AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.52 /5 (sur 80 notes)

Nationalité : Finlande
Biographie :

Solja Krapu est née en Finlande en 1960 et vit en Suède depuis ses 16 ans. Auteur de livres pour enfants et poétesse, elle est un des piliers du mouvement slam en Suède, et lauréate de plusieurs prix dans cette catégorie.
Avec sa présence scénique, son humour et ses textes fins et espiègles, elle nous aide à capter la poésie dans nos propres vies. Elle excelle dans Hors-Service à pointer les absurdités du quotidien et les travers de notre société de la performance. Son analyse critique et tendre touche d’autant plus les lecteurs qu’elle est servie avec une bonne dose d’auto-dérision.

Ajouter des informations
Bibliographie de Solja Krapu   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1   03 janvier 2021
Hors-Service de Solja Krapu
Qu’avais-je envie de dire à Emma la fois où je l’avais abordée dans le

couloir ?

Je me souviens maintenant précisément de ce que c’était. Je voulais lui dire d’arrêter de sécher les cours, et de traîner avec celles qui sèchent les cours, d’arrêter de fumer, d’arrêter de se faire du mal, et d’arrêter de fréquenter ce garçon qui était de toute façon trop âgé pour elle. Je voulais lui dire que, chaque matin, elle devait avoir de l’énergie, de la joie, qu’il fallait qu’elle saute de son lit, prépare son sac d’école, qu’elle y mette ses

cours – qu’elle avait lus attentivement – ses devoirs – qu’elle avait faits entièrement – avec ses affaires de sport, et qu’elle prenne son vélo pour venir jusqu’à l’école avec entrain. Je voulais lui conseiller de redevenir amie avec Anna et Pernilla, et de rester chez elle certains soirs, pour discuter avec sa mère et retrouver la joie de vivre.

Mais je ne pouvais évidemment pas lui dire cela : ç’aurait été si naïf.

C’était comme souhaiter la paix dans le monde, la victoire contre le cancer, ou la disparition immédiate de l’effet de serre.

Sauf que, quand même. La naïveté, ça a peut-être du bon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
Marsup   09 février 2011
Hors-Service de Solja Krapu
. " En ce moment, je suis libérée de la contrainte de me mettre en colère, d'élever la voix, d'éduquer qui que ce soit.

Je suis libre.

Je suis plus libre que jamais auparavant.

Je peux passer mon temps comme bon me semble. D'accord l'espace est restreint. Mais ma liberté spirituelle,

ma liberté de penser, ma liberté d'utiliser mon temps pour moi est sans limite.

Je suis libre."
Commenter  J’apprécie          50
Bidib   30 août 2014
Hors-Service de Solja Krapu
Mon père disait que, pour qu'un homme et une femme se rencontrent, il doit y avoir un peu d'homme en elle, et un peu de femme en lui. Alors ils ont forcément quelque chose à se dire, ils peuvent se comprendre, et partager le monde de l'autre. Il pensait que, si on y réfléchit bien, il n'y a aucune différence entre les hommes et les femmes.
Commenter  J’apprécie          40
Azilis   05 février 2011
Hors-Service de Solja Krapu
D'abord, il me faut chaque année plus de temps pour me séparer de l'école. En fait, je suis devenue incapable de le faire. Ensuite, tous mes intérêts personnels sont reliés à ma profession. Ne serait-ce, par exemple, que de lire un bon livre. La plupart des gens considèrent cela comme un plaisir,et c'était également mon cas au départ, mais c'est devenu une question d'utilité : vais-je réellement passer du temps à lire ce livre-ci, alors qu'il est clair que je tirerais plus de la lecture de tel autre? Il n'y a pas seulement le fait que je doive être toujours au courant des dernières parutions pour la jeunesse : je considère aussi comme de mon devoir d'avoir lu au moins quelques titres écrits par le prix Nobel de l'année. De plus, je dois garder du temps pour ce dont il est question dans les pages culturelles. Et il va de soi que je lis la littérature anglophone en version originale.
Commenter  J’apprécie          30
Lizouzou   28 mai 2011
Hors-Service de Solja Krapu
En fait, on n'est que des personnages secondaires dans l'histoire des autres.
Commenter  J’apprécie          50
Seija   10 février 2011
Hors-Service de Solja Krapu
Je dois dire qu'Aurora ne s'est pas donnée beaucoup de mal pour éviter d'empiéter sur ma vie. Elle est véritablement entrée sans frapper. Et elle s'y est invitée, avec ses avis sur tout. En même temps, je l'ai autorisée à le faire : je lui ai ouvert grand ma porte, et me suis laissé influencer par elle. Pour la bonne raison que, en fait - elle a beau être ce qu'elle est -, je suis heureuse qu'elle existe.
Commenter  J’apprécie          30
Lizouzou   28 mai 2011
Hors-Service de Solja Krapu
Je suis passée par toute la gamme des sentiments : l'exaspération, la déception, l'adoration. Avec le recul, je ne comprends pas comment j'ai pu le supporter aussi longtemps. Je ne me comprends pas moi-même : comment est-ce que j'ai pu le laisser s'emparer d'une partie de ma vie.
Commenter  J’apprécie          30
Lizouzou   28 mai 2011
Hors-Service de Solja Krapu
Heureusement que j'arrive à garder mon sang-froid, malgré cette situation pénible. Une personne dotée d'un tempéramment moins calme aurait pu devenir hystérique, ou paniquer. Pas moi.



Commenter  J’apprécie          30
ADAMSY   27 avril 2014
Hors-Service de Solja Krapu
Si je ne sors pas avant lundi matin, j'aurais passé environ soixante heures ici. C'est long. Deux jours et demi. Un être humain peut survivre bien plus de temps que cela. C'est vraiment triste. Deux décilitres de crème et un citron. J'avais sorti des filets de saumon du congélateur. Sont-ils toujours à côté de l'évier ? Quelqu'un les a -t-il pris ? Est-ce qu'ils les ont mangés ? Quelle heure peut-il être ? Si seulement je savais combien d'heures j'ai passé ici. Je sais que j'ai dormi un moment, mais je ne sais pas combien de temps. Est-ce qu'on est déjà samedi ? Le citron n'est vraiment pas recommandé quand on a le ventre vide. je pourrais peut-être prendre un peu de crème. Juste pour que les sensations les plus désagréables de la faim disparaissent. C'est un emballage rectangulaire banal. Je me souviens que je m'énerve toujours quand les gens disent que ces emballages sont tétraédriques. Un tétraèdre a quatre côtés, pas six. Un tétraèdre ressemble à une pyramide régulière à base triangulaire. C'est comme ça et pas autrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fuyating   05 janvier 2019
Hors-Service de Solja Krapu
Pense un peu à la façon dont les gens peuvent influencer la vie des autres. Par exemple, quand on tombe amoureux. La responsabilité énorme que cela signifie de s'introduire dans la vie de quelqu'un. On s'attache à un autre être humain, et on devient acteur de son histoire. Quelle responsabilité, quel pouvoir de changer la vie de quelqu'un d'autre, en bien ou en mal.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le roman de Renart

Renart est un:

loup
blaireau
renard
rat

11 questions
68 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur