AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.33/5 (sur 2507 notes)

Nationalité : Danemark
Né(e) à : Kastrup , le 07/01/1968
Biographie :

Søren Sveistrup est un scénariste et écrivain danois.

Il est principalement connu pour être le créateur des séries télévisées danoises "Nikolaj og Julie" (2002-2003) et surtout des trois volets de "The Killing" ("Forbrydelsen", 2007, 2009, 2012), diffusés sur DR 1.

La deuxième saison a remporté la Nymphe d'or de la meilleure production européenne au Festival de télévision de Monte-Carlo en 2010 et le BAFTA Television Award 2011 de la meilleure série internationale.

Il écrit également des scripts pour des longs métrages, comme celui de l’adaptation de "Le Bonhomme de neige" ("Snømannen", 2007) de Jo Nesbø en 2017, sous le titre "The Snowman", avec Michael Fassbender dans le rôle de l'inspecteur de police Harry Hole.

Avec "Octobre" ("Kastanjemanden", 2018), son premier roman, Søren Sveistrup nous livre un polar où s’entremêlent pressions du pouvoir et rivalités entre flics. Il obtient le Prix Barry 2020 du meilleur premier roman.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Søren Sveistrup   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Octobre | Bande-annonce officielle VF | Netflix France


Citations et extraits (91) Voir plus Ajouter une citation
Les morts ne doivent pas faire de l'ombre aux vivants.
Commenter  J’apprécie          200
(...) le chagrin est un amour qui n'a plus de maison.
Commenter  J’apprécie          180
Le chagrin est un amour qui n'a plus de maison.
Commenter  J’apprécie          180
Avant d’aller jusqu’au bout de sa pensée, il perçoit un mouvement derrière lui, du côté du placard, et reçoit un premier coup sur la tête, suivi de plusieurs autres. Il fait tomber la lampe torche, des rais de lumière strient le plafond, qui se divise en une multitude d’images, comme lorsqu’on regarde dans un kaléïdoscope, tandis que les coups continuent de pleuvoir sur son visage et emplissent sa bouche de sang.
Commenter  J’apprécie          150
Les feuilles mortes tombent doucement dans la lumière du soleil, sur la route humide qui coule au milieu de la forêt comme un fleuve à la surface noire et lisse. Elles s'élèvent en un bref tourbillon au passage de l'éclair blanc de la voiture de police, puis se posent sur les tas agglutinés de part et d'autre de la route. 

(Incipit)
Commenter  J’apprécie          140
De la fenêtre de son bureau des officiers de la police judiciaire, au deuxième étage, Nylander aperçoit les vautours de la liberté d’expression, avec leurs téléphones portables, leurs caméras et leurs micros, devant l’entrée de la cour aux colonnades.

(Albin Michel, p.109)
Commenter  J’apprécie          140
Avec le temps, il avait accepté que l'appareil policier européen soit un colosse aux pieds d'argile, encombré d'une infinité de barrières politiques et juridiques, qui, au lieu de s'effacer, lui semblaient plus insurmontables d'année en année.
Commenter  J’apprécie          140
L'humour permet de prendre de la distance avec l'inadmissible [...]
Commenter  J’apprécie          150
Les morts ne doivent pas faire de l'ombre aux vivants.
Commenter  J’apprécie          140
Depuis quelque temps, [...] pensait à la mort avec indifférence. Pas parce qu'il n'aimait plus vivre, mais parce que être encore en vie était devenu trop douloureux. Il n'avait pas consulté, il n'avait pas demandé d'aide à ses quelques rares amis et il n'avait écouté les conseils de personne. Il s'était contenté de fuir. Il avait couru aussi vite que ses jambes pouvaient le porter, l'obscurité sur ses talons, et parfois il avait réussi à la distancer.

Il avait fait halte parfois, dans de petites oasis, dans des contrées étrangères, en Europe, ou son esprit s'était laissé distraire par des impressions inconnues et de nouveaux défis. Mais l'obscurité avait toujours fini par le rattraper. Et avec elle, les souvenirs et les visages des morts qui avec les années étaient devenus légion. Il n'avait personne, il n'était personne, et la dette qu'il avait accumulée n'était pas vis-à-vis des vivants. Il en était arrivé à penser que si la mort devait frapper, elle serait la bienvenue.

Mais à présent qu'elle était là [...] il pense différemment.
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Søren Sveistrup (3674)Voir plus

Quiz Voir plus

Les Chefs-d'oeuvre de la littérature

Quel écrivain est l'auteur de Madame Bovary ?

Honoré de Balzac
Stendhal
Gustave Flaubert
Guy de Maupassant

8 questions
11083 lecteurs ont répondu
Thèmes : chef d'oeuvre intemporels , classiqueCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..