AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.89/5 (sur 83 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Sophie Pujas est écrivain.

Elle est autrice de romans pour adultes et pour enfants. Elle habite à Paris.

Elle est l'auteur de trois récits : Z.M, consacré au peintre Zoran Music (2013), Maraudes (2015) et Le Sourire de Gary Cooper (2017), sur la star du muet Clara Bow, ainsi que de trois ouvrages sur le street art parus aux éditions Tana.

Source : France culture Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Sophie Pujas   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Post Face. Sophie Pujas.


Citations et extraits (75) Voir plus Ajouter une citation
Pour certaines âmes sentimentales et vagabondes les villes sont hantées. Je ne peux marcher rue du Bac sans un coup de chapeau à Romain Gary, rue Campagne-Première sans voir courir Belmondo sous l'œil de Godard, rue des Vignes sans une pensée amicale pour la haute carcasse de Zoran Music. Je ne suis pas seule à me bercer à ces temps parallèles, invisibles à l'œil de qui ne sait pas rêver.

Rue de Verneuil
Commenter  J’apprécie          280
Quand un étranger me demande quel est l’endroit de Paris que je préfère, parfois je décris l’Orangerie. Les paresseuses allées du jardin des Tuileries, nimbées dans leur ennui sableux, dissimulent en leur coeur cette splendeur.
Le lieu peut-être où j’ai découvert que l’art était une aventure risquée, intempestive, absolue.
Ces nymphéas qui m’ont bouleversée enfant et ne cessent de le faire, et peu importe les snobismes convenus.
Quand il s’empare de ces murs, deux pièces dont il abolit les limites comme il abolit les frontières entre les éléments, deux rotondes qui enserrent le spectateur de leur étreinte aquatique, aérienne, voluptueuse et terrible, Monet est au bout de sa vie. La lumière se dérobe à son regard. Aveugle, visionnaire. Jamais il n’a été aussi audacieux, aussi fou. [..]
Je ne peux entrer là sans sentir une âme immense palpiter entre deux algues, deux frémissements opaques de lumière et d'eau. L'endroit est désert souvent. C'est un tête-à-tête qui m'a consolée parfois.

Jardin des Tuileries
Commenter  J’apprécie          270
Autrefois dans certaines contrées reculées, avant le mariage, une jeune fille devait se battre au couteau avec un ours. On la précipitait dans une fosse avec la bête, aux yeux de tous. Il est vrai qu'elle n'en réchappait pas toujours. Toute méthode pédagogique a ses limites. Mais si elle avait traversé l'épreuve, elle était parée pour affronter un homme. Elle avait fait la démonstration de sa puissance pour le reste de ses jours. Le mari devait y réfléchir à deux fois avant de la contrarier.
Pure légende ? peut-être. Mais elle me plaît.
Je n'ai pas tué assez d'ours, dans ma vie. (p. 88)
Commenter  J’apprécie          261
Cet homme avait passé très vite dans ma vie mais le temps n'est pas à la mesure de nos cœurs, et de ce peu de jours blottis dans son ombre il m'était resté une entaille, du genre que l'on chérit et caresse les soirs de brume.
(...) Notre vie n'est que cela. Cette foi incessante en un miracle qui un instant semble à portée de cœur. Le temps d'y croire et l'on a compris son erreur. Mais il existe une seconde merveilleuse. Le bonheur se loge dans l'instant fugace de l'illusion bienheureuse.
C'était, je me souviens, place Clichy, un jour balayé de feuilles de fin d'automne, un jour lacéré de gris.
p 48-49
Commenter  J’apprécie          250
(18) Rue Muller

S'égarer est un art de vivre. Une question de principe. Il faut laisser défiler les rues comme on devrait accueillir les êtres: sans rien attendre d'eux, je veux dire rien que l'on ait espéré à l'avance, pour mieux se laisser déployer leurs merveilles propres, dont jamais nous ne pouvons présager. Toute surprise est une promesse. (p.129)
Commenter  J’apprécie          240
L'un de ses amis avait forgé pour lui le mot de hautesse. Certaines vertus n'existent pas tant que n'a pas surgi l'être capable de les incarner. Les mots attendent parfois ce qui leur donnera corps. Hautesse, tel était le nom de sa grandeur étrangère à toute arrogance, de sa noblesse tissée de bienveillance et d'écoute. p 86
Commenter  J’apprécie          240
(18) Rue Stephenson

Ce qui nous attache à un lieu est aussi obscur que ce qui nous pousse vers un être et c'est à cette obscurité qu'il faut se fier.
Peu importe vers quelles voies de traverse nous mènera une rencontre. L'important est qu'elle ait lieu, qu'elle se pare de cette évidence heureuse qui augmente le monde et en fait un endroit fréquentable en dépit de tout. (p.67)
Commenter  J’apprécie          230
Plus on croit au hasard, plus il est généreux.

Rue Brancion
Commenter  J’apprécie          242
Dans la courbe des murs, accueillante, toujours nouvelle, ouverte dans la douceur des pierres friables, là est enfin la vie, la vie vibrante, la vie telle qu'elle devrait être.
Les villes sont lentes quand la nuit les enveloppe. Elles ne respirent qu'à peine.
Leur domaine, c'est la nuit profonde, veloutée, qui n'est tout à fait ni la nuit insomniaque des fêtards ni le petit jour où se croisent des destins contraires.
La nuit soyeuse et calme.
(...) L'essentiel est la vitesse. Bomber comme on frappe, sans hésitation, sans regret. Créer comme on court.

(...) L'urgence de vivre et de créer comme seule morale.
Contrer la violence à venir, celle des forces qui effaceront, karchériseront, détruiront. La puissance du cri doit être à la hauteur de ce qui le menace . p 29
Commenter  J’apprécie          210
Tout pas est une prière, un appel à l'ange qui sommeille.
Mais le vrai vertige n'est pas là. Il survient quand cesse l'attente, à ce point d'épuisement où l'espoir se tait. (p. 15)
Commenter  J’apprécie          220

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Sophie Pujas (135)Voir plus

Quiz Voir plus

Souvenirs en littérature

Son meilleur souvenir se prénommait Madeleine

Mauriac
De Gaulle
Proust
Apollinaire
Levi
Yourcenar
Cohen

8 questions
291 lecteurs ont répondu
Thèmes : biographie politique , biographie romancée , fiction réalitéCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..