AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.41 /5 (sur 1455 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Montpellier , 1979
Biographie :

Sophie Divry est une écrivaine française.

Après des études de Lettres, elle travaille comme journaliste, entre 2004 et 2010, au mensuel "La Décroissance".

Après "La Cote 400" (2010), traduit en cinq langues (dont en anglais sous le titre "The Library of Unrequited Love") et "Journal d'un recommencement" (2013), "La condition pavillonnaire" (2014), son troisième roman, est finaliste pour le prix du Monde et a reçu la mention spéciale du Prix Wepler 2014.

En 2015, elle publie son quatrième roman, "Quand le diable sortit de la salle de bain", puis signe son premier essai avec "Rouvrir le roman" en 2017.

Elle est de retour lors de la rentrée littéraire 2018, avec un récit de fin du monde et de survie, une robinsonnade contemporaine sous le titre "Trois fois la fin du monde" (Prix de la Page 111).

Elle revient en 2021 avec "Curiosity".

Sophie Divry vit à Lyon.
+ Voir plus
Source : leseditionsnoirsurblanc.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Sophie Divry   (13)Voir plus



étiquettes
Videos et interviews (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Avec leur mode de mobilisation inédit, constitué en marge des structures politiques classiques, les Gilets Jaunes ont depuis 2018 considérablement marqué l'actualité. Comment rendre compte de cette mobilisation et de ses retombées, alors que l'horizontalité revendiquée du mouvement et son absence de leaders résistent aux formes de storytelling classiques ? Sophie Divry imagine des dispositifs narratifs à la hauteur de cet enjeu : s'effaçant pour restituer dans Cinq mains coupées, collage littéraire original et puissant, la parole de cinq manifestants amputés par des grenades de désencerclement, l'autrice replace les Gilets Jaunes dans une histoire du fait collectif. Sophie Divry est écrivaine, journaliste de formation. Ses textes présentent un fort ancrage dans le monde contemporain, tel La Condition pavillonnaire (Noir sur Blanc, 2014), mention spéciale du Prix Wepler. Retrouvez notre dossier "Effractions 2021" sur notre webmagazine Balises : https://balises.bpi.fr/dossier/effractions-2021/ Retrouvez toute la programmation du festival sur le site d'Effractions : https://effractions.bpi.fr/ Suivre la bibliothèque : SITE http://www.bpi.fr/bpi BALISES http://balises.bpi.fr FACEBOOK https://www.facebook.com/bpi.pompidou TWITTER https://twitter.com/bpi_pompidou

+ Lire la suite
Podcasts (13) Voir tous


Citations et extraits (541) Voir plus Ajouter une citation
palamede   04 septembre 2018
Trois fois la fin du monde de Sophie Divry
La mort vint un matin.

Il a suffi d’une longue fissure, d’une explosion.

De l’air soufflant la mort par des rayons.

D’invisibles radiations et tout a commencé.

D’invisibles radiations qui très vite ont tué.
Commenter  J’apprécie          612
nadejda   19 août 2015
Quand le diable sortit de la salle de bains de Sophie Divry
... comment faire pour tenir dix jours avec quarante euros ?

Comment faire ou plutôt comment non-faire : non-acheter, non-sortir, non-vouloir, non-métro, non-bus, non-shopping, non-desserts, non-viande, non-bière, non-marché, non-cinqfruitsetlégumes-frais, non-café, non-imprévus, non-nouvelles factures, non-nouvelles charges ? Ces pensées se refermaient sur moi jusqu'à bloquer mes poumons dans une non-respiration qui m'aurait sans doute amenée à une oui-crise d'angoisse puis à une séance de contemplage de plafond, lorsque mon ordinateur émit un bip qui me fit violemment sursauter.

C'était un mail d'Hector, mon grand ami. p 17
Commenter  J’apprécie          470
Ladybirdy   06 avril 2019
Quand le diable sortit de la salle de bains de Sophie Divry
On ne s’en rend pas compte d’ordinaire, mais toute initiative finit par engendrer une dépense. Partir pour une promenade, c’est accroître la faim. Voir des amis, c’est risquer une proposition pour une bière. Ce sont pourtant les gens fauchés qui ont le plus besoin de divertissement. Par instinct de révolte, on se dit : tant qu’à être chômeur, soyons joyeux… Mais c’est trop tard.
Commenter  J’apprécie          440
Ladybirdy   03 avril 2019
Trois fois la fin du monde de Sophie Divry
Les gens, c’est tous des miroirs. Tu passes ta vie avec des miroirs. Les gens ils te matent, ils contrôlent. Ton aspect, les papiers, t’as fait quoi, t’étais où. T’es jamais comme il faut.
Commenter  J’apprécie          432
thimiroi   29 août 2018
Trois fois la fin du monde de Sophie Divry
Les étoiles se mettent à papillonner. Ca brille plus fort ici et là. Un scintillement, un éclat (…)

Avec un peu de patience, peut-être que son corps va monter, comme une goutte de rosée s ‘évapore, peut-être que les étoiles vont le prendre, le soustraire à la gravité, et qu’il pourra quitter cette terre.



(pages 93 et 94)
Commenter  J’apprécie          380
marina53   20 novembre 2014
La condition pavillonnaire de Sophie Divry
Nous ne nous apercevons que tardivement, à l'occasion d'un événement précis, de ce qui change lentement chaque jour dans nos corps et dans nos sociétés; et, bouleversés par cette découverte, elle nous paraît une déflagration.
Commenter  J’apprécie          380
marina53   20 novembre 2014
La condition pavillonnaire de Sophie Divry
Puisque c’était cela, fonder une famille; devenir reine et esclave à la fois; avoir constamment le souci des autres, adultes comme enfants (…); mettre son corps au service du bon fonctionnement de la machine familiale, pieuvre dévorante dans laquelle toute la personne de M.A. s’était fait avaler, toute sa personne manipulée par les tentacules de la bête, qui tour à tour demandait un biberon, un conseil, où est passé le puzzle et qu’est-ce qu’on mange ce soir ma chérie.
Commenter  J’apprécie          374
Ode   22 septembre 2015
Quand le diable sortit de la salle de bains de Sophie Divry
Dans la catégorie des pires boulots du monde, téléprospecteur peut concourir pour la palme interplanétaire ; c’est le métier de l’inutilité et de l’emmerdement de son prochain joint à la pollution sonore et à la déformation du langage par la communication ; je me demande dans quel cerveau de casse-couilles congénital ou de commercial péteux est née cette idée de vendre des services par téléphone en bafouant les règles les plus élémentaires de la politesse qui consiste à ne pas déranger les gens.
Commenter  J’apprécie          360
nadejda   22 août 2015
Quand le diable sortit de la salle de bains de Sophie Divry
Longtemps j'ai cru qu'on devait dire aux enfants que, la vie c'était quoi ? Un bon combat avec des bons copains, un conflit entre la liberté et le partage, avec pour compagnon des outils comme l'empathie, l'hospitalité, la fidélité. Mais, aujourd'hui, si tu leur dis ça, tu ne les aides pas. Aujourd'hui, la vie c'est : tout seul. Tu te battras peut-être contre l'injustice, mais tout seul... Tu auras des peines tout seul. Tu partiras en voyage en solitaire. Tu auras des joies individuelles. Tu ne feras rien gratuitement. Tu autoévalueras ta marge de progression... Tu ne te joindras pas à la grève. Tu ne te laisseras pas corrompre par l'imprévu d'un doux soir d'été. Tu érigeras une clôture devant ta maison. Et quand tu seras bien tout seul, avec ton tout seul-famille et ton tout seul-enfant, tu seras libre comme il faut l'être dorénavant : libre tout seul dans ta cage. p 166
Commenter  J’apprécie          330
isabiblio   14 novembre 2010
La cote 400 de Sophie Divry
Quand je vois à la rentrée tous ces livres niaiseux qui envahissent les librairies alors qu'ils ne sont, quelques mois plus tard, plus bon qu'à se vendre au kilo.[...] Le pire ce sont les livres-express, les livres d'actualité : sitôt commandés, sitôt écrits, sitôt imprimés, sitôt télévisés, sitôt achetés, sitôt retirés, sitôt pilonnés. Les éditeurs devraient inscrire à côté du prix la date de péremption, puisque, ce sont des produits de consommation.
Commenter  J’apprécie          320

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Candide

Où se situe le château du baron au début de l'histoire ?

En Normandie
En Angleterre
Aux Pays-Bas
En Westphalie

12 questions
2935 lecteurs ont répondu
Thème : Candide de VoltaireCréer un quiz sur cet auteur