coffre en acier qui ne pouvait être ouvert en sa présence, au risque de la voir s’écrouler au sol en hurlant. Elle écrivit : « À l’intérieur des pages se trouvent des feux qui peuvent embraser, roussir les cheveux et cuire les paupières. » Ravhathos parlait en ces termes de la vie des poètes : « la route juste et fatale, sur laquelle même la poussière et les pierres sont chères au cœur » et il nous avertit que les personnes venant de vivre une période prolongée de lecture ou d’écriture ne devraient pas être dérangées pendant les sept heures qui suivent cette activité, « car ils sont descendus au plus profond d’un Puits qu’ils ont dévalé sur une Pente de Feu mais dont ils remontent sur une Échelle de Pierre ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Charybde2   27 octobre 2019
Un étranger en Olondre de Sofia Samatar
Lorsque j’étais étranger en Olondre, je ne connaissais rien des splendeurs de ses côtes, ni de Bain, la Cité-Port, dont les lumières et les couleurs se déversent dans l’océan telle une cascade de roses. Je ne connaissais pas l’immensité du marché aux épices de Bain, dont les effluves capiteuses rendent fous les marchands. Je n’avais jamais vu se lever les brumes matinales à la surface de la verte Illoun chantée par les poètes ; je n’avais jamais vu de femme porter des joyaux dans ses cheveux ou contemplé l’éclat cuivré de dômes, ni ne m’étais tenu sur les plages mélancoliques du Sud tandis que le vent soufflait sa tristesse de la mer. Au plus profond du Fayaleith, le Pays des Vins, votre cœur peut s’arrêter de battre face à la pureté de la lumière qui y règne ; il s’agit de la lumière que les natifs de l’endroit appellent « le souffle des anges » et on prétend qu’elle peut guérir les maladies cardiaques et les poumons fragiles. Plus loin encore se trouve Balinfeil où, durant les mois d’hiver, les gens portent des capes en fourrure d’écureuil blanc et qui, durant les mois d’été, alors que la terre est tapissée de fleurs d’amandier, est le séjour de la déesse Amour. Mais de tout cela, je ne connaissais rien. Je ne connaissais que l’île où ma mère huilait rapidement ses cheveux à la lueur d’une chandelle et me terrifiait avec ses histoires du Fantôme Sans Foie, dont les sandales claquaient sur le sol à cause de ses pieds placés à l’envers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JustAWord   08 août 2018
Un étranger en Olondre de Sofia Samatar
Je l’ai nommé la Visible, la Neuvième Merveille, l’Impératrice des Soupirs. Viens, ai-je dit, et je te montrerai la magie du Nord, je te montrerai tes propres mots conjurés en un vallon. Un livre, ange, un jardin de ronces. Je tiendrai la plume pour toi et lancerai un filet pour pêcher tes mots. Entre les dauphins des rivières et les loups. Entre le Sud profond, le pays des éléphants et l’ambre, et ce lieu : la contrée des cyprès et de la neige.
Commenter  J’apprécie          20
Charybde2   27 octobre 2019
Un étranger en Olondre de Sofia Samatar
Je lui ai raconté l’histoire de Tialon et Lunre, et elle pleura. Je lui ai tout raconté, tous mes secrets. Je me sentais en train de me désintégrer, de m’effacer, de me changer en fumée, je devenais pure pensée, pure énergie, comme elle. Je désirais cette dissolution, je la recherchais avec avidité. Ce n’était jamais assez. Jamais, même si nous nous accrochions l’un à l’autre comme deux orphelins perdus dans la forêt.

– Maintenant, tu n’as plus peur de moi, murmura-t-elle en frissonnant.

– Non, dis-je, me penchant vers elle et ne touchant que le marbre.

Je ne pouvais pas la toucher. Et pourtant, elle semblait si proche, la lueur de sa peau contre ma main, sa voix comme une musique privée pour mes oreilles. Je lus son anadnedet, encore et encore. Je voulais encore écrire, m’inscrire sur ses pages parmi les mots olondriens et kideti. Ma propre poésie éparpillée comme des graines. Je l’imaginais jouant avec ses amies et je pouvais la voir clairement : les yeux doux et dictatoriale à la fois. Et il me semblait qu’elle était la réponse à un désir que j’avais porté toute ma vie sans le savoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2   27 octobre 2019
Un étranger en Olondre de Sofia Samatar
Les actions de mon père, guidées par ses propres secrets et ses calculs labyrinthiques, étaient pour moi parfaitement incompréhensibles. Il appartenait à un autre monde, un monde d’intrigues, d’affaires, de contrats et d’achats clandestins de terres dans toute l’île. De bien des manières, il était un monde à lui seul, aussi plein et complet qu’une sphère. Il ne fait aucun doute que toutes ses décisions lui apparaissaient comme parfaitement logiques. Même celle qui l’amena un jour, lui, un îlien patriotique, à me confier à un tuteur venu de Bain : Maître Lunre.
Commenter  J’apprécie          10
JustAWord   08 août 2018
Un étranger en Olondre de Sofia Samatar
Doutez de la page et préservez ce doute, car un livre est une forteresse, un lieu empli de pleurs, la clé d’un désert, une rivière dépourvue de pont, un jardin de ronces.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Fairy Tail - Quiz difficile

Comme s'appelle l'esprit céleste de Lucy le plus inutile, mais toutefois mignon ?

Plou
Plue
Plouc
Pou

20 questions
431 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , fairy tail , quizzCréer un quiz sur cet auteur